Logistique urbaine

La MGP s'attaque à l'harmonisation de la réglementation

NewsLetter | La MGP s'attaque à l'harmonisation de la réglementation | publié le : 12.09.2018

Conséquence de la loi de décentralisation NOTRe, les régions se mobilisent et signent des pactes définissant les axes majeurs de développement en matière de logistique. Après PACA et ARA (Auvergne-Rhône-Alpes), c'est au tour de la Métropole du Grand Paris (MGP) de communiquer sur le sujet, après s'être saisie du dossier en août 2017. « La Métropole du Grand Paris constitue une échelle de gouvernance permettant de répondre aux défis logistiques qui se renforceront d'ici à 2020 : la mise en chantier du Grand Paris Express, des appels à projets comme Inventons la Métropole du Grand Paris, l'accueil des grands évènements (Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, Coupe du Monde de Rugby 2023), la croissance du e-commerce et la revitalisation des centres-villes, dont la logistique est une composante » considère Patrick Ollier, Président de la MGP. Cette dernière a réuni le 10 septembre tous les acteurs concernés pour signer officiellement un « Pacte pour une logistique métropolitaine ». À l'heure actuelle, ils sont 47 à s'être engagés dans cette démarche : 16 communes, 4 établissements publics territoriaux, 6 services et opérateurs de l'État et 21 fédérations professionnelles, syndicats mixtes, entreprises, associations (dont Afilog et Union TLF). Les travaux des derniers mois ont conduit à s'accorder sur douze mesures prioritaires pour contribuer à l'amélioration de la logistique des marchandises dans l'aire métropolitaine, sous le pilotage et l'animation de Patrick Braouezec, Vice-Président délégué à la logistique métropolitaine, de Jean-Bernard Bros, Adjoint au Maire de Paris, de Claude Samson, Président d'Afilog, et de Jean-Michel Genestier, Maire du Raincy (et qui était aussi il y a encore quelques mois DGA de SNCF Logistics). Ces mesures sont regroupées en 4 axes de travail : optimiser les flux et les livraisons ; favoriser la transition des flottes vers des véhicules à faibles émissions et silencieux ; valoriser l'intégration des fonctions logistiques dans l'urbanisme et les projets d'aménagement ; impliquer le consommateur comme facilitateur de la chaîne logistique. Et parmi les trois premiers comités opérationnels sont déjà lancés figure notamment celui sur l'harmonisation des règlements de voirie et de livraison de marchandises (animé par Jean-Michel Genestier). JLR
Pour accéder à l'intégralité du Pacte pour une logistique métropolitaine
Image

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format