Hauts-de-France

E-Valley concrétise sa 1ère phase de 240 000 m²

NewsLetter | E-Valley concrétise sa 1ère phase de 240 000 m² | publié le : 25.11.2019

Les travaux de terrassement ont débuté en octobre sur l'ancienne base aérienne 103 de Cambrai afin d'éviter la paralysie hivernale, mais c'est le 7 novembre qu'a officiellement été posée la première pierre du programme E-Valley, qui vise à bâtir sur place plus de 700 000 m² d'entrepôt à terme. Cela fait près de 6 ans que ce projet a été initié par David Taieb, le Pdg d'E-Valley et du groupe d'investisseurs privés BT Immo qui l'a développé. Au-delà du travail de définition du programme et des ambitions de ce « plus grand smart hub e-logistique européen », la complexité du dossier était liée à l'implantation de ses 320 hectares à cheval sur 4 communes et deux départements. C'est finalement en février dernier qu'a été obtenu le permis de construire pour une première tranche de 550 000 m² portant sur la réalisation de 8 entrepôts répartis le long de la piste principale (la seconde concernera la piste annexe, dite « allemande »). Et la signature des premiers occupants a permis de lancer la réalisation d'une première phase de 240 000 m², livrable début 2021, soit 4 bâtiments dont la construction a été confiée au groupe Quartus, à commencer par un premier entrepôt de 70 000 m². Les autres bâtiments seront ensuite réalisés au rythme des demandes, E-Valley comptant garder l'ensemble en propriété et pouvoir ainsi proposer un maximum de flexibilité aux occupants selon l'évolution de leurs besoins de capacités. Le projet ambitionne de constituer un écosystème dédié au e-commerce et au commerce hybride, le programme prévoyant non seulement l'implantation de nombreux services aux occupants du parc sur 85 000 m² (volet tertiaire, hôtel, restaurant ou crèche d'entreprise), mais aussi l'installation de sous-traitants, type fournisseurs de carton ou réparateurs de transpalettes et chariots. Sans compter un volet de commerces de déstockage qui s'installerait dans d'anciens entrepôts militaires conservés sur le site. Le projet E-Valley se revendique en outre comme plateforme quadrimodale : à la desserte routière, ferroviaire et fluviale s'ajoute un volet drone innovant. La cérémonie du début novembre a d'ailleurs été l'occasion de démonstrations de vol par Survey Copter, la filiale d'Airbus Defence & Space avec laquelle s'est monté sur place un programme d'expérimentation visant à utiliser les drones en tant qu'outils logistiques, en partenariat avec l'Agence régionale Hauts-de-France Innovation Développement (voir NL 2952). MR


Image

De gauche à droite : David Taieb, Pdg d'E-Valley et de BT Immo ; Jean-Louis Foessel, DG de Quartus Logistique ; et Xavier Bertrand, président du Conseil régional des Hauts-de-France.

Crédit photo E-Valley

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format