Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3188
Rois 2021
Tomber le masque pour coiffer la couronne

Depuis 15 ans, 100% des Rois de la Supply Chain ont commencé l’aventure par l’étape du dépôt d’un dossier, avant d’être sélectionnés par le jury puis élus par les professionnels de notre écosystème. En cette rentrée, peut-être vous sentez-vous fiers d’avoir mené à bien un projet récent en matière de Supply Chain (transformation digitale ou omnicanale, pilotage des flux ou des approvisionnements, planification, logistique, transport, initiative RSE…) ? Qu’il soit innovant, performant, solidaire, collectif ou durable, en lien étroit ou non avec le contexte très particulier des six derniers mois, votre projet peut tenter sa chance aux Rois de la Supply Chain 2021. Il vous suffit de nous demander sans délai un dossier de candidature. Il tient sur une page A4 et devra être complété conjointement par au moins une société utilisatrice et par un ou plusieurs partenaires (fournisseur de solution informatique, matérielle, de services...) ayant participé à la conception et/ou la réalisation du projet. Pour participer à cette édition 2021, la date limite de dépôt des dossiers est fixée au vendredi 30 octobre 2020. Plus qu’un mois et demi pour candidater ! Pour l’heure, nous avons déjà reçu une quinzaine de demandes. Une fois tous les dossiers reçus et sous réserve de conformité au règlement, c’est à notre jury de directeurs Supply Chain qu’il appartiendra mi-novembre de sélectionner les dossiers finalistes, sur des critères tels que la pertinence du projet et sa portée, le caractère innovant ou original, son retour sur investissement (ROI), les premiers résultats obtenus ou sa dimension RSE. Cette année, les aspects d’agilité et de résilience, sauront sans doute aussi retenir l’attention du jury. Nous vous en dirons bientôt davantage sur la suite du processus qui conduira nos futurs Rois à la cérémonie du couronnement du 14 janvier 2021. Dans le respect des règles sanitaires en vigueur, bien entendu.
Jean-Luc Rognon

Demandez le dossier de participation et le règlement à Maxime Rabiller :
maxime.rabiller@scmag.fr / 01 48 93 18 65 (participation entièrement gratuite et sans obligation)

Pour connaître les possibilités de sponsoring de cette 15ème édition des Rois de la Supply Chain, contactez Philippe Tesson.
philippe.tesson@scmag.fr / 06 81 35 79 03.

 
   
   
 
 
Association
Rebaptisée France Supply Chain, l’Aslog se mobilise pour une performance durable

À bientôt 50 ans, l’Aslog se met à la page en se renommant France Supply Chain, a annoncé hier soir son président Yann de Feraudy, président de l’association (et DGA Opérations & IT du Groupe Rocher), à l’occasion d’un webinar de rentrée diffusé en direct du 19ème étage de la tour SAP à Levallois-Perret. Le contexte de ces derniers mois n’est pas étranger à cette initiative, pour avoir souligné l’ampleur et la multiplication des challenges à relever au quotidien tout au long de la chaine pour assurer le maintien en opération des entreprises. Certains s’étonneront peut-être que France Supply Chain n’ait pas trouvé de formule en VF, mais certainement pas Supply Chain… Magazine. Organisée sous forme de table ronde avec deux autres membres éminents du conseil d’administration de l’association, Stéphanie Rott de LVMH et Pierre-Martin Huet de Michelin, cette prise de parole a dressé le panorama des enjeux opérationnels, réglementaires, ou de gestion de données, et largement insisté sur le rôle de la Supply Chain comme levier d’une performance durable, « dont les impacts ne s’arrêtent pas aux frontières de nos entreprises », a relevé le vice-président SC du géant des pneumatiques. Et pour souligner le travail de fond que mènent les 450 entreprises membres de France Supply Chain tout au long de l’année, cette visioconférence a été l’occasion de rappeler le rôle-clé de ses différents « labs » (digital, RH, RSE, omnicanal ou intralogistique) au cœur de l’exercice « d’intelligence collective » qui fait la valeur ajoutée de l’association, « et qui nous permettent de partager nos expériences aussi bien sur des sujets stratégiques que d’autres plus pratiques », a noté Stéphanie Rott. L’enjeu est d’ailleurs pour France Supply Chain de continuer à élargir le cercle de ses membres, aussi bien du côté des PME que des grands groupes (les directeurs SC de Saint-Gobain et du Groupe Avril figurent parmi les dernières recrues), ainsi que de celui des prestataires et partenaires technologiques de la Supply Chain (à l’image de l’hôte du jour, SAP, qui vient tout juste d’adhérer). MR

