Lutte contre les TMS

L'Ergoskel sur la voie de l'industrialisation

NewsLetter | L'Ergoskel sur la voie de l'industrialisation | publié le : 13.11.2019

Fruits d'une démarche de co-développement initiée depuis deux ans entre FM Logistic et l'UTC Compiègne, 10 prototypes de la solution d'aide à la manutention Ergoskel sont actuellement en phase de tests sur 5 plates-formes du logisticien en France. La prochaine étape, dans quelques mois, est de s'associer à un partenaire pour lancer la fabrication industrielle de ce dispositif breveté, dont la commercialisation est envisagée. « D'ici la fin de l'année, nous disposerons de tous les retours d'expériences de nos utilisateurs et nous pourrons procéder à une première partie du déploiement dans nos entrepôts sur 2020 » a par ailleurs déclaré hier Yannick Buisson, le directeur général France de FM Logistic, en indiquant que l'Ergoskel pourrait équiper à terme la moitié de la population de préparateurs de commandes que FM Logistic compte en France, soit environ 1 300 personnes. Qualifié d'ergosquelette plus que d'exosquelette (d'où son nom), l'Ergoskel est un dispositif 100% mécanique (sans micromoteurs ni électronique) qui permet de transférer la charge d'un colis de plus de 5 kg directement au niveau du bassin, en soulageant de 70% l'activité musculaire des membres supérieurs et du dos. Un système de blocage, à l'image d'un enrouleur de ceinture de sécurité, est déclenché et libéré par l'action mécanique d'une bague portée par l'opérateur. Les avantages de l'Ergoskel, par rapport à d'autres solutions du marché testées préalablement par FM Logistic, sont sa simplicité, sa robustesse, son coût « abordable », et sa « transparence » vis-à-vis de la gestuelle de l'opérateur, qui peut ainsi conserver ses six degrés de liberté de mouvement. Ce projet, qui a déjà représenté un investissement de 200 000 € pour FM Logistic, s'inscrit dans la démarche d'innovation au service de la santé, de la sécurité et du bien-être au travail lancé par le logisticien en 2015. Entre 2013 et 2017, son taux d'accidentologie a été divisé par deux grâce à différentes mesures, dont certaines ne relèvent pas d'innovations technologiques. L'ambition affichée est de réitérer cette performance dans les années qui viennent. « Notre taux de fréquence (ndlr : le nombre d'accidents avec arrêt de travail supérieur à un jour, survenus sur 12 mois, par million d'heures de travail) est de 40, alors que la moyenne de la profession se situe entre 45 et 50. Notre objectif est d'arriver à 20 » a précisé Yannick Buisson. JLR


Image

D'un poids de 2,8 kg, l'Ergoskel est un dispositif breveté co-développé par FM Logistic et l'UTC Compiègne. Le prototype fonctionnel a été développé par le bureau d'étude Occo.

Crédit photo FM Logistic

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format