Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3207
Cosmétiques
Manhattan Associates accompagne L’Oréal dans sa transformation SC

L’échange entre Francisco García Fornaro, directeur Supply Chain Groupe chez L'Oréal et Sébastien Lefébure directeur général Europe du Sud de Manhattan Associates figure comme le temps fort de l’évènement clients Manhattan Exchange Connect 2020, organisé mardi en distanciel. L’occasion rêvée pour l’éditeur américain d’officialiser sa sélection en tant que partenaire pour mettre en œuvre une partie du programme de transformation Supply Chain du géant des cosmétiques. Le contrat porte sur un déploiement de Manhattan Active Warehouse Management, la toute nouvelle version nativement Saas de son WMS (voir NL 3139), sur un certain nombre des 150 centres de distribution que comptent à l’échelle mondiale les 4 divisions de L’Oréal (Produits Professionnels, Produits Grand Public, L’Oréal Luxe et Cosmétique Active). Même si la feuille de route détaillée n’a pas été dévoilée, il apparaît que les premières mises en œuvre du WMS de Manhattan Associates chez L’Oréal commenceront en Europe dès la mi-2021 et se prolongeront au niveau mondial jusqu’à la fin de 2023. « La croissance de nos activités nécessite des capacités supplémentaires et un besoin accru d’agilité et de flexibilité » a souligné Francisco García Fornaro, en rappelant en quelques chiffres l’étendue de la supply chain multicanal de L’Oréal (grand magasins, parfumeurs, salons de coiffures et institut de beauté, pharmacies, drugstores, et gares, aéroports, mais aussi e-commerce) : un catalogue de 170 000 références, toutes divisions confondues et quelques 7 Mds d’unités vendues l’année dernière. « Avec Manhattan Active Warehouse Management, nous avons une solution qui va accroître notre agilité via la digitalisation, mais aussi l’efficacité et la productivité de nos centres de distribution » a-t-il ajouté. La version cloud, qui n’était pas disponible lors des premières discussions entre les deux partenaires, permettra d’ailleurs de bénéficier d’une mise à jour chaque trimestre, avec une périodicité « adaptée à la vitesse d’évolution du marché ». A noter que le processus de sélection, via un appel d’offres mondial très rigoureux, aura duré près de 18 mois, et que Manhattan Associates travaillait déjà avec l’Oréal sur l’Amérique du Nord. JLR

 
   
 

Francisco Garcia Fornaro, directeur Supply Chain groupe du groupe L’Oréal.

Crédit photo Manhattan Exchange Connect
 
 
 
Invitation
Une matinale
« phygitale »
sur la mobilité
le mardi 13 octobre

Rayonnance, Geoconcept, Anyline et Zebra organisent le mardi 13 octobre au matin une matinale sur le thème de la mobilité et de la performance terrain. Au choix des participants, l’évènement est accessible soit sous forme de webinaire en live (de 10h à midi), soit en présentiel, avec un petit déjeuner proposé dès 9h00 au Pavillon Elysée (XVIIème arrondissement de Paris), afin de pouvoir échanger de visu, dans le strict respect de toutes les mesures sanitaires en vigueur. A partir de 10h00, les quatre partenaires partageront tour à tour leurs expertises et les solutions innovantes de mobilité qu’ils mettent en œuvre chez leurs clients pour booster la performance des équipes terrain (terminaux RF, mais aussi planification et optimisation des déplacements, traçabilité et suivi en temps réel des missions, reconnaissance de texte sur terminaux mobiles). Une séquence de questions-réponses clôturera l’évènement.

Pour vous inscrire à cet évènement (en distanciel ou présentiel), cliquez ici

 
 
