Logistique urbaine

Plus aucun colis Chronopost livré par véhicule thermique dans Paris mi-2019

NewsLetter | Plus aucun colis Chronopost livré par véhicule thermique dans Paris mi-2019 | publié le : 12.04.2018

« Nous prenons l'engagement qu'à partir de la mi-2019, Chronopost ne livrera plus de colis dans Paris intra-muros avec des véhicules à moteur thermique », a déclaré mardi le président de l'expressiste, Martin Piechowski, lors de l'inauguration du nouvel ELU de Paris Bercy, en présence de Christophe Najdovski, adjoint à la Maire de Paris en charge des transports. Entre 25 et 30.000 colis par jour seront donc livrés vers 14.500 points dans la capitale (220 tournées de livraison) uniquement par des moyens « doux », en véhicule électrique, au GNV, en triporteur ou en trolley (à pied). « L'ouverture de ce site de Bercy a créé un vrai déclic et nous a permis de revoir complètement notre vision stratégique de la distribution de centre urbain. Ce n'est pas une posture, ni un contournement, il s'agit d'une vraie décision d'entreprise », a précisé Martin Piechowski. Pour soutenir cette stratégie, Chronopost a signé lundi la commande de 100 véhicules 100% électrique Nissan ENV 2000 d'une capacité étendue de 8 m3 (grâce au recarrossage par la société slovaque Voltia), qui seront livrés entre juillet et septembre. « Nous avons négocié les conditions tarifaires du véhicule et de sa transformation, ainsi que l'encapsulage du contrat de location avec le groupe Fraikin. Nous avons défini un mode contractuel qui permettra aux sous-traitants et partenaires de Chronopost de bénéficier des mêmes conditions de location que Chronopost, à des conditions économiques quasi-identiques à celles d'un véhicule thermique », nous a confié Pascal Triolé, le responsable des infrastructures de Chronopost. Une 2e commande de 300 véhicules supplémentaires devrait suivre dans les semaines qui viennent. « La plate-forme industrielle que nous proposent Nissan et Fraikin est aboutie. Le véhicule a une autonomie réelle d'environ 200 km qui peut couvrir largement nos besoins sur la moitié des 8.000 tournées effectuées en France », selon Martin Piechowski. L'expressiste s'appuie déjà sur une quarantaine de véhicules propres (GNV et électrique) sur les 200 à 250 qui livrent dans Paris. Il compte également compléter son dispositif d'ELU dans la capitale par la mise en place à terme de 10 à 20 micro-dépôts permettant des livraisons de proximité de 300 à 600 colis par jour. L'objectif est d'en ouvrir 5 ou 6 dès cette année. (voir suite) JLR
Photo : Martin Piechowski, Président de Chronopost
Image

Le Nissan ENV 2000 100% électrique recarrossé par Voltia, qui sera loué par Fraikin aux sous-traitants de Chronopost à des conditions économiques proches de celle d'un véhicule à moteur thermique. ©JL.Rognon

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format