Plate-forme transport

Convargo se rebaptise Everoad et réaffirme ses ambitions

NewsLetter | Convargo se rebaptise Everoad et réaffirme ses ambitions | publié le : 23.01.2018

Trois mois après avoir bouclé une 2e levée de fonds de
16 M€ (voir NL n°2583), Convargo change de nom et devient Everoad. « Un nom davantage en phase avec ses ambitions internationales » fait valoir le communiqué de la start-up créée mi-2016, dont la plate-forme vise à optimiser le transport routier de marchandise (TRM). « En pratique, nous avons commencé l'an dernier à travailler avec des transporteurs espagnols, allemands, anglais et italiens, ou même polonais et lituaniens, qui peuvent servir certains besoins des chargeurs français utilisant nos services. Nous avions déjà recruté des profils à même d'assurer cette recherche de nouveaux partenaires transport, et cela reste un axe prioritaire de notre développement, commente Maxime Legardez, fondateur et dirigeant de Convargo/Everoad. Quant au déploiement du service auprès de chargeurs des pays limitrophes, il est à l'agenda mais plutôt pour le 2e semestre 2018, quitte à ouvrir des bureaux sur place. La liste des pays ciblés n'est toutefois pas arrêtée », ajoute-t-il. Pour mieux assoir sa position dans l'Hexagone, Everoad compte en revanche décrocher dès février le statut de commissionnaire de transport, pour réaffirmer sa volonté de s'inscrire dans le paysage français du TRM, non seulement pour servir des besoins spot mais aussi pour accompagner certains grands donneurs d'ordre dans l'optimisation de leur plan de transport. Dans cette optique, Everoad annonce aussi de nouveaux services, comme un système de facturation simplifiée permettant aux expéditeurs d'ouvrir un compte fournisseurs pour gérer l'ensemble de leurs commandes via la plate-forme, ou une formule d'assurance ad valorem de la marchandise à hauteur de 50.000 euros. Et pour répondre à la question sensible des délais de paiement qui menacent la trésorerie de nombre d'entreprises du TRM, les opérations réalisées via la plate-forme ne seront plus réglées à 30 jours, mais à 72 heures. Enfin, la start-up annonce une évolution de son organisation interne, notamment avec la création d'une « cellule transport » constituée de professionnels rompus à la gestion de plans de transport ou à l'utilisation des outils de gestion d'appel d'offres. Ils seront aussi chargés d'étoffer la connaissance terrain des équipes et de veiller à la pertinence des solutions proposées. Cette cellule sera dirigée par une nouvelle recrue, Lilian Pichelingat, ancien responsable affrètement chez Gefco. Et deux autres arrivées sont annoncées : celle de Guillaume Bueninck comme Directeur commercial expéditeurs, en provenance de Microsoft, et celle de Sabrina Belkhiri comme Transport Manager, avec une expérience d'ingénieur d'études chez Geodis. Au total, l'équipe comptera sous peu 50 collaborateurs. MR
Photo : Lilian Pichelingat, Directeur de la cellule transport, Everoad

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format