Masques

Le Minefi lance avec La Poste une plateforme pour livrer PME puis TPE

NewsLetter | Le Minefi lance avec La Poste une plateforme pour livrer PME puis TPE | publié le : 30.04.2020

C’est samedi 2 mai que les PME pourront passer leurs premières commandes de masques « grand public » via la plateforme lancée par le ministère de l’Économie et des Finances, avec l’appui logistique de La Poste et la collaboration de CCI et CMA France (les réseaux de Chambres de Commerce et d’Industrie, et de Chambres de Métiers et d’Artisanat). Pendant 48 h, la formule sera réservée aux entreprises de 10 à 49 salariés, quel que soit leur secteur d’activité, avant d’être élargie dès le lundi 4 mai aux TPE de moins de 10 salariés. Cette initiative du Minefi, et en son sein de la DGE, s’inscrit évidemment dans la perspective du déconfinement et de la remobilisation du tissu économique en assurant aux petites entreprises les moyens d’équiper leurs salariés. Via cette plateforme développée par la filiale Docapost du groupe La Poste (masques-pme.laposte.fr), l’enjeu est de commercialiser 10 millions de masques textiles lavables, réutilisables chacun 10 fois (soit un potentiel de 200 utilisations uniques). Fabriqués selon les spécifications de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et de l’Afnor, ces masques assurent un niveau élevé de filtration (plus de 90% des particules ? 3 microns). Sur les volets de la préparation de commandes et de la distribution, ce sont les moyens et le réseau de La Poste qui sont mis à profit, sachant que le principe d’un paiement en ligne et d’une livraison sans contact sur site est annoncé, mais pas le prix des masques en question. Après s’être identifiées, les entreprises pourront une commande plafonnée en fonction de leur nombre de salariés, avec un délai minimal entre deux commandes pour « fluidifier la diffusion des masques ». On notera que la formule en question s’adresse non seulement aux entreprises de métropole, mais aussi à celles d’Outre-Mer, ce qui n’était pas le cas de l’initiative lancée mi-avril par Cdiscount, déjà en ciblant les PME/TPE et en coordination avec les pouvoirs publics et le réseau des CCI (voir NL 3121). Cette formule proposée par un e-commerçant avait d’ailleurs suscité des réactions du côté des officines pharmaceutiques, qui ne pourront théoriquement assurer la commercialisation de masques au grand public qu’à partir de la semaine prochaine (sous réserve de se les procurer). L’initiative de Cdiscount a en tout cas rencontré un écho certain puisque en milieu de cette semaine, le e-commerçant annonçait plus de 10 millions de masques commandés par quelque 55 000 entreprises, dont 1 M déjà livrés selon la formule montée avec Easydis pour des livraisons en click&collect dans des centaines de magasins des différentes enseignes du Groupe Casino. MR


Image

Crédit photo La Poste

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format