Deutsche Bahn prépare la vente de DB Schenker

Deutsche Bahn serait sur le point de se séparer d’une grande partie de son activité internationale. L’opérateur allemand de chemin de fer envisagerait en effet de céder sa filiale logistique DB Schenker, la plus rentable du groupe.

Deutsche Bahn serait sur le point de se séparer d’une grande partie de son activité internationale. L’opérateur allemand de chemin de fer envisagerait en effet de céder sa filiale logistique DB Schenker, la plus rentable du groupe.

Plusieurs options seraient sur la table, de la vente pure et simple de DB Schenker à une entrée en bourse. Les syndicats sont vent debout contre le projet déjà évoqué en 2021. Déjà à l’époque, les observateurs spéculaient sur la volonté du gouvernement de recentrer l’activité de DB sur son cœur de métier, le transport de passagers en Allemagne"La direction prépare la vente de Schenker", déplore Klaus-Dieter Hommel, le président de la fédération EVG.

Une cession en 2024

Le gouvernement se serait résolu à cette option, et un groupe de travail serait en train d’élaborer différents scénarios en vue d’une cession de la filiale d’ici 2024. Le Conseil de Surveillance de DB pourrait approuver le projet d’ici la fin de l’année. A ce jour, ni le ministère des Transports ni l’entreprise n’ont confirmé ces informations.

"La vente serait une absurdité économique, s’emporte Klaus-Dieter Hommel. Schenker est à l’origine de 30 % du chiffre d’affaires de DB et génère des gains stables. Deutsche Bahn ruinerait ainsi une chance de devenir un opérateur de choc dans le transport international de marchandises." DB Schenker a généré 1,2 milliard d’euros de bénéfices au cours du premier semestre 2022, une performance qui a permis à l’ensemble du groupe de sortir du rouge.

Un besoin de fonds propres

La valeur de DB Schenker est évaluée à 20 milliards d’euros et la liste des repreneurs potentiels est longue. Parmi les intéressés figureraient Maersk, Kühne + Nagel ou encore le Danois DSV. Endettée à hauteur de 30 milliards d’euros, le groupe DB a cruellement besoin de fonds propres pour financer son développement. DB avait racheté Schenker à Stinnes voici 20 ans pour 2,5 milliards d’euros. DB Schenker offre des services de transports routiers, maritimes et aériens pour l’industrie et le commerce, et compte 76 100 salariés, répartis sur 1 850 sites dans 130 pays.

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format