Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3187
Logistique urbaine
UrbanHub
surfe sur l’accélération de l’e-commerce

Créée début 2018 par la société Stockage Plus pour cibler le marché de la logistique urbaine (voir NL 3006), la marque UrbanHub poursuit sa croissance malgré la crise sanitaire. « La pandémie a provoqué une accélération de l’e-commerce. Et même si nous avons perdu la moitié des prospects que nous avions ciblés avant la crise, cet effet a été largement compensé par un afflux de nouveaux clients potentiels, notamment une bonne vingtaines d’acteurs de Rungis qui veulent se lancer dans le BtoC » nous a confié Bernard Ochs, le président d’UrbanHub, qui revendique aujourd’hui quelque 90 à 100 clients sur Paris, dans la maroquinerie, la cosmétique, l’alimentaire, l’équipement de la maison, représentant au total entre 2000 et 8000 colis préparés et livrés dans la journée. Cet été, l’opérateur de logistique urbaine a bouclé un nouveau tour de financement de 1,1 M€, portant ainsi à un total de 3,6 M€ la somme qu’il a levée depuis sa création. Rappelons que la précédente levée de fonds avait notamment servi à financer la prise à bail du bâtiment d’Ivry-sur-Seine (3 600 m²), en bordure du périphérique parisien (voir NL 2943), doté depuis janvier d’une chambre froide d’une capacité de 70 palettes. Ce nouvel apport financier va non seulement permettre de soutenir l’activité de la société jusqu’au seuil de rentabilité, mais aussi de de réaliser l’embauche de trois personnes en commercial et marketing d’ici à la fin de l’année et de poursuivre ses investissements technologiques. La société s’est lancée depuis neuf mois dans le développement d’un ERP dédié e-commerce, basé sur le logiciel open source en mode Saas Odoo avec l’objectif de disposer à terme d’un outil d’optimisation orienté client lui permettant de mutualiser ses ressources en entrepôt et les livraisons multimodales du dernier km (à pied, à vélo ou par véhicues propres, via des partenaires transporteurs). A noter que ce projet bénéficie également depuis fin juillet d’une subvention de 200 000 € dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Accompagnement des Territoires » de la Région Ile-de-France (voir NL 3173). JLR

 
   
 

Bernard Ochs, le président d’UrbanHub

Crédit photo Ludovic MAISANT / Urbanhub
 
 
 
Gestion du transport
Transporeon absorbe la technologie de visibilité temps réel de Sixfold

La plate-forme collaborative Transporeon, fort d’une communauté de 1 200 chargeurs et de 100 000 transporteurs en Europe, annonce l’intégration complète de la société Sixfold. Les deux entreprises franchissent ainsi une étape supplémentaire par rapport à leur partenariat de 2018 (voir NL n°2673). Chargeurs et transporteurs disposent aujourd’hui d’une plateforme d’exécution avec visibilité en temps réel intégrée, pouvant non seulement gérer et piloter leurs opérations de transport mais aussi disposer d’office de fonctionnalités de suivi en temps réel des marchandises, d’alertes en cas de problème et d’estimation du temps d'arrivée (ETA). « Nous créons de la valeur pour les chargeurs et les transporteurs, souligne Stephan Sieber, CEO de Transporeon. Notre plateforme fournit davantage de visibilité et permet aux clients d’optimiser leurs ressources ainsi que d’accroître leur profitabilité tout en réduisant leur empreinte carbone. » Jusqu’à la fin août 2021, Transporeon offre à ses clients le service de visibilité temps réel de Sixfold, et s’engage ensuite à proposer des « tarifs très compétitifs». Avec l’intégration complète de la société Sixfold, Transporeon se revendique comme le plus grand réseau de visibilité temps réel pour le transport de marchandises en Europe. AD

 
   
 

De gauche à droite : Stephan Sieber et Wolfgang Worner, respectivement CEO de Transporeon et de Sixfold.