 
   
 

Cette table ronde était diffusée en direct depuis le 19ème étage de la tour SAP, qui rejoint l’association rebaptisée France Supply Chain.

Crédit photo DR
 
 
 
Grande distribution
Retail Extended Logistics passe à la digitalisation des flux palettes avec Opalean

Commissionnaire transport gérant notamment les approvisionnements du groupe Casino, Retail Extended Logistics s’est engagé pour trois ans avec Opalean, la plateforme collaborative dédiée à la gestion et à la relocalisation des palettes Europe. Avec ce partenariat, la joint-venture créée entre les groupes Casino et Perrenot souhaite simplifier la gestion des flux de manutention opérée pour le compte du distributeur ainsi que pacifier les relations avec ses clients/fournisseurs et partenaires transporteurs dans le cadre des suivis de balances palettes. Le groupe Casino compte une quarantaine de sites logistiques en France qui reçoivent chaque jour des milliers de palettes Europe livrées par une centaine de transporteurs affrétés. Pour Retail Extended Logistics, la problématique est aussi d’optimiser les opérations de logistique inversée via un suivi temps réel des flux de palettes. Grâce à la plateforme collaborative, le commissionnaire pourra gérer avec rapidité et précision les supports de manutention : l’ensemble des informations liées aux échanges de palettes en provenance des transporteurs seront collectées automatiquement et mises à disposition sur la plateforme. Pour les équipes, cela se matérialisera notamment par la suppression des fichiers excel, la mise à jour automatique des soldes palettes et l’accessibilité aux preuves de livraisons numérisées (e-CMR). Le commissionnaire prescrira dans un premier temps la plateforme auprès des transporteurs affrétés pour Casino puis fera en sorte d’étendre son utilisation auprès de tous ses clients/fournisseurs. AD

 
 
 
Industrie automobile
Renault teste le suivi de conformité via la blockchain avec IBM

C’est pour gagner en efficacité dans le suivi de conformité des pièces de ses véhicules, de leur conception jusqu’à l’assemblage, que le Groupe Renault mise sur la technologie blockchain, dans le cadre d’un projet baptisé XCEED (pour eXtended Compliance End to End Distributed). Démarré en 2019, celui-ci est issu d’une collaboration du constructeur avec plusieurs équipementiers clés (Continental, Faurecia, Plastic Omnium et Saint-Gobain) et s’appuie sur la technologie blockchain Hyperledger Fabric, ici déployée avec le concours d’IBM. L’enjeu est de tracer et de certifier la conformité des composants et sous-composants dans un contexte réglementaire de plus en plus exigeant, en misant sur des process et technologies assurant plus de réactivité des échanges d’informations et une disponibilité temps réel des données. Le tout au service de l’excellence opérationnelle et de la compétitivité de la filière automobile. « La technologie blockchain prend tout son sens dans un écosystème vaste qui fait intervenir différentes entreprises et qui fait le lien entre les différents processus, systèmes d’informations et bases de données des partenaires. Dans l’industrie automobile, où nous échangeons avec de multiples acteurs extérieurs à l’entreprise, nos fournisseurs, nos clients, les distributeurs indépendants, etc… les usages d’une telle technologie sont multiples », fait valoir Odile Panciatici, VP Blockchain au sein du Groupe Renault. D’autant que la nature décentralisée de cette technologie permet de garantir l’intégrité des informations tout au long de la chaîne tout en permettant à chaque partie de conserver le contrôle et la confidentialité de ses données. En l’occurrence, le projet XCEED a fait l’objet d’un test au niveau de l’usine de Douai, en lien avec les équipementiers partenaires, afin de prendre la mesure de la valeur et de la performance de cette technologie. En pratique, la solution a permis d’assurer 500 « transactions » par seconde, et le traitement et l’archivage de plus d’un million de documents. MR

