Prestataire logistique

GT Logistics prêt à passer un nouveau Cap

NewsLetter | GT Logistics prêt à passer un nouveau Cap | publié le : 02.10.2020

Malgré les épreuves liées à la crise sanitaire et à sa propre santé, Eric Sarrat n’est certainement pas du genre à se laisser abattre. Positif, tourné vers l’avenir, le président de GT Logistics a d’abord évoqué hier devant la presse spécialisée la situation difficile rencontrée par l’entreprise ces derniers mois. Après un début d’année prometteur, avec neuf nouveaux contrats pesant plus de 10 M€, le confinement et la fermeture provisoire de sites (CEA, automobile, aéronautique) ont d’abord fait craindre le pire pour les résultats du prestataire de logistique in-situ. « La pandémie nous a fortement impactés, mais nous avons décidé de réagir fortement. Nos collaborateurs ont été admirables de réactivité, d’agilité, nous avons su proposer pour certains clients d’autres prestations, comme la gestion des masques par exemple, et nous avons aussi serré les frais de structure » a indiqué Eric Sarrat. Résultat, le CA 2020 devrait s’établir à 61 ou 62 M€ (contre 65 M€ en 2019), mais avec une meilleure rentabilité qui pourrait même permettre à l’entreprise de rester bénéficiaire sur l’année. Son effectif est même en augmentation, à 1040 salariés (contre 1029 fin décembre), malgré trois arrêts de contrat (Imeca, GGB, et Einea). La répartition du CA reste assez diversifiée entre automobile et mécanique (28%) ; PGC, santé & alimentaire (26%) ; aéro défense (25%), industrie lourde (18%) et commissionnariat de transport (3%). Après Cap 2020 en 2017, le prestataire se lance aujourd’hui le défi de « devenir le prestataire logistique préféré de l’industrie » grâce à son plan Cap 2024, qui vise une croissance annuelle de 7% du CA en développant de nouvelles activités, tout en maîtrisant les frais de structure (à moins de 7% du CA). A noter que cette stratégie « de conquête », qui allie diversification des compétences et des activités (notamment dans la défense et l’agroalimentaire), développement de l’autonomie des managers et de la créativité des collaborateurs, et poursuite et structuration de la démarche RSE, a été élaborée avec l’aide de Jérôme Gasquet, ancien directeur SC (Danone Boissons) et ex-dirigeant d’activités chez Geodis et Daher, devenu manager de transition (The Business Companions). Fidèle à lui-même, Eric Sarrat a été très transparent sur les raisons qui l’ont poussé à faire appel aux services de Jérôme Gasquet depuis l’année dernière : « à la mi 2019, j’ai eu à lutter de nouveau contre une récidive du cancer, avec un traitement un peu plus lourd que les précédents, et il fallait sécuriser le dispositif de prise de décision dans l’entreprise ». JLR


Image

Eric Sarrat, le président de GT Logistics, a présenté hier à la presse professionnelle son Plan 2024, avec l’ambition de « devenir le prestataire logistique préféré de l’industrie ».

Crédit photo GT Logistics

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format