Crédit photo Transporeon
 
 
 
Nomination
Fretlink mise sur l’expérience pour sa direction des opérations

Début septembre, Benoît Thiebaud a rejoint Fretlink en tant que directeur des opérations. La start-up indique que le recrutement de ce fin connaisseur de l’écosystème Transport renforce ses ressources alors que sa formule de « Transport Operating System » est en déploiement au sein de la supply chain de plusieurs acteurs d’envergure, et que de nouveaux services sont lancés en cette rentrée. Benoît Thiebaud dispose d’une expertise développée depuis son entrée il y a 30 ans chez Groupeco, un acteur du transport qui se positionnait déjà en tant qu’organisateur de flux, sans camions en propre. En 14 ans, il en avait gravi les échelons jusqu’à officier comme responsable opérationnel, et avait piloté au début des années 2000 le développement de l’offre « Tour de Contrôle » de Groupeco, permettant à ses clients de miser sur une approche multi-fournisseurs afin d’optimiser leurs flux, en confiant plus de valeur ajoutée à leur fonction transport. En 2003, il avait ensuite rejoint Influe Logistic Services, racheté 5 ans plus tard par Interlog, spécialiste des solutions de pilotage et de la mutualisation transport permettant de conjuguer maitrise des coûts et réduction de l’empreinte environnementale (côté Interlog, il a d’ailleurs été impliqué dans le montage du Pool Mg2+, Grand Prix des derniers Rois de la Supply Chain, voir NL 3056). « 17 ans plus tard, les objectifs à long-terme des chargeurs ont finalement peu changé. Les enjeux sont les mêmes mais les organisations manquent encore de moyens techniques et de ressources pour y répondre, et cherchent cette expertise en externe », indique Benoît Thiebaud. Au sein de Fretlink, son rôle sera de structurer l’équipe en charges des opérations et de la faire monter en compétences pour permettre notamment à la start-up de proposer aux chargeurs de nouveaux modes d’accompagnement. « Fretlink réunit toutes les expertises nécessaires en interne et met systématiquement la donnée au service de ses utilisateurs. La technologie est y omniprésente mais toujours placée au bon endroit », note-il. MR

 
   
 

Benoît Thiebaud, directeur des opérations de Fretlink.

Crédit photo DR
 
 
 
e-commerce
Amazon Logistics ouvre sa 16ème agence de livraison en France

Ronan Bolé, le directeur France d’Amazon Logistics, vient d’inaugurer à Noisy-le-Grand une nouvelle agence de livraison du géant de l’e-commerce, en présence de la maire de la ville, Brigitte Marsigny, également conseillère régionale d’Ile-de-France. La fonction de ce bâtiment qui emploiera 80 personnes en CDI est de réceptionner les colis en provenance des centres de tri et des centres de distribution d'Amazon, et de les faire livrer aux clients via des partenaires transporteurs (dont Coursier.fr, qui intègre le « pool » pour Noisy-le-Grand). Selon nos calculs, il s’agirait du seizième site de livraison de colis dans l’Hexagone pour Amazon et du cinquième en Ile-de-France. Les autres agences sont situées à Lens, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Mulhouse, Nice, Orléans, Strasbourg, Toulouse, et en région parisienne à Bonneuil-sur-Marne, Vélizy, Le Blanc Mesnil, Osny et désormais Noisy-le-Grand. JLR

 
   
 

Ronan Bolé (G), le directeur France d’Amazon Logistics, présente la nouvelle agence de livraison de Noisy-le-Grand à la maire de la ville, Brigitte Marsigny (D).

Crédit photo Amazon Logistics
 
 
 
GWSCL 2020
Entretien avec Alma Arzate (Apotex)

Dans le cadre de la première édition de l’évènement Global Women Leaders in Supply Chain organisé à l’initiative de B2G Consulting (voir NL 3179), nous vous proposons d’en apprendre un peu plus chaque jour sur l’une des 100 candidates à ce classement mondial des « 100 femmes leaders les plus influentes en Supply Chain ». Rappelons que la cérémonie des trophées, en distanciel, aura lieu le 24 septembre à 19h00 heure de Paris. Dans une interview réalisée en anglais par B2G Consulting, la mexicaine Alma Arzate, directrice Supply Planning au niveau mondial du laboratoire pharmaceutique canadien Apotex, évoque sa méthode de management basée sur la flexibilité et l’empathie.