 
   
  Crédit photo DR  
 
 
Industrie
Aloer Consultants guide THK sur sa transformation SC

TME (THK Manufacturing of Europe S.A.S.), la filiale basée en Alsace (Ensisheim) du groupe japonais THK, s’est lancé avec l’aide du cabinet lyonnais Aloer Consultants dans un projet de transformation Supply Chain visant à améliorer ses processus et son service client. L’activité de la société est la fabrication de dispositifs mécaniques de guidage linéaire utilisés dans différentes industries, notamment les machines-outils, le transport, l’aérospatial, l’électronique, les appareils médicaux, la construction. La problématique de départ du projet, qui est aussi à l’origine de la création d’un département Supply Chain, était de pouvoir maintenir un taux de service suffisant face à la volatilité de la demande, quand il lui faut faire face à un afflux difficilement prévisible de commandes lié à une vague d’investissements industriels. « Nous avons d’abord fait appel aux services d’Aloer car nous souhaitions bénéficier d’un avis extérieur et expérimenté quant au choix d’une nouvelle solution d’ordonnancement » explique Vincent Ringenbach, directeur Supply Chain et IT de TME. Après un diagnostic complet de la Supply Chain en place, l’équipe d’Aloer Consultants a proposé un projet d’amélioration plus étendu, prenant en compte l’ensemble des services contributeurs de l’usine, plus particulièrement les services planification, production et SI. « Les différentes actions entreprises dans chacun des groupes concourent toutes à l’amélioration du taux de service clients, pérennisé par la construction du SCM et du S&OP, la mise à jour des données techniques essentielles » précise Bénédicte KREBS, manager senior chez Aloer Consultants. JLR

 
   
 

L’usine alsacienne d’Ensisheim de THK Manufacturing of Europe.

Crédit photo THK
 
 
GWSCL 2020
Entretien avec Ramatu Abdulkadir (KADHSMA)

Dans le cadre de la première édition de l’évènement Global Women Leaders in Supply Chain organisé à l’initiative de B2G Consulting (voir NL 3179), nous vous proposons d’en apprendre un peu plus chaque jour sur l’une des 100 candidates à ce classement mondial des « 100 femmes leaders les plus influentes en Supply Chain ». Rappelons que la cérémonie des trophées, en distanciel, aura lieu le 24 septembre à 19h00 heure de Paris. Dans une interview réalisée en anglais par B2G Consulting, Ramatu Abdulkadir, directrice générale de Kaduna State Health Supplies Management Agency (KADHSMA), nous fait partager son enthousiasme et son implication dans un projet de transformation supply chain qui sauve des vies et qui a permis l’accès aux médicaments à plus de 8 M d’habitants de l’Etat de Kaduna, au nord-ouest du Nigéria.

Pour lire l’interview de Ramatu Abdulkadir, cliquer ici

Pour voir la liste des 100 femmes leaders les plus influentes en Supply Chain, cliquez ici 

Pour s’inscrire à la cérémonie des trophées du GWSCL, cliquez ici

 
   
  Ramatu Abdulkadir, directice générale de Kaduna State Health Supplies Management Agency.  
 
