Immobilier logistique

Un projet Catella de 36 000 m² acquis par Ivanhoé Cambridge à Roye (80)

NewsLetter | Un projet Catella de 36 000 m² acquis par Ivanhoé Cambridge à Roye (80) | publié le : 01.12.2020

L’investisseur québécois Ivanhoé Cambridge confirme son intérêt pour le marché français de l’immobilier logistique avec l’acquisition en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement) d’un projet développé en blanc par Catella Logistic Europe. Situé à Roye dans la Somme, quasi à mi-chemin entre Lille et Paris le long de l’A1, cette future plateforme logistique de 36 000 m² pourra accueillir un ou deux locataires, le site permettant aussi d’accueillir une messagerie de 5 600 m². La construction du bâtiment principal a été lancée mi-novembre par GNAT Ingénierie, qui a déjà réalisé plusieurs projets à Roye, pour une livraison au 4ème trimestre 2021. En tant que promoteur / développeur, Catella avait porté financièrement le montage du projet, de l’acquisition de la friche industrielle en question à l’obtention du PC et des autorisations ICPE, avant de saisir l’opportunité de ce VEFA avec Ivanhoé Cambridge, qui avait fait son retour sur le marché français de l’immobilier logistique en acquérant en février dernier un portefeuille de 17 actifs logistiques baptisé Hub & Flow (voir NL 3092). Avec cette nouvelle transaction (signée Arthur Loyd Logistique), son parc dans l’Hexagone atteindra 466 000 m², l’ensemble relevant d’un contrat d’asset management confié au Groupe Panhard. Quant à la collaboration initiée entre le nord-américain et Catella, elle pourrait s’illustrer sous peu par une nouvelle opération. Il faut dire que ce dernier, qui relève de l’investisseur immobilier et gestionnaire de fonds suédois Catella Group, compte plusieurs projets avancés d’instruction dans l’Hexagone. Trois programmes d’envergure sont à l’instruction, nous indique Thierry Bruneau, le Pdg de Catella Logistic Europe. En l’occurrence près de Metz pour la réalisation d’un site de 50 000 m², et dans le Val-de-Loire pour développer deux parcs logistiques, chacun d’une capacité de 100 000 m² ou plus. « A Roye comme dans ces projets en cours, nous nous positionnons dans des zones qui allient une localisation pertinente pour de futurs occupants, un bassin d’emplois favorable, et des collectivités locales à l’écoute », note-t-il. MR

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format