Automatisation

Aera Technology se lance véritablement sur le marché français

NewsLetter | Aera Technology se lance véritablement sur le marché français | publié le : 12.05.2022

La société californienne Aera Technology commence depuis quelques mois à signer des projets pilotes en supply chain avec des entreprises dans l’Hexagone, nous a confié son fondateur et président, le français Fred Laluyaux, de passage à Paris. Ceux de nos lecteurs qui ont assisté au dernier Forum d’été de Supply Chain Magazine le 31 août dernier ont déjà entendu parler de cette scale-up spécialisée dans la digitalisation et l’automatisation des processus de décision, et qui emploie aujourd’hui plus de 500 collaborateurs dans 8 pays. « La France est toujours un pays qui démarre après les autres en Europe, mais quand ça bouge, c’est de manière durable » a indiqué celui qui a été précédemment à l’origine de la création de la société Anaplan. La plate-forme Aera Decision Cloud est le fruit d’un long travail de développement initié depuis 2017 avec la participation active de plusieurs grands comptes dont Unilever (voir suite) et Merck en Europe. Elle intègre tout d’abord un modèle de données unique, le Cognitive Data Layer (CDL), alimenté en temps réel par les dizaines de Téraoctets de datas transactionnelles et opérationnelles de l’entreprise cliente. C’est sur la base de ce modèle, à partir d’un moteur de règles et de simulation, que l’outil va être capable de délivrer des recommandations précises (approvisionnement, gestion des stocks, de la demande, planification, production, etc). « L’augmentation du volume de décisions à prendre, l’accélération des rythmes de planification et la complexification des contraintes (niveau de service, cash, coût, impact carbone, risque, etc) fait qu’à un moment le cerveau humain ne sait plus faire » souligne Fred Laluyaux. Suivant les types de sujets et les besoins évolutifs du client, la plate-forme laisse le choix entre un fonctionnement manuel (« human in the loop »), une décision humaine « augmentée » par les prescriptions de l’outil (« human on the loop ») ou un mode 100% automatisé (« human out of the loop ») qui permet aux humains de se concentrer sur les cas extrêmes, ou à la marge, et qui exigent une analyse particulière. Avec une caractéristique importante : quand le système ou l’humain prend la décision, l’exécution se fait via la plate-forme, qui interagit directement avec les systèmes transactionnels. L’outil est donc capable de mesurer et d’améliorer avec le temps le niveau de confiance d’une recommandation, ce qui facilite l’adhésion des utilisateurs. (Voir suite) JLR

Fred Laluyaux, fondateur et Pdg de la société californienne Aera Technology.
© J.-L. Rognon

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format