Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3209
 
La disruption fait place à la résilience

Un buzzword chasse l’autre. En 2019, autant dire au siècle dernier, impossible d’échapper à l’épithète « disruptif », qui faisait déjà florès depuis une quinzaine d’années dans le monde de l’économie pour désigner la capacité de certaines startups innovantes à provoquer une rupture dans les modèles économiques établis. Ce concept de disruption s’était ensuite étendu aux technologies promettant de révolutionner la supply chain, comme la robotisation, l’IA dans les prévisions, l’IoT, les plates-formes digitales de gestion du transport, le cloud, l’impression 3D, la blockchain, etc. Sauf qu’en 2020, les vraies ruptures n’ont été provoquées ni par la technologie, ni par les startups, mais par un coronavirus de quelques dixièmes de micron de diamètre. Au moment où la France tente d’endiguer la deuxième vague, certaines de ces ruptures nous sautent aux yeux, à commencer par le port systématique du masque, ou la normalisation du télétravail dans certains métiers. Côté supply chain, l’accélération soudaine des ventes en ligne, dont l’effet semble durable, bouleverse les schémas établis et pousse les enseignes de distribution à intensifier leur stratégie omnicanal. Pour l’heure, même s’il faudra bien continuer à imaginer un futur disruptif, notamment pour des raisons environnementales, la priorité des entreprises est focalisée sur la relance, quand ce n’est pas tout bonnement sur leur survie. Rien d’étonnant donc à ce que la résilience soit désormais le buzzword du moment, cette capacité « d’auto-cicatrisation » face à un évènement disruptif, mais au mauvais sens du terme !
Jean-Luc Rognon

 
 
 
Immobilier logistique
GSE bâtit un site multi-fonctions pour la PME Icko dans la Drôme

En novembre, le contractant général GSE va lancer les travaux du site de 13 900 m² sur lequel le spécialiste du matériel apicole Icko compte transférer son siège, sa production et sa logistique, au sein de la zone d’activités Drôme Sud Provence, à Saint-Paul-Trois-Châteaux. Fondée en 1947 et développée depuis trois générations par la famille Ickowicz, l’entreprise était jusque-là implantée quelques km plus au sud, à Bollène. En misant à la fois sur le marché des apiculteurs professionnels, mais aussi sur les milliers d’amateurs, Icko a vu son chiffre d’affaires multiplié par 4 sur la dernière décennie, pour dépasser les 25 M€, et compte franchir le cap des 50 M€ d’ici 5 ans. C’est avec cette feuille de route que la PME a ouvert son tour de table au fonds d’investissement Cerea Partners l’an dernier, et décidé de se doter d’un nouveau site. Co-développé avec le cabinet Apside Architecture, celui-ci disposera à la fois de 9 000 m² dédiés au stockage (son catalogue comptant plus de 4 000 références), de 3 000 m² d’atelier pour produire ou assembler une partie de sa gamme, de 1 000 m² de bureaux, et d’une boutique de 900 m² (Icko en compte une dizaine sous sa propre enseigne). Pour sa construction, les échanges avaient été engagés avant le confinement avec GSE, et c’est « à distance » qu’il s’est précisé sur le volet technique, jusqu’à l’autorisation du permis de construire et de l’ensemble des autorisations administratives en août. Le contractant va ainsi recourir à son concept Modulog d’assemblage d’éléments préfabriqués, qui permet d’assurer une construction efficace dans des conditions maitrisées de coûts et de qualité. « Ce nouveau projet immobilier et patrimonial est une véritable opportunité d’optimiser les flux et les process : production, logistique, politique de management, toutes les branches sont repensées à un moment stratégique et charnière de la vie de notre société », indique Pierre Ickowicz, le président d’Icko Apiculture. MR

 
   
 

Le futur siège d’Icko accueillera à la fois des bureaux, un atelier, une zone de stockage, et une boutique.