 
Immobilier logistique
Arthur Loyd vient de placer 150 000 m²
près de Lyon

En quelques semaines, entre juillet et septembre, c’est la prise à bail de pas moins de 150 000 m² d’entrepôt qu’Arthur Loyd Logistique a piloté en région lyonnaise, à travers quatre transactions pour deux grands 3PL : en l’occurrence XPO Logistics, pour la location d’un site de 50 000 m², et ID Logistics pour trois entrepôts de 45 000, 27 000 et 24 000 m². Sur un marché lyonnais où l’offre disponible de m² est structurellement réduite ces dernières années, c’est dans le secteur Nord-Isère, au sein de l’ex-pôle logistique de L’Isle d’Abeau, que se sont faites ces implantations. Si ces opérations illustrent la confiance dont bénéficie le bureau lyonnais d’ALL de la part de ces poids lourds de la prestation logistique, entre autres, le directeur associé d’Arthur Loyd Logistique Didier Terrier relève que « plus des 2/3 de ces transactions concernent la grande distribution, qui depuis l’arrivée du Covid-19 a vu son activité e-commerce se développer considérablement ». Mais il met en garde : « ces locations ont eu pour effet d’assécher l’offre de bâtiments logistiques disponibles sur Lyon et sa région, et nous allons entrer dans une période très compliquée pour accueillir de nouvelles activités Supply sur cette zone. D’autant plus que les différentes collectivités de cette région n’ont pas l’air disposées à maintenir le développement d’une activité, qui sans aucun doute a créé le plus d’emplois sur ce territoire depuis une vingtaine d’années », note-t-il. Mais en élargissant sa réflexion au cadre national, Didier Terrier se veut positif : « Si l’année 2020, à l’instar des principaux marchés d’immobilier d’entreprise en France, sera bien moins bonne que les 3 dernières années, l’immobilier logistique va tirer son épingle du jeu grâce à la résistance du monde de la Supply face à la crise ». MR

 
   
 

Parmi les trois sites récemment pris à bail par ID Logistics en région lyonnaise figure cet entrepôt de 27 000 m² situé à Saint-Quentin-Fallavier.

Crédit photo DR
 
 
 
Boissons
Sources Alma fluidifie sa gestion de palettes avec Paki

Fournisseur d’eaux de source embouteillées (Cristaline, St-Yorre, Rozana, Courmayeur...), le groupe Sources Alma assure depuis 2017 sur le territoire la quasi-totalité de l’approvisionnement de ses usines en palettes Europe ainsi que la relocation de celles-ci via le spécialiste de la gestion/relocalisation de palettes Paki (groupe Faber Halbertsma). Mais depuis un peu plus d’un an, l’industriel utilise en outre son bon de palette digital e-Voucher (voir NL 3055). En se tournant vers Paki, il souhaitait favoriser les circuits courts et restreindre son empreinte carbone, objectifs qui semblent avoir été atteints sur le périmètre d’intervention du prestataire (un peu moins de 10 % des 5 millions de palettes Europe manipulées chaque année sur le continent européen par Sources Alma). «Les palettes sont toujours disponibles sur l’ensemble des régions où nos usines sont implantées, la relocalisation et la redistribution des palettes permettent de générer des économies et de gagner du temps sur les procédures logistiques habituelles, et le e-Voucher nous aide à limiter les coûts engendrés par le transport à vide et renforce les relations avec nos clients », constate Quirino Spadone, responsable logistique chez Sources Alma. Le bon de palette digital permet de réduire les temps d’attentes sur les sites en offrant une alternative à l’échange de palettes en 1 pour 1. AD

 
   
 

Quirino Spadone, responsable logistique chez Sources Alma.

Crédit photo DR
 
 
Robotique
Le danois Roeq facilite les transferts entre AGV et convoyeurs

Créé en 2017 au sein de l’écosystème robotique danois, Roeq développe des solutions et des équipements permettant de tirer le meilleur parti des AGV en environnement logistique ou industriel. En l’occurrence des robots mobiles développés par son compatriote MIR, qui permettent d’assurer des transferts de charge en entrepôt. Afin que ces AGV puisent charger ou décharger des marchandises depuis / vers un convoyeur, Roeq pouvait déjà doter les différents modèle de la gamme d’un module à rouleaux, mais y ajoute désormais un mécanisme d’élévation permettant aux modèles Mir500 et Mir1000 (charge utile de 500 kg ou d’1t) de collecter ou déposer des palettes à des hauteurs variables (de 55 à 80 cm du sol, selon la hauteur du convoyeur en question). Une autre innovation plus structurante est introduite par Roeq pour assurer une interaction automatique et fiable entre les AGV et les autres équipements, en s’affranchissant des liaisons wifi qui peuvent poser problème dans ce type d’environnement. Basée sur des capteurs sans fils, sa solution GuardCom signale que l’AGV est en place et permet de déclencher les rouleaux de part et d’autre pour assurer le transfert, puis indiquer que le robot mobile peur repartir en toute sécurité. Pour cela, des modules GuardCom sont à fixer sur chacun des équipements. « Il s’agit d’une solution sûre, fiable et économique pour éliminer les temps d’attente, les erreurs et les accidents sur les postes de transfert de colis. GuardCom apporte le chaînon manquant pour constituer un cycle de manutention parfaitement continu, aboutissant à des délais plus courts d’intégration au système, avec moins de complications et une diminution des coûts d’ingénierie», commente Michael Ejstrup Hansen, le directeur général de Roeq. MR

 
   
 

Le système GuardCom lancé par Roeq permet d’automatiser les transferts entre un AGV et des équipements fixes sans recourir au wifi, pas toujours fiable en entrepôt.