Pour lire l’interview d’Alma Arzate, cliquez ici

Pour voir la liste des 100 femmes leaders les plus influentes en Supply Chain, cliquez ici

Pour s’inscrire à la cérémonie des trophées du GWSCL, cliquez ici

 
   
  Alma Arzate, directrice Supply Planning au niveau mondial chez Apotex  
 
Logistique urbaine
Les livreurs ont désormais leur Academy

Delivery Academy est le nom d’un nouvel organisme de formation professionnelle dont la vocation est de former l’élite des livreurs de proximité. Créé par Augustin Doumbe et Anne Gabrielle Verdier fin 2018, la société s’adresse aux candidats à la profession, aux livreurs free-lance désireux de se professionnaliser et aux entreprises soucieuses de compter dans leurs rangs des livreurs correctement formés. « Il s’agit de valoriser la profession, de contribuer à la satisfaction des clients finaux et de fidéliser les collaborateurs livreurs car le turn-over dans la profession est de 20 % à 25 % », souligne Augustin Doumbe. Pour ce faire, Delivery Academy donne accès à quatre offres de formation : Freelance, Carrière, Premium et Managers. L’offre ‘Carrière’ comprend une formation de 105 ou 210 heures composée de plusieurs modules (la confiance en soi, le comportement attendu dans une relation client, les bases de l’expression orale en Français et en Anglais…). Se déroulant dans les locaux de l’organisme de formation ou ceux de l’entreprise cliente, elle est proposée au tarif de 17,90 € HT/heure/personne finançable par Pôle Emploi ou un Opérateur de compétences (OPCO). L’offre ‘Premium’ vise de son côté les entreprises qui souhaitent totalement externaliser leur process de recrutement et formation de livreurs, et l’offre ‘Managers’ celles désirant former des chefs d’équipes ou managers opérationnels. Depuis son lancement commercial début 2020, la Delivery Academy a déjà formé une cinquantaine de personnes, principalement pour GSG Transport Express. Divers prospects se sont en outre montrés intéressés par cette offre, à l’instar de la société de livraison Ecolotrans et du groupe de transport et de logistique STG. La Delivery Academy, qui compte aujourd’hui cinq formateurs agréés, ambitionne de former et positionner plus de 1 000 profils sur des contrats longue durée en 2021. Elle compte par ailleurs assurer des formations sur d’autres zones du territoire que sur la seule région Ile-de-France. « Nous nous intéressons notamment à Lyon et Bordeaux », note Augustin Doumbe. AD

 
   
 

Augustin Doumbe, fondateur de la Delivery Academy.

Crédit photo Delivery Academy
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Mexique
Ceva Logistics signe avec Ikea

Prestataire filiale du groupe CMA CGM, Ceva Logistics a été sélectionné par le géant suédois de l’ameublement Ikea pour gérer son premier centre de distribution au Mexique. Dans cette infrastructure située au nord de Mexico et d’une surface d’environ 15 000 m², Ceva Logistics doit assurer l’intégralité des opérations logistiques pour le compte de son client en s’appuyant sur les solutions de sa suite Matrix (WMS, TMS, YMS…). Le site sera exploité pour assurer l’activité e-commerce de l’enseigne ainsi qu’approvisionner son tout premier magasin mexicain et d’Amérique Latine. Celui-ci doit ouvrir courant octobre sur 23 000 m². « La signature de ce contrat longue durée témoigne de notre expertise dans la logistique retail », se réjouit Dominik Dittrich, vice president en charge de la logistique contractuelle sur la zone Amérique du Nord chez Ceva Logistics. Ikea fait déjà partie de son portefeuille client, le logisticien travaillant notamment pour l’enseigne suédoise en Australie, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis (voir NL n°2881). AD

 
   
  Ceva Logistics assurera des prestatations logistiques pour le compte d’Ikea au Mexique depuis un entrepôt d’environ 15 000 m² implanté au nord de Mexico. Crédit photo : Ceva Logistics  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jl.rognon@info6tm.com

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
m.rabiller@info6tm.com

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 81 69 80 02 a.dias@info6tm.com
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
p.tesson@info6tm.com
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Tour Maine Montparnasse - Cedex 189 33, avenue du Maine 75015 PARIS
 
10 septembre 2020


septembre 2020

Jeudi 10
Supply Chain Day de l’Aslog
La Supply Chain force vitale de la transformation
18h15-19h


novembre 2020

Mardi 17
et mercredi 18 Supply Chain Event
Save the date !
9h-20h
Paris Porte de Versaille
Pavillon 5.1

Mardi 24
au jeudi 26
TRANSPORTS and LOGISTICS MEETINGS 2020
Cannes – Palais des Festivals et Congrés


Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Spécial dossier AUTOMATISATION


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien