Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3190
Supply Chain Event
Un webinaire ‘Agilité’ le 22 septembre en avant-goût de SC Event

Reed Expositions et Supply Chain Magazine vous invitent à participer le mardi 22 septembre, de 11h à 12h15, à une table ronde exceptionnelle organisée sous forme de webinar, en avant-première du salon Supply Chain Event 2020 (17-18 novembre, Pavillon 5.1, Paris Porte de Versailles). Le thème de cet évènement SCE Live, « Le digital, un ressort d’agilité pour rebondir », fait écho à celui du salon cette année, dont le fil rouge portera sur les questions de résilience et d’agilité en supply chain. Le 22 septembre, quatre éditeurs de solutions d’exécution et de planification de la supply chain (exposants sur le salon) seront réunis sur un même plateau TV pour en débattre : Florent Boizard, directeur de la BU Reflex Solutions chez Hardis Group, Frédéric Zielinski, directeur de la BU Europe de Savoye, Fabienne Cêtre, directrice commerciale France chez Manhattan Associates, et Yacine Zeroual, directeur Europe du Sud de FuturMaster. Animée par Jean-Luc Rognon, rédacteur en chef de Supply Chain Magazine, cette table ronde abordera notamment les évolutions constatées ces derniers mois en matière de priorités et de conduite de projets dans le domaine de la transformation digitale de la Supply Chain des entreprises, à la lumière d’exemples concrets, pour faire face aux évolutions de la consommation, aux contraintes sanitaires et aux ruptures technologiques. Pour participer à cette table ronde, il faut réserver son badge sur le site de Supply Chain Event, vous recevrez ensuite le lien de connexion pour participer à SCE Live.

Pour s’inscrire sur Supply Chain Event (et recevoir le lien pour la table ronde webinar du 22 septembre), cliquez ici.

 
 
 
Cosmétiques
Parfums Christian Dior en opération sur son nouvel entrepôt orléanais

Mi-août, les Parfums Christian Dior sont entrés dans les murs de leur nouvel entrepôt, réalisé au sein du Cosmetic Park développé près d’Orléans par la foncière Arefim, en collaboration avec JBD Expertise. La construction de ce bâtiment de 20 000 m² signé A26 avait été lancée au début de l’été 2019 par le constructeur Lyris (voir NL 2959), et même si le chantier a pris un peu de retard avec le confinement, il s’agit de la première livraison au sein de ce parc thématique premium, à cheval sur les communes de Boigny-sur-Bionne et Vennecy. À terme, il devrait accueillir plusieurs grands noms des cosmétiques, sachant que deux autres entrepôts doivent sortir de terre d’ici fin 2021 (de même qu’une crèche, des terrains de sport et un parcours de promenade). Implanté de longue date sur la commune voisine de Saint-Jean-de-Braye, qui héberge son unité de production, son centre international de distribution et sa R&D, Parfums Christian Dior souhaitait se doter de nouvelles capacités logistiques pour centraliser la gestion de l’ensemble de ses éléments de packaging (flacons, pompes et autres composants d’emballage). Historiquement, ce volet était géré sur des surfaces attenantes à notre usine, mais la croissance de l’activité nous avait amené à multiplier les partenaires en débord sur ce volet. Ces 20 000 m² loués à Arefim vont permettre au parfumeur de tout centraliser. Près d’un tiers du site est déjà rempli, et le tout devrait être pleinement opérationnel d’ici la fin de l’année (et des équipes qualité rejoindront le site début 2021). Pour les Parfums Christian Dior, cette centralisation de la logistique packaging a aussi pour enjeu d’accompagner l’extension de ses capacités de production, jusque-là quasi exclusivement concentrées sur son usine orléanaise. Il s’agira ainsi d’approvisionner un nouveau site de production racheté il y a 18 mois près de Chartres et ceux des sous-traitants qui peuvent être mobilisés. MR

 
   
 

Le nouvel entrepôt des Parfums Christian Dior s’inscrit dans la charte architecturale signée du cabinet A26 choisie par Arefim et JBD Expertise pour ce Cosmetic Park.

Crédit photo DR
 
 
 
Grande distribution
Carrefour fluidifie l’appro de ses entrepôts avec Mercareon

Déployée l’année dernière sur 32 des entrepôts Carrefour en France en l’espace de sept mois, la solution Mercareon de l'éditeur Transporeon Group a permis au grand distributeur de fluidifier les approvisionnements de ses plates-formes logistiques, grâce à la prise de rendez-vous collaborative. Après réception des commandes fournisseurs, les transporteurs réservent directement en ligne sur l’outil en mode cloud le créneau horaire de livraison disponible parmi ceux proposés par le distributeur. « Avec Mercareon, notre taux de défaut de livraison est passé de 8 % à 4 % sur l’ensemble de nos approvisionnements d’entrepôts. Surtout, la plateforme nous a permis de retrouver une relation de confiance avec nos fournisseurs et les prestataires de transport, en toute transparence par une information partagée et incontestable. Ce qui conduit à diminuer les litiges de livraison et à faciliter le traitement des contestations » constate Jean-Michel Lechat, directeur Organisation et Méthode Logistique France et Ouest de Carrefour. Selon Transporeon, le projet devrait « très prochainement » s’étendre à d’autres sites Carrefour. Par ailleurs, la plate-forme Mercareon présentera d’ici la fin de l’année de nouvelles fonctionnalités, dont l’interfaçage avec les systèmes de contrôle d’accès des sites logistiques. A noter également qu’un test est prévu avec un partenaire spécialiste des calculs d’ETA (horaire d’arrivée estimé) pour permettre à Carrefour d‘anticiper les événements impactant de son planning de réception. JLR

 
   
 

Dédiée à la grande distribution, la plate-forme Cloud collaborative Mercareon créée par Transporeon est conçue pour fiabiliser et fluidifier les réceptions à quai des marchandises en provenance de ses fournisseurs.

Crédit photo
 
 
 
Digitalisation transport
Fretlink s’ouvre à la visibilité prédictive temps réel avec project44

Le commissionnaire de transport digital Fretlink s’appuie désormais sur un partenariat avec la société américaine project44, lui permettant d’intégrer à son offre de « Transport Operating System » la visibilité prédictive en temps-réel des expéditions. « La plupart des organisations transport ont été bouleversées lors du Covid-19. Cela a renforcé leur volonté d'accélérer le déploiement de partenaires numériques pour sécuriser et piloter les plans de transport. La visibilité prédictive en temps réel est devenue une nécessité, afin que toutes les personnes impliquées dans l'organisation du transport puisse accéder à des informations à jour - et ce à tout moment» explique Paul Guillemin, Pdg et co-Fondateur de Fretlink. Cette offre de visibilité en temps réel, avec des capacités prédictives, donne à Fretlink la possibilité de proposer à ses clients chargeurs une nouvelle offre de type « Lead Party Logistics » dénommé Manage, qui comprend le pilotage de l’intégralité des fournisseurs de la commande à la livraison. Destinée aux chargeurs, la plate-forme de visibilité supply chain project44 revendique plus de 300 grands clients dans le monde, dont Ferrero International, Lenovo, ou encore UniCarriers Americas Corporation. Elle s’appuie sur des accords d’intégration de données avec plus de 760 fournisseurs de logiciels et autres solutions de tracking. JLR

 
   
 

Paul Guillemin, Pdg et co-Fondateur de Fretlink

Crédit photo Fretlink
 
 
 
Big data
Wiio lance Iris, une plateforme « œcuménique » de collecte de données

L’intégrateur Wiio, spécialisé dans la traçabilité, l’identification et l’informatique mobile, a mis au point, au terme d’un développement de deux ans, une plateforme de collecte de données permettant d’exploiter facilement les données de toutes les technologies utilisables en entreprises (Wifi, RFID, Bluetooth, 5G, drones, robots, automatisation, réalité augmentée, IoT, etc). Dénommée Iriis, d’après la messagère des dieux Iris dans la mythologie grecque, cette couche d’abstraction matérielle intègre également un éditeur de scénarios permettant aux DSI et aux responsables métier de programmer facilement des actions complexes, de définir leurs propres KPI, de créer des alertes personnalisées pour pouvoir analyser et agir rapidement sur leurs process. JLR

 
 
