Nouvelles technologies

K+N, APL et InBev testent la Blockchain

NewsLetter | K+N, APL et InBev testent la Blockchain | publié le : 22.03.2018

Conseillé par Accenture, un consortium d'entreprises comprenant le logisticien Kuehne + Nagel, le transporteur maritime APL, la brasserie AB InBev ainsi que différentes autorités douanières, a décidé de tester la technologie Blockchain. Selon Accenture, cette technologie non seulement élimine l'échange de documents, qu'ils soient électroniques ou physiques, mais réduit de 80% les opérations de saisie manuelle, diminuant d'autant le risque d'erreur, accélérant les procédures administratives et améliorant la visibilité sur le statut des expéditions. « Nos tests prouvent la viabilité d'une procédure d'expédition dans laquelle de nombreux documents peuvent être remplacés par une donnée sécurisée et distribuée avec une propriété clairement définie » commente Adriana Diener-Vienott, Responsable de la pratique Freight & Logistics chez Accenture, « cela représente pour les sociétés l'occasion de gagner du temps et de l'argent tout en améliorant le service client ». Les tests ont consisté en une douzaine d'expéditions avec différents points d'origine, de destination et diverses exigences réglementaires. PM

Image

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format