Stockage / rayonnage

Prodex cédé par Savoye à l’indépendant Mavipal

NewsLetter | Prodex cédé par Savoye à l’indépendant Mavipal | publié le : 05.11.2020

C’est hier qu’a été finalisée la cession par Savoye à Mavipal de sa filiale Prodex, spécialisée dans les équipements de stockage dynamique pour les charges lourdes et légères. L’acquéreur appartient, comme Savoye, à l’écosystème bourguignon (même si son siège est à Brive-la-Gaillarde), et compte parmi les tout derniers fabricants et concepteurs indépendants de solutions de stockage de l’Hexagone, dans un secteur qui n’a cessé de se consolider ses dernières années. C’est aussi un des plus petits, Mavipal étant surtout actif auprès des industriels, PME et grands groupes, par exemple dans l’aéronautique, l’agroalimentaire ou pour équiper les réserves magasins dans la grande distribution. Avec l’acquisition de Prodex, son champ d’activité s’ouvre plus directement aux acteurs de la logistique, sachant qu’au-delà de leur complémentarité commerciale et opérationnelle, les deux entreprises ont un profil assez similaire : un historique qui remonte à une soixantaine d’années, environ 5 M€ de chiffre d’affaires aujourd’hui, une production en propre et le choix de conserver la main sur le montage des installations chez leurs clients, sans s’appuyer sur les équipes spécialisées souvent en provenance de l’est-européen. « En comptant le volet d’intérim pour cette partie montage, Mavipal emploie environ 35 collaborateurs en équivalent temps plein, et son activité s’étend jusqu’au Benelux, aux Dom-Tom ou au Maghreb pour accompagner certains clients », nous précise son dirigeant David Petit-Rouvès. Il y a une dizaine d’années, il avait pris les manettes du distributeur et installateur Racs, et structuré ensuite Mavipal suite au rachat d’un de ses fournisseurs. Et ces dernières années, Prodex avait pu ponctuellement figurer parmi les fournisseurs de Mavipal, pour compléter la gamme maison à l’occasion de certains projets. Désormais, Prodex comptera parmi les fournisseurs de Savoye, un accord ayant été signé pour structurer cette relation. Les solutions de son ex-filiale sont en effet utilisées sur de nombreux projets du groupe, et c’est d’ailleurs ce qui l’avait amené à racheter Prodex en 1995, pour la complémentarité de son offre avec ses propres systèmes intralogistiques automatisés, notamment pour la préparation à gare. En mettant l’accent sur les solutions automatisées et robotisées, sur les solutions logicielles pour la Supply Chain, et sur son développement à l’international, les synergies entre Savoye et sa filiale n’étaient plus si étroites, note le communiqué. MR

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format