Crédit photo Roeq
 
 
Engins de manutention
Fenwick renouvelle sa gamme de tracteurs

Productivité et lutte contre les troubles musculo-squelettiques (TMS). Voilà les deux défis que se proposent de relever la nouvelle gamme de tracteurs à conducteur porté debout P40C/P60C lancée par le fournisseur d’équipements de manutention et solutions logistiques Fenwick-Linde. Celle-ci comprend trois modèles d’une capacité de traction de 4 ou de 6 tonnes tous équipés d’un volant réglable en hauteur, d’un support d’assise rabattable et d’une plateforme conducteur à suspension réglable selon le poids et les préférences des caristes. Pouvant atteindre une vitesse de 8 à 13 km/h, selon qu’ils circulent en charge ou à vide, ils exploitent en outre un système de réduction automatique de la vitesse dans les virages et peuvent être équipés de différentes options d’éclairage à LED. Exploitables en mode accompagnant et accessibles avec des batteries plomb, lithium-ion mais aussi hydrogène (sur demande), ils peuvent aussi être dotés en option de l’avertisseur lumineux BlueSpot Fenwick. AD

 
   
 

Le tracteur à conducteur porté debout P60C a une capacité de traction de 6 tonnes et sa vitesse maximale est de 8 ou 13 km/h selon qu’il circule en charge ou à vide.

Crédit photo Fenwick-Linde
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
Ahold Delhaize USA investit dans sa supply chain

La chaine de supermarchés Ahold Delhaize USA, filiale du hollandais Ahold Delhaize, va ajouter 6 sites opérationnels en 2021 à son réseau de distribution. Ces entrepôts font partie du programme d'investissement de 480 M US $ sur 3 ans annoncé en décembre 2019. La filiale américaine dispose aujourd'hui de 17 centres de distribution qui desservent quelque 1 971 magasins Stop and Shop, Giant Food, Food Lion...sur la Côte Est, et soutiennent ses activités d'e-commerce. L'objectif est de s’appuyer en 2023 sur 27 sites intégrant la gestion du transport, la prévision et le réassort. Le programme comprend la construction de 2 entrepôts réfrigérés qui seront opérationnels à la fin 2022. Il s'agit non seulement d'accompagner le développement des enseignes du groupe mais aussi la demande croissante en e-commerce. L’enseigne anticipe une progression de ses ventes en ligne d'épicerie de 75% sur 2020. CCT

 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jl.rognon@info6tm.com

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
m.rabiller@info6tm.com

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 81 69 80 02 a.dias@info6tm.com
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
p.tesson@info6tm.com
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Tour Maine Montparnasse - Cedex 189 33, avenue du Maine 75015 PARIS
 
8 octobre 2020


octobre 2020

Lundi 12
au vendredi 16
Planification de la supply chain (webinaires)
SAP Supply Chain & Industry 4.0 Experience Weeks


octobre 2020

Mardi 13
INVITATION Matinale Rayonnance-Geoconcept-Anyline-Zebra
« La matinale de la Performance terrain
8h30 – 12h
Pavillon de l’Elysée


octobre 2020

Jeudi 15
Supply Chain Leaders Webinars
Webinar Fleury Michon : Anticipation & Agilité dans un monde post-covid


novembre 2020

Lundi 02
au vendredi 6
Logistique (webinaires)
SAP Supply Chain & Industry 4.0 Experience Weeks

Lundi 16
au vendredi 20
Logistique (webinaires)
Industrie 4.0, Production (webinaires)

Mardi 17
et mercredi 18
Supply Chain Event
Save the date !
9h-20h
Paris Porte de Versaille
Pavillon 5.1

Lundi 23
au vendredi 27
Logistique (webinaires)
Industrie 4.0, Engineering & Gestion des Assets (webinaires)

Mardi 24
au jeudi 26
TRANSPORTS and LOGISTICS MEETINGS 2020
Cannes – Palais des Festivals et Congrés

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Spécial dossier AUTOMATISATION


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien