Automatisation

Système U robotise le picking dans ses entrepôts

NewsLetter | Système U robotise le picking dans ses entrepôts | publié le : 20.10.2017

La division U Log de Système U va déployer un robot de picking pour la préparation de palettes hétérogènes dans tous ses entrepôts. Installé sur sa plate-forme de Saint-Brieuc depuis un an et demi, c'est actuellement celle de Nantes, et prochainement celle d'Angers, qui se verront dotées du système OPR (Order Picking Robotic) développé par la société Syleps. Selon le distributeur, les résultats seraient tellement satisfaisants que 4 autres installations sont déjà programmées. A terme c'est l'ensemble des sites qui devraient être équipés de ce robot. « C'est ainsi que nous procédons, explique Ronan Le Corre, Directeur Général de U Log. Nous testons sur une plate-forme les performances du matériel, et si les résultats sont satisfaisants, nous déployons. C'est ce que nous avons fait lorsque nous avons installé la mécanisation pour les fruits et légumes ». Chez les « nouveaux commerçants » on se veut résolument pragmatique : « Il existe des systèmes beaucoup plus intégrés, poursuit Ronan Le Corre. Certains distributeurs ont mis en place de grosses installations très automatisées. Nous avons étudié ce type de solution et sommes arrivés à la conclusion que le ROI était de... 18 à 23 ans. Or, qui peut dire ce que sera la logistique dans 23 ans ? Chez U Log, nous sommes pour une automatisation « raisonnée », une automatisation à taille humaine. D'ailleurs, au début, nous avons commencé à automatiser pour soulager nos opérateurs qui manipulaient des produits lourds. Notre approche est de considérer que la machine doit être au service de l'homme et pas le contraire. S'agissant du système OPR que nous mettons en place avec Syleps, ce qui nous a séduits c'est d'une part l'adaptabilité du produit, et d'autre part la compréhension attentive des équipes techniques. Aujourd'hui le système assure le picking de 2.500 références, mais on peut le dimensionner selon nos besoins et il pourrait en traiter beaucoup plus ». Selon lui, l'équation économique passe par un équilibre subtil entre l'investissement réalisé et l'ensemble des résultats obtenus : « Les choix que nous opérons tiennent compte d'une réalité à un moment donné pour un besoin précis. Par exemple, nous n'aurions jamais pensé à l'automatisation voici quelques années. C'est l'évolution des besoins et l'émergence de certaines innovations qui nous ont décidés. Et puis il y a un autre point sur lequel je voudrais insister : nous avons travaillé par le passé avec des intégrateurs espagnols et hollandais. Mais je constate à travers cette collaboration, qu'avec cette société française, nous avons beaucoup de proximité à la fois géographique, mais aussi culturelle ». Rappelons que la société Syleps est historiquement implantée à Lorient. Le 19 juillet 2017, elle a rejoint Fives, groupe français d'ingénierie industrielle multi-sectoriel de dimension internationale. Le nouvel ensemble propose désormais au marché une offre intra-logistique complète, disposant de solides références, tant dans l'industrie que dans la distribution. JPG
Photo : Ronan Le Corre

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format