 
Maritime
Cémoi utilisera le futur voilier-cargo de TOWT en 2022

Après le négociant de vins Ethic Drinks (voir NL n° 3073), c’est le groupe chocolatier Cémoi qui a pris la décision d’exploiter dès 2022 le futur voilier-cargo de la société bretonne TOWT. Le premier exemplaire de ce navire doit être opérationnel en 2022 et TOWT compte en totaliser 4 en 2025. Avec Cémoi, il assurera le transport de cacao entre le port d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, et le port du Havre, avec des traversées qui s’effectueront en une quinzaine de jours sans escale. Transporté dans des cales ventilées avec contrôle de température et d’hygrométrie, le cacao rejoindra ensuite le site de fabrication du groupe agroalimentaire situé à Tinchebray (61). Le groupe Cémoi a prévu de remplir les cales du voilier-cargo à deux reprises en 2022, quatre en 2023, huit en 2024 et douze en 2025. A cette date, 12 000 tonnes de cacao devraient être transportés de la sorte entre la Côte d’Ivoire et la France, soit 15 % de la ‘consommation’ annuelle de Cémoi. « La solution de voilier-cargo permettra dès 2022 d’économiser 1 500 tonnes de CO2 par trajet, soit environ 150 g équivalent CO2 par tablette de chocolat », souligne le groupe chocolatier. Les consommateurs finaux pourront par ailleurs obtenir diverses informations sur les produits grâce au label de transport décarbonné Anemos de TOWT. Celui-ci fournit un numéro de suivi, de transparence maritime et de production (voir NL n°2673). AD

 
   
 

Le futur voilier-cargo de TOWT aura une capacité de 1 000 tonnes.

Crédit photo TOWT
 
 
Boissons
Suntory Beverage & Food atteint la neutralité carbone en France

Le spécialiste des boissons non alcoolisées Suntory Beverage & Food France, nouvelle appellation d’Orangina Suntory France, a annoncé avoir atteint la neutralité carbone sur ses quatre sites de production de La Courneuve (93), Donnery (45), Meyzieu (69) et Châteauneuf-de-Gadagne (84). L’entreprise, qui revendique être le premier acteur de son secteur à réaliser cette performance sur le territoire, a investi plus de 126 M€ ces quatre dernières années afin de transformer son outil de production et réduire de 28 % ses émissions de CO2 en valeur absolue par rapport à 2015. Suntory Beverage & Food France travaille ainsi à la réduction du poids de ses emballages PET ainsi qu’à la généralisation de l’emploi de matériaux recyclés dans leur composition. Tous les sites de production de l’industriel bénéficient en outre d’un programme de compensation carbone et il a rejoint dès 2017 le programme Fret 21 en faveur d’une chaîne logistique plus respectueuse de l’environnement. AD

 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Pologne
IPP s’implante à Varsovie

Déjà présent sur sept marchés en Europe de l’Ouest (Royaume-Uni, Irlande, France, Benelux, Allemagne, Espagne, Portugal), le spécialise de la location de palettes et caisses palettes IPP ouvre une filiale à Varsovie. Avec cette implantation, la filiale du groupe Faber Halbertsma souhaite proposer aux industriels des produits de grande consommation une alternative aux offres locales de palettes locatives et accompagner ses clients grands comptes présents partout en Europe. La nouvelle entité créée par IPP sera placée sous la responsabilité de Tomasz Sączek, nommé directeur général d’IPP Pologne. Celui-ci a plus de 20 ans d’expérience dans les secteurs de la logistique et de l’optimisation des SC. Il a notamment occupé des postes de direction en transport et logistique chez des fabricants d’électroménagers (Beko et Gorenje) et travaillé au sein de divers cabinets de conseils (PwC, Graphene Partners…). « La Pologne est l’une des étapes dans notre développement vers l’Est, commente Thibaut Esnée, directeur d’IPP France. Notre volonté est d’être parmi les leaders de la location de palettes en Europe d’ici à 5 ans. » AD
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jl.rognon@info6tm.com

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
m.rabiller@info6tm.com

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 81 69 80 02 a.dias@info6tm.com
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
p.tesson@info6tm.com
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Tour Maine Montparnasse - Cedex 189 33, avenue du Maine 75015 PARIS
 
15 septembre 2020


septembre 2020

Mardi 22
Table ronde / webinar avec Futurmaster, Hardis, Manhattan Associates, Savoye
Le digital, un ressort d’agilité pour rebondir
11h – 12h15


octobre 2020

Jeudi 15
Supply Chain Leaders Webinars
Webinar Fleury Michon : Accélérer le niveau de service et la croissance


novembre 2020

Mardi 17
et mercredi 18 Supply Chain Event
Save the date !
9h-20h
Paris Porte de Versaille
Pavillon 5.1

Mardi 24
au jeudi 26
TRANSPORTS and LOGISTICS MEETINGS 2020
Cannes – Palais des Festivals et Congrés

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Spécial dossier AUTOMATISATION


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien