Ethique

Bilan RSE 2017 mitigé pour Intel

NewsLetter | Bilan RSE 2017 mitigé pour Intel | publié le : 30.05.2018

50, c'est le nombre de cas de travail forcé qu'a identifié Intel dans sa Supply Chain en 2017. Si ce nombre est en net retrait par rapport à 2016 (126), il demeure supérieur à celui de l'année précédente (23), le résultat d'un changement dans la méthode d'appréciation du risque selon Intel et, dans une moindre mesure, d'une multiplication des audits (167). Parmi ces infractions, Intel a constaté une nouvelle fois que des employés d'usines de fabrication de puces électroniques devaient payer des « agents » afin d'obtenir et de conserver leur emploi, une pratique malheureusement répandue en Asie. Intel aurait usé de son « pouvoir de persuasion » pour exiger le remboursement de ces sommes illégalement perçues, remboursements dont le total a atteint 13 M$ depuis 2014. Si le social semble progresser, le volet environnemental cède le pas. Ses consommations en eau (42 Md de litres) ainsi qu'en électricité, gaz et gasoil (7,3 Md kWh) sont en nette augmentation, de même que ses émissions de GES (2,46 M t équivalent CO2), rejets polluants (108.000 t) et toxiques (78.800 t). PM
Image

Collaborateurs de la SC d'Intel se faisant rembourser
de sommes indument prélevées

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format