Cross-docking

Geodis, maillon clé de la distribution du livre à Ris-Orangis

NewsLetter | Geodis, maillon clé de la distribution du livre à Ris-Orangis | publié le : 11.05.2022

Le 21 avril, Geodis a mis en opération sa nouvelle plateforme cross-dock dédiée à la distribution du livre, déménagée à Ris-Orangis en Essonne, au sein d’une messagerie de quelque 10 000 m² co-conçue avec le développeur immobilier Vailog/Segro. Le bâtiment avait été livré l’été dernier, et l’intervalle a permis au locataire d’installer dans son unique cellule un vaste trieur cross-belt Vanderlande, dont la capacité de 10 000 colis/h lui permet d’assurer avec un maximum d’efficacité son rôle clé dans l’optimisation de cette chaine de distribution bien spécifique. Baptisée Prisme, cette plateforme nationale a en fait pour donneur d’ordre la Commission de Liaison Interprofessionnelle du Livre, association loi 1901 fondée il y a une trentaine d’années comme instance paritaire axée sur l’optimisation de la distribution du livre. La CLIL avait été à l’initiative de l’instauration de cet outil mutualisé qui concentre les flux sur l’amont comme sur l’aval, avec pour enjeu principal de réduire les coûts de transport et les émissions CO2 associés. Avec son accord, Geodis a déménagé Prisme d’un précédent site de Limeil-Brévannes, dans l’est parisien, vers Ris-Orangis, avec l’avantage de se rapprocher des sites logistiques de nombre d’éditeurs. Au quotidien, c’est au service d’une multitude d’acteurs qu’opère le prestataire : quelque 650 éditeurs/distributeurs sur le volet amont, et environ 3 000 points de vente sur l’aval, librairies et autres enseignes disposant d’un rayon livre en France, Belgique et Luxembourg. « Les commandes passées chaque jour par ses derniers sont préparées et colisées par les éditeurs-distributeurs, qui nous livrent ces cartons sur palette avec un cut-off en réception à 15 heure sur notre plateforme. Nous traitons environ 25 000 colis par jour, voire le double en pic, avec un tri pour les consolider par transporteur et par libraire destinataire, pour une expédition à 17 h », expliquait hier lors d’une visite Bouchaïb Moudakir, le directeur de Prisme. Le site traite ainsi 7 millions de colis par an, pour un total de 67 000 tonnes, soit 140 millions de livres représentant un tiers des ouvrages distribués en France, vu que cette formule cohabite avec d’autres canaux et que Prisme se concentre sur les flux hors Ile-de-France. « Et si cette plateforme relève de la branche Distribution & Express de Geodis, c’est que cette activité cross-dock s’appuie en aval sur notre réseau de 11 plateformes régionales et nos quelque 115 agences assurant le maillage de tout l’Hexagone », notait Stéphane Cassagne, directeur général de cette division constituant l’un des 5 piliers du groupe Geodis. Et Prisme joue un rôle tout aussi essentiel dans la gestion des retours, dans un secteur fonctionnant en partie en flux poussés, avec un engagement de reprise des éditeurs, d’où environ 25% du tonnage expédié à traiter et trier ensuite en retour. MR

La nouvelle plateforme Prisme de Geodis dispose d’une unique cellule de 10 000 m², avec 52 portes à quai de chaque côté, et héberge un vaste trieur Vanderlande. Développé clé-en-main par Vailog/Segro, ce bâtiment certifié Breeam ʻOutstandingʼ donne la part belle à la lumière naturelle et dispose d’une installation photovoltaïque en toiture.
© M. Rabiller

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format