Economie circulaire

Pro-Spare sonne le réveil des stocks dormants

NewsLetter | Pro-Spare sonne le réveil des stocks dormants | publié le : 15.05.2018

La récente dynamique gouvernementale lancée en faveur de l'économie circulaire ne peut que réjouir Pro-Spare, une entreprise rennaise créée en août 2014 (voir NL n°1956) autour de l'idée que les stocks morts neufs de matières premières, composants et fournitures chez les industriels peuvent trouver preneurs chez d'autres industriels. Réellement opérationnelle à la mi 2016, sa plate-forme collaborative de mise en relation de l'offre et de la demande a connu une vraie montée en puissance depuis septembre dernier, avec plus de 130 industriels enregistrés, en France mais aussi en Allemagne et en Italie, dans trois principaux secteurs que sont la plasturgie, la métallurgie et tout dernièrement celui des pièces rechange de maintenance (notamment pour les équipements utilisé dans l'industrie agroalimentaire). « Notre catalogue s'est étoffé, il compte aujourd'hui environ 5.000 références produits, ce qui représente un stock de 15 M€ » nous confie Pierre Rupin, l'un des deux co-fondateurs de la SAS Pro-Spare (4 personnes). « Nous avons mis du temps à prouver que notre modèle fonctionnait, nous savons désormais que c'est le cas et nous comptons le déployer sur une plus grande échelle » ajoute-t-il. Selon sa propre étude de marché, Pro-Spare estime à 5 Mds€ le stock dormant en France, avec en moyenne 30.000 € par entreprise. Sa proposition de valeur : pour le vendeur, récupérer une bonne partie du prix d'achat de son stock dormant (jusqu'à 60% en plasturgie contre seulement 20% au mieux par le biais du destockage) et pour l'acheteur, réaliser une économie substantielle (-30 à -50% sur le plastique par exemple). Au-delà d'une simple mise en relation, la majorité des acheteurs utilise Pro-Spare comme intermédiaire d'achat et de revente, avec les services de logistique et de livraison associés. La société propose aussi un service gratuit de veille permanente sur les besoins en achats : dès que la référence recherchée est répertoriée sur la plate-forme, elle est livrée directement chez le client. JLR
Photo : Pierre Rupin, l'un des deux co-fondateurs de la SAS Pro-Spare. ©CCI du Morbihan

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format