Prévision/ planification (suite)

Dynasys dévoile son horizon technologique

NewsLetter | Dynasys dévoile son horizon technologique | publié le : 24.10.2017

Lors de cette Conférence Utilisateurs, Ariel Weil a également livré ses réflexions sur les évolutions technologiques en cours et à venir. En commençant par saluer la montée en force du cloud, qui représente déjà environ 1 déploiement sur 2 en France, voire 3 sur 4 outre-Atlantique. « Cela fait partie de notre rôle d'éditeur que d'aiguiller nos clients vers les choix technologiques qui deviendront les standards de demain, considère le DG de Dynasys, qui a aussi livré sa vision technologique à un horizon plus lointain. Il retient notamment trois pistes qui s'articulent pour dessiner le futur des outils et principes de prévisions : le machine learning, la blockchain et les « lacs de données » (data lakes, en VO). « Le machine learning va être le 1er à prendre une réalité concrète, avec des travaux pilote en 2018, et un début d'intégration dans nos solutions dès 2019. Avec cette couche, l'outil pourra se fonder sur les données du client pour établir de lui-même le mode de prévision le plus pertinent, sans passer par paramétrage préalable par nos experts », considère Ariel Weil. Cela participe selon lui d'une évolution plus large de la façon dont d'élaborent et se déploient les progiciels : « Jusque-là, le développement d'une solution se structurait en phases successives, selon un modèle « Think, Design, Build & Operate », où le client ne bénéficiait des fonctionnalités de l'outil qu'à la toute fin. A l'avenir, je pense que nous allons vers un modèle « Connect, Operate, Transform », où l'idée est que le client accède très directement à l'outil via les terminaux de type tablette ou smartphone, et qu'il commence tout de suite à en utiliser les fonctionnalités pour entamer sans délais sa transformation.
Quant aux deux autres pistes technologiques, elles correspondent à un horizon plus moyen terme dans la vision d'Ariel Weil : « la blockchain va impacter la nature-même des données car c'est au sein de blockchains que figureront toutes les données relatives aux transactions entre un client et ses fournisseurs, voire aux transactions internes entre les différentes fonctions de l'entreprise. Avec de nombreux avantages en termes de fiabilité ou de sécurité. Enfin, j'ajoute le volet des « lacs de données » qui regrouperont toutes sortes de données, stockées sous une forme destructurée tout en restant accessibles ». Gageons qu'il faudra encore quelques Conférences Utilisateurs avant que ces pistes technologiques prennent un tour plus concret. MR
Photo : Ariel Weil, DG de Dynasys

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format