Spécial SITL

Le gouvernement prolonge son aide au fret ferroviaire

NewsLetter | Le gouvernement prolonge son aide au fret ferroviaire | publié le : 14.09.2021

Lors de la conférence inaugurale de la SITL, Jean-Baptiste Djebarri a annoncé hier que le gouvernement allait continuer d’octroyer une aide annuelle de 170 M€ aux opérateurs de fret ferroviaire jusqu’en 2024. Cette enveloppe d’aides est déjà engagée sur l’exercice en cours, notamment pour prendre en charge près de trois quarts des péages acquittés par les opérateurs, octroyer des subventions au wagon isolé et financer le démarrage de nouvelles autoroutes ferroviaires (Calais-Sète, Cherbourg-Bayonne, et Perpignan-Rungis, avec des extensions ultérieures vers Barcelone et Calais-Dunkerque). « C’est un engagement fort mais nécessaire, a expliqué le ministre délégué chargé des transports. Aujourd’hui, le fret ferroviaire ne capte que 9  % des marchandises en France, alors que chez certains de nos voisins, ce chiffre atteint 30 %. Pourtant, le fret ferroviaire c’est moins de pollution et moins de gaz à effet de serre. C’est aussi plus de compétitivité pour notre industrie. Pour toutes ces raisons, je veux que nous redonnions au fret ferroviaire la place qu’il mérite. Je veux qu’en 2030, sa part modale ait doublé, qu’elle passe de 9 % à 18 %. » Le ministre a également confirmé que le gouvernement entendait investir dans les infrastructures en partenariat avec les collectivités territoriales et l’Europe, une enveloppe de près d’un milliard d’euros devant être consacrée à ces investissements sur la période 2021-2024. Ils devraient se matérialiser entre autres par la création / rénovation de terminaux de transport combiné, la rénovation / sauvegarde de lignes capillaires et des travaux sur des ouvrages d’art destinés à favoriser le trafic de gabarits ferroviaires dits P400. « La réussite de cette stratégie ne dépend pas seulement des milliards investis, a conclu Jean-Baptiste Djebarri. Elle dépend tout autant de notre mobilisation collective à tous dans la durée.  » A la suite de la publication de la stratégie nationale pour le développement du fret ferroviaire contenant 72 mesures suggérées par les professionnels, un pacte d’engagement a ainsi été signé entre l’Etat et trois acteurs clés du secteur du fret, l’alliance 4F, SNCF Réseau et l’AUTF (Association des utilisateurs de transport de fret). AD

Jean-Baptiste Djebarri (le troisième en partant de la gauche), le ministre délégué chargé des transports, lors de l’inauguration de la SITL.
© AD

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format