Digitalisation transport

Filorga entend mieux gérer ses flux internationaux avec Ovrsea

NewsLetter | Filorga entend mieux gérer ses flux internationaux avec Ovrsea | publié le : 30.11.2018

Créée début 2018, la start-up Ovrsea annonce que les laboratoires cosmétiques Filorga ont retenu sa solution pour mieux piloter leurs opérations de transport à destination des Etats-Unis et de l'Amérique du Sud, ainsi que de leurs clients européens. Porté par une croissance à deux chiffres qui devrait lui permettre d'atteindre 1 Mrd€ de CA, le groupe Filorga doit en effet gérer des flux internationaux de plus en plus importants et d'autant plus complexes qu'il s'agit de marchandises à haute valeur ajoutée impliquant des problématiques d'assurance et de suivi particulières. « Nous souhaitions nous appuyer sur un commissionnaire de transport suffisamment fiable et réactif pour supporter la croissance de notre activité mais aussi capable d'en faciliter la gestion et le suivi. Ovrsea est un partenaire qui répond en tous points à ces enjeux. Grâce à leur interface web qui automatise de nombreux process de gestion, nous avons réduit de près de moitié le temps consacré nos transports », indique Luz-Alba Cahuzac, le responsable Administration des Ventes Internationales de Filorga. Pour Ovrsea, qui se présente comme commissionnaire de transport digital, il s'agit de la première officialisation d'une référence client, même si la start-up en revendique déjà plus d'une cinquantaine, dont Made.com, Engie ou Baobad Collection. Au total et en moins d'un an, elle assure que sa solution a été utilisée pour gérer le transport de plus de 100 M€ de marchandises à destination d'une soixantaine de pays. En pratique, Ovrsea vise à libérer ses clients/utilisateurs des lourdeurs administratives liées à leurs opérations de transport international et à leur permettre d'en fiabiliser le pilotage. Pour cela, sa solution reposant sur une interface web assure la digitalisation et l'automatisation de toutes les procédures, de la demande de cotation à la réception des marchandises en passant par les démarches douanières. L'objectif : diviser par deux le temps de gestion du transport. Son outil fait par ailleurs figure de point d'entrée unique pour la gestion et le suivi des opérations de transport réalisées ou en cours. A ce jour, la start-up emploie près d'une quinzaine de collaborateurs. MR
Image

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format