Fret maritime

Explosion des retards d’expédition en 2021, selon Project44

NewsLetter | Explosion des retards d’expédition en 2021, selon Project44 | publié le : 13.01.2022

D’après une étude réalisée par Project44, les retards d’expédition de marchandises envoyées par voie maritime entre la Chine et l’Europe ont bondi l’an dernier de 172 %, avec un retard moyen qui est passé de 0,6 jour en 2020 à 1,65 jours en 2021. Cela n’a pas été beaucoup mieux entre l’Asie et les Etats-Unis : la plateforme de visibilité transport a enregistré une hausse de 144 % entre l’empire du Milieu et les principaux ports de la côte ouest des Etats-Unis, Los Angeles et Long Beach. Sur cet axe, le retard moyen s’est établi à 2,46 jours (voir graphique ci-dessous). « L’exercice a été compliqué pour les expéditeurs et les consommateurs car les principes du juste-à-temps se sont effondrés, analyse Project44. Alors que les chargeurs se sont précipités pour répondre à l’explosion de la demande, tout a été mis en œuvre au niveau de la capacité des navires ou encore des entrepôts pour s’adapter à cette évolution en misant encore davantage sur le juste-à-temps. » Dans ce contexte, les ports ont continué de souffrir. Malgré les mesures qu’ils ont prises en novembre dernier avec un système de file d’attente, les ports californiens doivent toujours composer avec une centaine de navires croisant au large en attente d’un poste d’amarrage. « Les transporteurs ont commencé à tenir compte de ces goulets d’étranglement dans leurs calendriers prévisionnels, poursuit Project44. Les données qui comparent la date d’arrivée initialement prévue par le transporteur à la date d’arrivée réelle révèlent des retards moyens d’expédition de 5 jours au cours du dernier semestre de 2021. » La plateforme estime par ailleurs que la problématique de la capacité restera d’actualité cette année avec des armateurs qui ont toujours le dessus dans les négociations contractuelles. « Nombre de chargeurs se contentent désormais de contrats longue durée afin de se prémunir contre toute volatilité des prix », conclut Project44. AD

Evolution des retards d’expédition entre la Chine, les Etats-Unis, l’Europe et le reste du monde de 2018 à 2021.  
© Project44

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format