Allemagne

Audi teste les exosquelettes

NewsLetter | Audi teste les exosquelettes | publié le : 08.01.2018

Après Ford aux USA, c'est au tour d'Audi des tester les exosquelettes. Développés par le hollandais Laevo, ils ne pèsent que trois kilogrammes et relient la poitrine (tant pis pour les femmes), le bas du dos et les cuisses, réduisant ainsi de 20 à 30% l'effort exercé par le dos lors du port de charges lourdes en le reportant sur les cuisses. Outre la réduction de l'effort physique, cet outil a également la faculté de promouvoir les bonnes postures, selon le constructeur. L'« ergosquelette », comme préfère l'appeler le responsable du projet Vinzent Rudtsch, est testé simultanément en production, notamment sur des lignes d'assemblage, et en logistique. Il a été porté dans un premier temps pendant une tranche de deux heures et est actuellement utilisé sept heures par jour. Audi prévoit de le déployer à grande échelle sur ses sites d'Ingolstadt et Neckarsulm et entrevoit dès à présent une implémentation dans l'ensemble de ses usines à travers le monde. PM
Image

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format