Crédit photo Icko / Apside Architecture
 
 
 
Prestataire logistique
Idea partenaire du futur fabricant de dirigeables de fret Flying Whales

Le logisticien industriel Idea a signé un protocole de coopération avec l’entreprise française Flying Whales qui travaille au développement d’un dirigeable destiné au transport de charges lourdes et volumineuses devant effectuer son vol inaugural en 2024. Idea assurera des prestations in-situ de logistique et de manutention au sein de la future usine d’assemblage de son partenaire qui doit sortir de terre en 2022 à Laruscade (33). D’ici là, les deux entreprises vont travailler sur un cahier des charges pour adapter l’infrastructure aux besoins logistiques des aéronefs qui y seront assemblés. D’une capacité de charge 60 tonnes, le premier modèle de dirigeable de fret sera long de 200 m, pour 50 m de diamètre. Baptisé LCA60T, l’engin a vocation à intervenir sur des distances de plusieurs centaines de kilomètres, pour le transport de grumes de bois, de pylônes électriques, de pales d’éoliennes ou encore de matériaux de construction et d’équipements aéronautiques volumineux. Flying Whales envisage de construire 80 exemplaires de ce dirigeable ces dix prochaines années dans son usine d’assemblage de Laruscade, d’autres sites de production devant voir le jour en Chine et au Québec (Canada). A noter dans le capital de l’entreprise des sociétés ou organismes français tels que l’Office national des forêts, Air Liquide, Bouygues et ADP, mais aussi la région Nouvelle Aquitaine, le gouvernement québécois et l’avionneur chinois Avic. AD

 
   
 

Gonflé à l’hélium et propulsé via des hélices alimenté par des moteurs électriques, le futur dirigeable de fret de Flying Whales a une capacité de charge de 60 tonnes.

Crédit photo Flying Whales
 
 
 
3PL
Duhamel Logistique pose la première pierre d’un nouveau site de 10 000 m²

Prestataire logistique filiale du groupe Bamboo (avec Duhamel Transports, N’Pack, N’log, et N’ine), Duhamel Logistique a procédé récemment à la pose de la première pierre d’un nouvel entrepôt multi-clients sur la commune Le Vieil Evreux, près d’Evreux (27). Ce neuvième site normand de l’entreprise affichera une surface d’environ 10 000 m², dédiée aux secteurs de la parfumerie/cosmétique/pharmacie. La mise en service opérationnel est prévue à la fin du premier semestre 2021. Doté d’espaces à température dirigée, il viendra étoffer l’offre d’un entrepôt existant situé sur la même commune. Avec son nouveau site du Vieil Evreux, Duhamel Logistique disposera en Normandie d’une surface de stockage totale de 100 000 m². AD

 
   
 

Pose de la première pierre du futur entrepôt du prestataire Duhamel Logistique, avec au centre Hugues Duhamel, son président.

Crédit photo Duhamel Logistique
 
 
Trophées EVE
Leroy Merlin, XPO, Chronopost et Lahaye Global Logistics à l’honneur

Onze. C’est le nombre d’entreprises qui ont reçu un trophée lors du dernier rendez-vous du transport et de la logistique éco-responsable organisé dans le cadre du programme d’Engagements Volontaires pour l’Environnement (EVE) de l’Ademe (voir NL n°2903). Des récompenses qui concernent à la fois des chargeurs, des transporteurs et des 3PL. Leroy Merlin a ainsi décroché le trophée de la meilleure réduction d’émission de CO2 pour un chargeur, son empreinte carbone ayant chuté de 18,6 % en trois ans. Le distributeur y est parvenu notamment en procédant à une refonte de son réseau logistique avec l’ouverture de 5 entrepôts régionaux (Dourges 2, St Léger, Grans, Réau et Montbartier) ainsi que par le développement du report modal avec des flux amont en rail-route à hauteur de 20 %. Dans la catégorie de la meilleure coopération entre acteurs de la SC, des trophées ont été remis à XPO Logistics ainsi qu’aux acteurs impliqués dans le projet Mut@log. Le 3PL a été distingué pour la solution de logistique urbaine fluviale mise en œuvre pour son client Franprix à Paris, comprenant la livraison de 40 caisses mobiles transportées par voie fluviale depuis Bonneuil-sur-Marne (94) jusqu’au port parisien de la Bourdonnais. Mut@log est pour sa part un projet qui a consisté à mettre en place des centres de routage collaboratifs pour réduire les flux de transport dans la livraison des magasins Leroy Merlin, réunissant le distributeur, des fournisseurs, des transporteurs et des sociétés de services (V33, Henkel, Brunel, MTA, 4S Network et CRC Services). Ces centres de routage collaboratifs permettent aux fournisseurs d’envoyer en camion, le plus complet possible, l’ensemble de leurs marchandises à destination d’une région donnée. Le territoire compte à ce jour 7 de ces centres qui traitent un volume annuel de l’ordre de 150 000 palettes livrées. Autres acteurs récompensés, qui ont reçu chacun un trophée de l’action la plus innovante : le groupe de transport et de logistique Lahaye Global Logistics et l’expressiste Chronopost. Afin d’acheminer des voussoirs (éléments préfabriqués en béton) de 8 tonnes chacun vers les nouveaux chantiers de métro parisiens (Eole et RER E), Lahaye Global Logistics a créé une liaison combinée rail-route entre Rennes (35) et Gennevilliers (92), évitant de mettre sur la route plus de 12 000 semi-remorques. Chronopost a été récompensé sur les résultats de sa stratégie d’implantation d’Espaces Logistiques Urbains (ELU) et de mini-sites de stockage Chrono City (voir NL n°2994), avec livraisons par véhicules propres. AD

 
   
 

Le deuxième rendez-vous du transport et de la logistique éco-responsable lié au programme d’Engagements Volontaires pour l’Environnement (EVE) de l’Ademe s’est tenu le 6 octobre et a rassemblé 400 professionnels (chargeurs, transporteurs, collectivités, commissionnaires…).

Crédit photo Eco Co2
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Royaume-Uni
La santé anglaise victime de pépins dans la supply chain de Roche

Le système de santé anglais (National Health Service) a souffert la semaine dernière d'un retard de réalisation de ses tests Covid attribué aux déficiences de son fournisseur, le laboratoire suisse Roche. En cause, le déménagement d’un ancien entrepôt en septembre vers un nouveau centre de distribution automatisé dans le Sussex qui aurait entraîné des problème dans l'identification automatique et la récupération des produits. Les envois vers les hôpitaux ayant été réduits, les laboratoires et centres hospitaliers anglais ont manqué de réactifs, d'écouvillons et de kits de dépistages...au moment même où le nombre des infections journalières atteint les 14 000 personnes. La direction de Roche a bien sûr promis de régler ces problèmes d'ici la fin de la cette semaine. En attendant, les hôpitaux s'adonnent au tri et se concentrent sur les procédures urgentes. Et Roche tente de palier les manques de son centre de distribution anglais en envoyant directement des produits depuis Mannheim, en Allemagne. CCT

 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jl.rognon@info6tm.com

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
m.rabiller@info6tm.com

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 81 69 80 02 a.dias@info6tm.com
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
p.tesson@info6tm.com
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Tour Maine Montparnasse - Cedex 189 33, avenue du Maine 75015 PARIS
 
12 octobre 2020


octobre 2020

Lundi 12
au vendredi 16
Planification de la supply chain (webinaires)
SAP Supply Chain & Industry 4.0 Experience Weeks

Mardi 13
INVITATION Matinale Rayonnance-Geoconcept-Anyline-Zebra
« La matinale de la Performance terrain
8h30 – 12h
Pavillon de l’Elysée

Jeudi 15
Supply Chain Leaders Webinars
Webinar Fleury Michon : Anticipation & Agilité dans un monde post-covid


novembre 2020

Lundi 02
au vendredi 6
Logistique (webinaires)
SAP Supply Chain & Industry 4.0 Experience Weeks

Lundi 16
au vendredi 20
Logistique (webinaires)
Industrie 4.0, Production (webinaires)

Mardi 17
et mercredi 18
Supply Chain Event
Save the date !
9h-20h
Paris Porte de Versaille
Pavillon 5.1

Lundi 23
au vendredi 27
Logistique (webinaires)
Industrie 4.0, Engineering & Gestion des Assets (webinaires)

Mardi 24
au jeudi 26
TRANSPORTS and LOGISTICS MEETINGS 2020
Cannes – Palais des Festivals et Congrés

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Spécial dossier AUTOMATISATION


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien