Chine

Decathlon tire avantage de son déploiement de robots Geek+

NewsLetter | Decathlon tire avantage de son déploiement de robots Geek+ | publié le : 09.07.2020

Il y a deux ans, Decathlon montait un POC mobilisant une douzaine de robots Geek+ sur un de ses entrepôts e-commerce, à Shanghai. Quelques mois plus tard, l’installation permettait de répondre au défi de volume et d’efficacité lié au pic de commandes du 11 novembre, la journée des celibataires devenue la grand-messe du commerce électronique. La collaboration entre l’enseigne française et le fournisseur chinois de robots mobiles autonomes (AMR) n’a cessé de s’étoffer depuis, notamment avec de nouvelles installations démarrées sur fond de crise sanitaire, selon une étude détaillée publiée par le cabinet Interact Analysis, spécialiste de l’automatisation intralogistique, qui a recueilli le témoignage des deux parties. La formule est devenue un classique : les articles sont stockés sur des étagères que déplacent une flotte de robots Geek+ vers des postes de picking, Decathlon ayant déployé le principe aussi bien pour des préparations magasins que e-commerce sur plusieurs sites en Chine, et même un à Taïwan. A la clé : une densification du stockage permettant de gagner 40% de capacité sur une surface donnée, le triplement de la productivité des préparateurs -désormais postés- en nombre d’articles pickés à l’heure, et un ROI prévu sur moins de 3 ans. L’un des enjeux clés pour Decathlon était de répondre à la forte croissance de ses différentes activités, retail ou online, alors que le recrutement et la fidélisation d’opérateurs en logistique sont devenus problématiques sur le marché chinois. Sans compter l’avantage d’une solution simple et rapide à étoffer à l’avenir pour faire face à l’augmentation des volumes. Cette agilité s’est illustrée à plusieurs titres pendant les mois de confinement, relève Interact Analysis. Une installation comptant 72 robots a ainsi pu être déployée sur un entrepôt à Pékin (par une équipe projet collaborant via les outils de communication online), tandis qu’à Shanghai un autre site a tiré parti de ses robots Geek+ pour opérer 24h/24 et 7j/7 afin de répondre à la demande. Il y a également eu un transfert de robots d’un entrepôt retail vers un autre e-commerce, évidemment beaucoup plus sollicité sur la période. Sur les différents entrepôts Decathlon en question, ce sont plusieurs dizaines de robots qui s’affairent à ce stade, à l’image des 70 déployé en avril sur un site à Dongguan, entre Canton et Shenzhen. A noter : un des points qui contribue à la forte productivité des installations tient à l’atout de la RFID, généralisée dès le stade de fabrication des produits par Decathlon, qui permet un picking sans scan des produits. Et les robots peuvent amener les étagères à une station dédiée à l’inventaire, afin de recouper les données de stocks constatées via la RFID et celles issues du WMS. MR


Image

C’est par dizaines que Decathlon a déployé des AMR Geek+ sur plusieurs entrepôts en Chine.

© DR

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format