SC collaborative
Fenix prend le relais du projet européen Aeolix

le projet AEOLIX (Architecture for European Logistics Information Exchange) de l’UE tenait sa conférence de clôture à Hambourg. L’objectif de cette initiative d’une durée de trois ans était de développer et de tester une architecture ouverte et sécurisée d’échanges en temps réel d’informations et de services entre les acteurs clés de la logistique européenne (transporteurs, chargeurs, autorités portuaires, 3PL et fournisseurs de solutions technologiques) pour améliorer les chaînes logistiques et les harmoniser (voir NL 2975). C’est désormais le projet Fenix (FEderated Network of Information eXchange) qui reprend le flambeau, jusqu’en avril 2022. L’accent est mis sur le déploiement pilote d’un réseau fédéré d’échange de données entre plateformes de transport et de logistique européennes (avec en particulier des cas d’usage sur le calcul d’ETA, la réduction des d’émissions de GES, la dématérialisation des documents de transport de matières dangereuses, la planification d’itinéraires multimodaux, le suivi et la traçabilité des véhicules et leur chargement et l’intégration du transport en milieu urbain et périurbain), le long d’une douzaine de corridors européens d’échanges et de transports multimodaux, dont deux en France. A noter que parmi les 44 acteurs partenaires de Fenix figurent notamment des sociétés telles que PTV ou MGI, mais aussi l’organisation GS1, qui est responsable de la normalisation et de l’interopérabilité du projet. JLR

 
 
Nomination
Marc Mandaroux pilote le développement durable chez Kuehne + Nagel France

Le transporteur et logisticien Kuehne + Nagel a annoncé la nomination de Marc Mandaroux comme directeur du Développement Durable de sa filiale française. Agé de 55 ans, ce diplômé d'un master en Logistique Internationale à l'ESCP Business School travaille dans l’entreprise depuis 2015 en tant que directeur Integrated Logistics, l’activité 4PL de Kuehne + Nagel. Il a débuté sa carrière outre-Manche en 1991, chez Exel Logistics, puis en France chez Danzas Logistics et Tibbett & Britten (ces trois sociétés font désormais parte du groupe DHL). De 2001 à début 2004, il a été directeur Supply Chain de Disneyland Paris avant de rentrer chez Geodis Global Solutions, en tant que directeur grands comptes pour le marché retail, jusqu’en 2009. Il crée ensuite sa propre structure de conseil, Source Ouest, et participe notamment en 2013 à la construction du volet Fret21 du programme EVE de l’Ademe. « En tant qu'acteur majeur du secteur, nous devons accompagner nos clients vers des solutions décarbonées et plus respectueuses de l'environnement. C'est notre engagement « Net Zero Carbon » et le cœur de ma mission » a-t-il déclaré. JLR

 
   
 

Marc Mandaroux, directeur développement durable chez Kuehne + Nagel France.

Crédit photo Kuhne+Nagel
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
Timberland vise plus que la neutralité carbone en 2030

Timberland, filiale de VF Corp est depuis longtemps connu pour sa politique de réduction de la pollution. La direction de la marque américaine de chaussures et de vêtements s'est désormais fixé pour objectif de refaçonner sa supply chain d'ici à 2030 afin de neutraliser ses émissions de CO2. Elle compte atteindre cet objectif en utilisant des matières premières recyclées, bouteilles en plastique ou morceaux de cuirs, cotons, laines et dérivés de canne à sucre. Mais le recyclage à tout va s'accompagne également d'un engagement en faveur de l'agriculture régénératrice qu’elle va demander à ses fournisseurs de matières premières en Amérique, Brésil et Australie. CCT

 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jl.rognon@info6tm.com

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
m.rabiller@info6tm.com

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 81 69 80 02 a.dias@info6tm.com
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
p.tesson@info6tm.com
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Tour Maine Montparnasse - Cedex 189 33, avenue du Maine 75015 PARIS
 
11 septembre 2020


septembre 2020

Jeudi 10
Supply Chain Day de l’Aslog
La Supply Chain force vitale de la transformation
18h15-19h


novembre 2020

Mardi 17
et mercredi 18 Supply Chain Event
Save the date !
9h-20h
Paris Porte de Versaille
Pavillon 5.1

Mardi 24
au jeudi 26
TRANSPORTS and LOGISTICS MEETINGS 2020
Cannes – Palais des Festivals et Congrés

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Spécial dossier AUTOMATISATION


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien