Prestataires logistiques

Staci et Eurodislog unissent leurs forces

NewsLetter | Staci et Eurodislog unissent leurs forces | publié le : 12.09.2018

Ils étaient voisins et ils faisaient le même métier. Au printemps dernier, ils ont décidé de se marier. L'histoire ne raconte pas s'il s'agit d'un mariage d'amour ou de raison. Toujours est-il que Staci (172 M€) et Eurodislog (35M€) sont désormais unis pour le meilleur, car leur volonté commune est bien de combiner leurs spécificités respectives pour accélérer la croissance en particulier à l'international : « À l'origine, nous étions spécialisés dans les produits publi-promotionnels, explique Thomas Mortier, PDG de Staci. Aujourd'hui nous continuons à occuper une place de tout premier plan dans la logistique de la PLV. Mais ce qui nous distingue avant tout c'est notre compétence dans la logistique de détail. Notre organisation nous permet de nous adapter à tout type de flux et de répondre aux défis de l'e-commerce et de l'omnicanalité ». Côté Eurodislog, Nicolas Morisse, note la même évolution mais sur des marchés différents : « Nous étions plutôt positionnés sur l'alimentaire et la boisson, Staci sur le tertiaire, la pharmacie, la pétrochimie, l'automobile ou encore la téléphonie. Cette complémentarité constitue une vraie opportunité pour nos clients qui vont ainsi pouvoir bénéficier de nouveaux services et de nouvelles implantations ». « En effet, reprend Thomas Mortier, lorsqu'un grand acteur de la pharmacie nous demande d'assurer sa distribution européenne, il faut bien trouver une solution. Nous avions déjà élargi notre périmètre géographique avec l'intégration de MDA au sein du groupe. Cette nouvelle opération de croissance externe nous donne incontestablement une nouvelle dimension pour atteindre nos ambitions internationales ». En termes d'organisation, il ne devrait pas y avoir de grand changement : « Il n'y a pas de raison de casser ce qui fonctionne », précise Thomas Mortier. Seule les 2 plateformes Web seront redéveloppées pour n'en faire plus qu'une. Dans les entrepôts, l'outil Augusta développé en interne et en 7 langues par Staci est déployé à l'international, tandis que Speed, le WMS de BK Système sera maintenu sur les sites Eurodislog. Au-delà des déclarations d'intention des deux dirigeants, les faits traduisent une véritable accélération de l'entreprise au cours de ces dernières semaines : pas moins de 6 nouveaux entrepôts, pour une surface globale de 50.000 m², auront été ouverts entre le 1er aout et fin septembre. D'abord en France (Hem, Bondoufle et Saint-Ouen l'Aumône), mais aussi à Milan (20.000 m²) et à Düsseldorf. Staci, qui s'est développé avec discrétion et méthode, entend désormais afficher au grand jour son intention d'être l'acteur de référence dans le domaine de l'omnicanal et des produits multi-références. JPG
Image

Thomas Mortier, PDG de Staci et Nicolas Morisse,
DG d'Eurodislog ©JP.Guillaume

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format