Innovation

Cdiscount dévoile sa 1èrecouvée de 5 start-ups

NewsLetter | Cdiscount dévoile sa 1èrecouvée de 5 start-ups | publié le : 18.06.2018

Vendredi, Cdiscount inaugurait The Warehouse, son site girondin dédié à l'innovation logistique qui héberge les 5 start-ups bénéficiant depuis mars dernier de son programme d'accompagnement Test & Go. « L'idée a fait son chemin au fil de notre collaboration avec Exotec Solutions, sachant que des approvisionnements à la livraison en passant par la logistique en entrepôt, chaque étape des flux est en train de se transformer pour intégrer des technologies nouvelles et disruptives permettant d'améliorer l'expérience client, de rendre la logistique plus compétitive, de réduire les délais de livraison et d'améliorer les conditions de travail », explique Pierre-Yves Escarpit, DG adjoint en charge de la Supply Chain, des Systèmes d'information et des Achats de Cdiscount. L'appel à projet lancé l'été dernier (voir NL n°2534) avait remonté une trentaine de candidatures, les premiers bénéficiaires ayant été désignés fin octobre par un jury ad hoc, rejoints depuis par 2 nouvelles pépites. Côté expérience client, ShopRunBack planche ainsi sur l'adaptation de sa solution de gestion des retours e-commerce aux gros colis, à l'image de l'électroménager dont Cdiscount s'est fait une spécialité. L'objectif : proposer dès septembre une formule fluidifiant ces retours épineux, avec récupération chez le client sur rendez-vous et éventuel réemballage, notamment. Sur le versant pénibilité, HRV affine sa solution mêlant motion-capture et réalité virtuelle pour analyser les risques de TMS chez les opérateurs, puis essayer de les prévenir. C'est aussi pour réduire les efforts liés à la manutention de rolls qu'Ez-Wheel tache d'y adapter son système de roues électriques. Quelques rolls motorisés seront déployés sous peu, et le test d'une version effectuant des transferts autonomes d'une zone à l'autre est annoncé en fin d'année. Les deux derniers intégrés, NoMagic.AI et E-cobot, font la part belle à l'intelligence artificielle et à la robotisation pour une préparation de commandes plus efficace ménageant les opérateurs. Le premier travaille à des algorithmes permettant à un bras robotisé de saisir des articles en vrac dans un chariot, puis de les placer dans des cartons d'envois à l'unité défilant sur un convoyeur.
De son côté, E-cobot a mis au point un robot coopératif de transfert de charge baptisée Husky, qui devrait être doté d'un bras robotisé permettant de saisir des colis jusqu'à 30 kg et d'aider l'opérateur dans des opérations de palettisation. Pendant 6 à 8 mois, chaque start-up bénéficie du « terrain de jeu » aménagé par Cdiscount, selon la formule de son Pdg Emmanuel Grenier, et d'un accompagnement personnalisé reposant sur une collaboration étroite avec les managers, chefs de projets et opérationnels du e-commerçant. MR
Image

Emmanuel Grenier, Pdg de Cdiscount, a notamment
remercié
Alain Rousset, le président de la région
Nouvelle-Aquitaine pour le soutien apporté à sa stratégie d'innovation. ©M. Rabiller

Image

Le programme repose notamment sur des ateliers avec les opérationnels de Cdiscount, comme celui-ci avec la start-up No Magic.AI. ©Cdiscount

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format