Transport fluvial

L’Alliance Seine-Escaut succède à Seine-Nord Europe

NewsLetter | L’Alliance Seine-Escaut succède à Seine-Nord Europe | publié le : 23.06.2021

Lors de sa dernière assemblée générale, l’association Seine-Nord Europe a été rebaptisée Alliance Seine-Escaut. Avec ce changement d’appellation, ses membres souhaitent exprimer leur volonté d’élargir le champ d’action à l’ensemble de la liaison fluviale européenne Seine-Escaut. Créée en 2003, l’association regroupe des collectivités territoriales, des organismes professionnels et des chambres consulaires mobilisés dans le cadre de la mise en œuvre du futur canal Seine Nord Europe. Rappelons que celui-ci permettra, à compter de 2028, de relier par une voie navigable à grand gabarit les bassins de la Seine et de l’Oise, autorisant ainsi la connexion avec d’autres grands bassins fluviaux en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne. « Cette évolution répond à la logique européenne du projet, explique Philippe Marini, maire de Compiègne et président de l’Alliance Seine-Escaut. Il nous faut voir plus large que les 107 km du futur canal Seine-Nord Europe. Il convient de travailler à l’échelle de pertinence économique du projet et de contribuer à sa réussite économique. » Outre la reconduite de ses deux dispositifs de dialogue (un intergroupe parlementaire et un club des villes), l’association a ainsi créé un cercle économique qui a vocation à réunir toutes les entreprises qui s’intéressent ou ont recours au fluvial (chargeurs, transporteurs, aménageurs…). Elle a aussi contribué récemment à l’enquête préalable à la Déclaration d’utilité publique (DUP) sur le projet de Mise au gabarit européen de l’Oise (Mageo). L’Alliance y a notamment rappelé qu’il était nécessaire que les unités fluviales puissent embarquer trois couches de conteneurs pour que le transport fluvial de marchandises puisse être réellement compétitif face à la route. « Sur ce point, le projet Mageo ne prévoit que le rehaussement du seul pont ferroviaire de Mours, alors que cet impératif concerne au moins seize autres ponts », a fait savoir l’Alliance Seine-Escaut. AD

Le canal Seine-Nord Europe permettra de relier les bassins de la Seine et de l’Oise aux quelque 20 000 km de réseau fluvial nord européen à grand gabarit.
© DR

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format