Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Omnicanal
Norauto
va s'équiper
d'un
orchestrateur
de commandes

Lors d'un « afterwork » organisé il y a quelques semaines à Lille, Suppleo Conseil a fait témoigner l'un de ses clients pour illustrer la transformation et les enjeux de la Supply Chain à l'heure du digital. Il s'agit de Norauto (Mobivia groupe), enseigne spécialisée dans la distribution de pièce et la maintenance automobile, qui a fait appel au cabinet de conseil pour un projet de mise en œuvre d'un OMS (Order Management System). « La logistique est effectivement au cœur de la stratégie, c'est un secteur en pleine évolution et même en grande transformation, car, (...) dans l'explosion du commerce en ligne, il nous faut investir assez massivement sur l'organisation de nos entrepôts et de nos systèmes de transports nous permettant de livrer le client final sur un très grand nombre de références » a résumé Olivier Decreme, Directeur Supply Chain chez Norauto. L'objectif de la mise en place de cet orchestrateur de commandes, dont le premier lot est en cours de livraison, n'est ni plus ni moins que de passer d'une logistique retail à une Supply Chain multicanale, avec une offre élargie, des délais de livraisons accélérés, le respect de la promesse client, une disponibilité du stock partout et des retours facilités pour les clients et pour les centres. Suppleo Conseil a établi le diagnostic en mettant en avant certains points tels que l'alignement des acteurs (offre, marketing, supply, DSI, web, DG), l'indépendance de l'OMS et l'architecture cible. « Dans un premier temps, le choix a été fait de développer les fonctionnalités de l'OMS avec les équipes IT de Norauto, en procédant étape par étape » nous a confié Antoine Routaboul, Consultant Sénior et Associé chez Suppleo Conseil. « L'implantation d'un OMS dans une entreprise n'est pas simplement un projet Supply ou IT, c'est un projet global qui prend en compte les aspects métiers à mettre en adéquation avec le SI et qui permet de faire s'aligner les différents acteurs de l'entreprise tels que le marketing, l'offre, la Supply, la DSI, le web et la DG sur l'uniformisation de la promesse client » a-t-il rappelé. JLR
 
   
  Antoine Routaboul, Consultant Sénior et Associé chez Suppleo Conseil et Olivier Decreme, Directeur Supply Chain chez Norauto ©DR  
 
 
 
Immobilier
logistique
Le chantier
collaboratif de
la plate-forme
de Jadéo
touche au but
Démarrés à la mi-octobre, les travaux de la future plate-forme logistique de Jadéo à Vaulx-Milieu (38), entre Saint-Quentin-Fallavier et l'Isle-d'Abeau, touchent à leur fin. Ils s'achèveront comme prévu à la mi-juin (voir NL n°2368). Outre le fait que ce site de 12.000 m2 abritera une mezzanine de picking en R+3 de 9.000 m² alimentée par des convoyeurs et une zone de triage/expédition de 3.000m², la particularité du projet réside dans le choix, pour la conception et la réalisation du bâtiment, de la méthode dite de Co Design&Build proposée par la société lyonnaise Openbox (filiale de BEG Ingénierie). A la différence d'un schéma plus classique de type contractant général, les équipes d'OpenBox et de Jadéo ont travaillé depuis le début de l'opération dans un mode collaboratif, en échangeant sur l'organisation des fonctions et des flux, sur les solutions techniques, sur les interfaces process/bâtiment, mais aussi au fil de l'eau sur les solutions conçues puis mises en oeuvre, les prix d'achats, les quantités, la situation réelle du planning et de la comptabilité chantier. Avec un partage des économies réalisées, formalisé par un cadre juridique, une fois l'opération livrée et à partir des comptes certifiés. Il s'agit de la première opération réalisée par OpenBox en Co Design&Build, mais le distributeur de déguisements et d'articles de fête par internet Jadéo n'est pas le seul à s'être laissé séduire par cette nouvelle approche collaborative des relations entre maître d'ouvrage et constructeur : le prestataire GLD (Grenoble Logistique Distribution) fait construire sur le même schéma son site logistique de 24.000 m2 à Villard-Bonnot (38), pour une livraison en novembre 2017 (voir NL n°2327). JLR  
   
 
INVITATION
(rappel)
Comment
aligner
Supply Chain
et finance ?
Dynasys et Supply Chain Magazine vous invitent jeudi 1er juin au Palais Brongniart pour la 5e édition de « La journée Demand & Supply Chain Planning ». Cette année cette manifestation de rencontres et de débats aura pour thème principal : « Du S&OP à l'IBP : comment aligner Supply Chain et Finance ? » Au programme, le Supply Chain Planning (de la prévision à la planification), les outils de pilotage, les tendances du marché, et des retours d'expériences dont société Ricard et Naturex et la participation des cabinets Oliver Wight et Ernst&Young.
Programme complet
et renseignements pratiques
 
 
 
 
Tour de
contrôle
Auchan
renouvelle son
partenariat
avec DHL
Après neuf ans de collaboration, Auchan a signé le renouvellement de son contrat de 4PL avec DHL pour ses opérations import. Au rythme de 17.000 conteneurs EVP par an, DHL gère pour Auchan la consolidation à l'origine depuis plusieurs pays dont la Chine, le Vietnam et le Bangladesh et à destination de 14 pays (sur les 16 où est présent le distributeur) dont la France, la Russie ou encore le Sénégal. « Notre double tour de contrôle, à Hong Kong à l'origine et à Dunkerque à l'arrivée, demeure un facteur de succès clé dans la communication lors des activités quotidiennes avec les équipes client en Asie et en France. Elle assure la ponctualité des arrivages et la structure de coûts la plus efficace possible » témoigne Pascal Zakarias, Responsables Operations de DHL International Supply Chain France. Parmi les responsabilités de DHL figurent en effet la réduction des coûts directs et indirects, l'amélioration de la communication entre les équipes, des services à valeur ajoutée et des programmes « direct to market » tous destinés non seulement à réduire les dépenses d'Auchan mais également à améliorer d'une part l'efficacité des opérations et process et d'autre part leur impact environnemental. « Nous profitons de ce partenariat depuis neuf ans et souhaitons continuer de profiter de l'expérience de DHL pour conforter notre position sur le marché de la distribution via l'amélioration de la visibilité et des process et la réduction des coûts opérationnels » commente Catherine Hennart, Responsable des Opérations chez Auchan. PM
 
   
 
Intralogistique
Viastore
et Picavi
préparent les
commandes
à l'oeil
Le fournisseur de systèmes intralogistiques Viastore Software enrichit son offre en matière de préparation de commandes. Son WMS Viadat et ses solutions logistiques sous SAP sont désormais interfaçables avec le système Pick-by-Vision développé par Picavi. Reposant sur des lunettes intelligentes, la formule permet à l'opérateur de contrôler visuellement la préparation, avec des gains en efficacité et en fiabilité du picking à la clé grâce à la synchronisation en continue des données entre les 2 systèmes. MR
 
   
 
 
 
e-commerce
e-Logik
invente
la logistique
sous forme
d'abonnement
mensuel
L'offre Pack Startup du réseau de logisticiens e-Logik est désormais lancée officiellement. Comme nous l'avions mentionné dans le dernier dossier e-commerce de Supply Chain Magazine (n°111, page 88), ce service est proposé aux e-commerçants débutant leur activité sous la forme d'un abonnement à partir de 350 € ht par mois, (engagement minimum de 12 mois, jusqu'à un seuil limité de commandes/mois), qui englobe réception, stockage, préparation et expédition (via des tarifs négociés avec ses partenaires transporteurs). Par ailleurs, la start-up pourra également bénéficier du système d'information e-KAN interface, pour suivre et gérer en temps réel ses flux logistiques et ses stocks. Une dizaine d'entreprises seraient déjà clientes, dont BioSantéSolutions, Youthdrink, DirectPoubelle, CannaMed, Mapa Gourmet, et France Défense. rappelons que e-Logik fédère un réseau de logisticiens indépendants basés à Toulouse, Lyon, Grenoble, Rennes, Le Mans, Montpellier, Lille, Besançon, Valence, Clermont-Ferrand, et Béziers. JLR  
   
 
Recherche
Kedge ouvre
une chaire
Supply Chain
avec La Poste
Le 17 mai, les dirigeants de Kedge Business School et de la branche Services-Courrier-Colis de La Poste ont signé une convention qui institue pour 3 ans une « Chaire Supply Chain La Poste » au sein du pôle académique de l'école de management multi-sites (notamment Bordeaux et Marseille). Sa feuille de route est à ce stade très ouverte : « faire progresser la recherche en matière de gestion de la chaine logistique ». La définition des thématiques Supply Chain à creuser par les enseignants-chercheurs, doctorants et ingénieurs de l'école sera définie en lien avec La Poste, qui apportera son expertise de 1er réseau logistique de France. Par ailleurs, celle-ci proposera chaque année des contrats d'alternance à certains étudiants, tandis que des postiers pourront bénéficier de formations diplômantes. De son côté, Kedge accordera à La Poste un accès préférentiel aux travaux de recherche prospective de son Centre d'Excellence Supply Chain Innovation and Transport (CESIT). MR  
 
Paris Retail
Week
Le commerce
est mort, vive
le Live Retail !


350 intervenants et 30.000 professionnels sont attendus lors de la Paris Retail Week, qui aura lieu du 19 au 21 septembre 2017 au pavillon 7.3, Porte de Versailles. L'événement dédié au commerce européen, composé du salon e-commerce et du salon Digital (in) Store, regroupera 600 exposants (dont 20% d'exposants étrangers) en sept zones, l'une d'entre elles étant réservée à la logistique, l'e-logistique et la Supply Chain. Sophie Lubet, Directeur du pôle Retail de Comexposium, indique : « Un village start-up de près de 40 jeunes pousses complètera le dispositif ». Le fil rouge de l'édition 2017 sera le nouveau commerce authentique, humain et expérientiel, baptisé « Live Retail ». Car si l'observatoire Shopper de Havas Paris constate d'une part que le trafic en magasin « physique » baisse de 10% chaque année depuis 5 ans, il faut d'autre part tenir compte de l'appréhension de 72% des Français face à un commerce déshumanisé par le numérique et l'intelligence artificielle. Or, les avancées du digital peuvent justement se mettre au service de l'humanisation du commerce. Les progrès de l'intelligence artificielle (IA) et du big data permettent de saisir les émotions des consommateurs, via des assistants conversationnels, des chatbots et d'autres technologies, et de les comprendre pour mieux interagir avec eux et les satisfaire. David Mingeon, Directeur général de Havas Paris, souligne : « L'homme, les émotions et les relations sont remis au cœur du commerce ». Nous voilà rassurés. L'autre tendance qui se confirme : pure-players, marques et enseignes leaders de la distribution s'hybrident et convergent vers un modèle unique dans lequel le magasin physique est profondément repensé dans un écosystème plus large. CC
Photo : David Mingeon, Directeur Général,
Havas Paris ©C.Calais

 
 
Livre blanc
Still décrypte
les enjeux de
la pénibilité
Serpent de mer de la réglementation depuis 2010, la pénibilité au travail a fait l'objet d'une loi dont l'application tient du casse-tête pour nombre d'entreprises. Considérant que les métiers de la manutention et de la logistique sont en première ligne, Still publie un livre blanc intitulé « Pénibilité au travail... Agissons ». Celui-ci se veut synthétique (13 pages), et rappelle d'abord les parties du dispositif susceptibles de concerner les entreprises du secteur, en détaillant leur degré d'obligation sur chaque point en fonction de leur taille. Les risques encourus par l'employeur sont également rappelés, en mettant en valeur les coûts cachés de la pénibilité pour l'entreprise. Mais la formule se veut surtout didactique, et répertorie les différents facteurs de risque et leur barème d'appréciation. Sont tour à tour abordées les questions de manutention manuelle et de posture pénibles, de vibrations ou de bruit, d'exposition à des agents chimiques ou à des températures extrêmes, sans oublier le travail de nuit. Still répertorie de bonnes pratiques mais ne résiste pas à faire valoir les différentes solutions de sa gamme d'équipements pour limiter cette pénibilité. Reste à suivre l'actualité du sujet, vu que les premiers entretiens menés hier entre le nouveau gouvernement et les différentes organisations syndicales ont laissé entrevoir une renégociation de certains points du dispositif, et un moratoire sur l'application du compte pénibilité qui lui est associé. MR
Lien vers la page
de téléchargement de l'étude
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Russie
Un train Gefco
aux confins de
l'Extrême-
Orient
Gefco Russie a organisé son premier train complet de conteneurs dans l'Extrême-Orient russe. Ce train de 800 mètres est parti de Komsomolsk-sur-l'Amour, pour arriver 50 heures plus tard au port de Vladivostok, après avoir parcouru 1.163 km à une vitesse plus rapide de 35% que la moyenne sur cet axe. Premier transport entièrement organisé par Gefco pour un même client (Russian Forest Product ou RFP Group), il comprenait 52 conteneurs de 40 pieds remplis de contreplaqué destiné à l'export. « Chaque étape, depuis le chargement de la cargaison des produits à l'usine (dans la ville d'Amoursk), l'acheminement en vrac par navire (Vladivostok) en passant par la manutention du fret, a été réalisée par Gefco en collaboration avec différentes divisions de RZD Holding. La valeur ajoutée du service est nettement supérieure pour notre client de par le processus mis en place pour lui » a déclaré Dmitry Verbov, chef du département ferroviaire de Gefco Russie. PM  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
24 mai 2017

JUIN 2017

Jeudi 1

Journée Demand
& Supply Chain
Planning,
5ème édition
DYNASYS
« Du S&OP
à l'IBP :
Comment aligner
Supply Chain
et Finance ? »

Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 17h
Palais Brongniart
Paris 2e



Jeudi 1
Evenement
CITWELL
« Regards croisés
sur Demand
Driven
en Distribution :
comment
et pour quels
résultats ? »

Témoignages :
Louis Vuitton,
Monier Group,
et DSIA
De 8h30 à 12h
Paris


Jeudi 1
Table ronde
Supply Chain
de COLIBRI
« Quels bénéfices
tirent les
entreprises
de leur prévision
des ventes ? »

Témoignages :
AGILEA, RYB, CROUZET
Partenaire :
SCMagazine
De 9h à 13h
Château
de Montchat
Lyon


Mardi 20
Restitution
Enquête
TALANCONSULTING
Track & Trace
2017
« Besoins
et solutions
de traçabilité
dans le transport :
enquête et retour
d'expérience »

En collaboration
avec :
l'Institut du
Commerce
et SCMagazine
De 9 h à 12h
Au siège de
TalanConsulting
Paris 16e


Jeudi 22
Conférence
WAVESTONE
Restitution
de l'étude
« Industrie 4.0 :
Quelles réalités,
quel potentiel ? »

Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 10h30
Châteauform'City
Monceau
Paris 8e


Vendredi 30

Conférence
S&OP/IBP
Organisée par
JDA Software
« Développez
vos prévisions,
segmentez
(mieux), et
rentabilisez vos
opérations !
»
Partenaire :
SCMagazine
De 14h à 17h
Université
Paris Dauphine
Paris 16e