Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2882
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Mode
La Halle en cours de modernisation de son outil logistique
En tant que vaisseau amiral du groupe Vivarte, La Halle a l’objectif d’augmenter de 30 % les commandes dans les cinq prochaines années, passant de près de 80 millions en 2018 à environ 107 millions de pièces en 2023, expédiées à destination de son réseau de magasins mais aussi bien sûr via son « e-shop ». Pour accompagner cette croissance, l’enseigne (qui regroupe désormais la distribution de vêtements et de chaussures) s’appuie sur un nouveau schéma directeur logistique qui prévoit l’agrandissement et la modernisation de ses deux plates-formes historiques, toutes deux basées dans l’Indre, l’une à Issoudun (47 000 m² avec 18 000 de surfaces annexes) et l’autre à Montierchaume (41 200 m²), près de Châteauroux. « Sans conséquence sur l’emploi des 546 salariés des deux sites, ce programme d’investissement entend adapter, d’ici à 2021, l’outil logistique de La Halle pour relever les grands défis de la digitalisation et de l’internationalisation de ses activités et ainsi devenir l’un des meilleurs acteurs du marché » nous a confié Jean-Michel Fabre, directeur Supply Chain de la Halle. L’objectif affiché est une préparation plus rapide des commandes, et l’augmentation des fréquences de livraison tout en réduisant la pénibilité pour les collaborateurs et l’empreinte carbone. Ce futur schéma logistique a été conçu non seulement pour desservir le réseau des 871 magasins en France métropolitaine et de traiter les commandes e-commerce, mais également de soutenir le développement en Outre-Mer (Antilles, la Réunion, la Nouvelle-Calédonie) et à l’international (Afrique, Europe de l’Est). Côté SI, la Halle vient de signer avec Hardis Group pour la mise en place du WMS Reflex (en remplacement d’un WMS maison) sur ses deux sites, en avril 2020 sur Montierchaume et en avril 2021 sur Issoudun. Courant 2020, la plate-forme d’Issoudun (330 collaborateurs) sera agrandie de 24.000 m2, pour atteindre les 71 000 m2. Dans l’immédiat, la Halle prévoit notamment d’installer dans ses entrepôts des nouveaux équipements tels que des trieurs, des buffers d’expédition ou encore des ruchers pour la préparation de commandes e-commerce. JLR
 
   
  Jean-Michel Fabre, directeur Supply Chain de la Halle. Crédit photo Vivarte  
 
 
Plates-formes digitales
XPO Logistics déploie sa place de marché fret en Europe
Après l’avoir lancée au printemps dernier aux Etats-Unis (voir NL n°2698), le logisticien XPO Logistics annonce la mise en service de sa bourse de fret numérique XPO Connect en Europe. Hébergée dans le cloud, elle permet de faire correspondre offre et demande en matière de transport avec des outils virtuels pour vendre et acheter des capacités. Exploitant des solutions de machine learning et des outils d’analyse prédictive développées en interne, elle est en mesure de calculer un prix de marché en fonction de la demande et des capacités disponibles, ainsi que d’apporter à ses utilisateurs une visibilité sur les mouvements de fret, y compris la géolocalisation, le trafic ou encore les conditions météorologiques. « Nos algorithmes propriétaires transforment des volumes de données considérables en informations pertinentes en quelques secondes pour améliorer la prise de décision », souligne Mario Harik, CIO de XPO Logistics. AD
 
   
  Crédit photo DR  
 
Nomination
Mountpark se dote d'un directeur des opérations France
L'investisseur-développeur spécialisé en immobilier logistique Mountpark annonce l'arrivée prochaine de Lionel Jehoulet, en tant que directeur des opérations de sa filiale française. Ce recrutement illustre la volonté de développer son expertise et son activité dans l'Hexagone de Mountpark Logistics EU, joint-venture créée en 2014 outre-Manche en tant que plateforme immobilière européenne du fonds d'investissement américain USAA. Jusque-là, ses développements se sont concentrés sur les Iles britanniques, l'Europe centrale et l'Espagne, en se spécialisant sur le créneau des entrepôts XXL, de 50.000 à 100.000 m² et plus, destinés aux logisticiens ou aux grands utilisateurs nationaux et internationaux (e-commerçants comme Amazon, acteurs de la grande distribution ou de la distribution spécialisée…). C'est d'ailleurs de cette catégorie que relève son premier projet en France, annoncé fin 2017 : la réalisation d'une opération de 180.000 m² répartis sur deux bâtiments à Meung-sur-Loire, près d'Orléans (voir NL 2611), dont la livraison est prévue avant l'été 2020. La filiale française s'emploie à développer d'autres bâtiments XXL sur trois autres sites. Lionel Jehoulet prendra en charge l'ensemble de l'accompagnement et du montage des opérations dans l'Hexagone, y compris la conception et le pilotage de la réalisation. Il faut dire qu'à 41 ans, il dispose d'une expertise technique pointue : ingénieur construction diplômé de l'ESICT et titulaire d'un DESS en administration des entreprises (les deux à Caen), il a passé près de 12 ans chez le contractant global GSE. Il a par exemple participé à la réalisation de la plateforme XXL d'Amazon à Douai, et vient de passer près de 5 ans au sein de sa filiale chinoise, dont il dirigeait les opérations depuis 2016. « Son expertise technique en matière d'innovation et son ouverture d'esprit liée à son expérience internationale participeront aux grandes ambitions de Mountpark pour la France », commente Ranald Hahn, directeur général de Mountpark pour l'Europe de l'Ouest. MR
 
   
  C'est en avril que Lionel Jehoulet prendra officiellement sa fonction de directeur des opérations de Mountpark France. Crédit photo DR  
 
Avant-première SITL
Stackr optimise la gestion postes de garde et candidate au Prix de l’innovation
Sur cette nouvelle édition de la SITL (26-28 mars, Paris Porte de Versailles), le fournisseur de solutions de gestion et d’analyses de flux d’accès Stackr sera présent sur plusieurs fronts. D’une part, il mettra en exergue sa solution de contrôle d’accès automatisé de véhicules et piétons sur sites e-Gestrack sur son stand ainsi que sur l’espace Smart Demo et, d’autre part, il est en lice pour le prix de l’innovation dans la catégorie services transport & logistique avec FastTrack, solution de réduction du temps d’attente des camions sur sites logistiques élaborée avec la plateforme de visibilité transport temps réel Shippeo. Exploitée sur plus de ­60 sites industriels et logistiques (Leroy Merlin, Lactalis, Ikea, Faurecia, Easydis, CSD, SKF…), e-Gestrack identifie et oriente tous les chauffeurs arrivant sur sites via une ou plusieurs bornes d’accueil tactiles et multilingues interfacés aux WMS, TMS, ERP ou portail de rendez-vous transporteurs des entreprises. « Une fois authentifié et si la date et l’horaire correspondent à ce qui est programmé, le numéro de quai est communiqué au conducteur par SMS dès que les ressources pour le déchargement sont disponibles ou que la commande qu’il vient enlever est prête », souligne Franck Zulian, président de Stackr. Avec FastTrack, les numéros de plaques d’immatriculations et heures d’arrivée estimées (ETA) des camions issus de la plateforme Shippeo sont communiqués en amont à e-Gestrack, ce qui permet de réduire les temps d'attente sur les sites de chargement/livraison et d’accélérer les flux de transport sur les plateformes.
A voir sur le stand A80 et l’espace Smart Demo
(Pavillon 1).
 
   
   
 
Engins de manutention
Une nouvelle gamme de préparateurs de commandes CAT chez Aprolis
Distributeur exclusif de Cat Lift Trucks en France, Aprolis propose aussi désormais sa nouvelle gamme de préparateurs de commandes au sol et premier niveau NO-N2. Dotés d’un moteur électrique 24 V ainsi que d’un système de récupération d’énergie dans les phases de freinage, les 6 modèles qui la composent affichent des capacités qui vont de 1,2 à 2 tonnes avec une hauteur de levage des fourches de 220 mm sur les versions standards (elle peut aller jusqu’à 1 115 mm). Côté sécurité, ils sont équipés notamment du système d'optimisation automatisée des paramètres de performances RDS (Responsive Drive System). Côté ergonomie, les opérateurs ont accès à diverses commandes depuis le volant, par exemple la commande ‘walk-by-side’ qui permet de faire avancer le matériel tout en marchant à ses côtés ou encore la commande ‘flying start’ avec laquelle l’opérateur peut commencer à faire avancer l’engin avant de monter à bord et de marcher sur le tapis de sol à détection de présence. Les caristes peuvent aussi programmer les vitesses de décélération et les distances entre les arrêts prévus à l’aide de la solution TruckTool et choisir entre deux modes de conduite (Eco ou Pro). A noter enfin que deux modèles à levage en ciseaux seront prochainement disponibles. AD
 
   
  Par rapport à sa concurrence la plus proche, la gamme NO-N2 revendique une consommation énergétique inférieure de 14 %. Crédit photo CAT  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
TGW bâtit son premier autoportant à navettes pour Amer Sports

Le fabricant et distributeur d'articles de sport finlandais Amer Sports s'est appuyé sur TGW Logistics Group pour moderniser son entrepôt central d'Überherrn, ville allemande proche de la frontière franco-luxembourgeoise. Afin d'étendre la capacité de stockage en optimisant la surface au sol, le projet s'est concrétisé par la construction d'un magasin automatique autoportant de 27 mètres de haut, pour 96 m de long et 13 m de large. C'est une première pour TGW vu qu'il s'agit d'un système de stockage de bacs et colis, alors que ce type de « silo » était jusque-là réservé aux transstockeurs à palettes. Pour l'équipementier sportif, fondé 1950 et notamment propriétaire des marques Wilson, Atomic ou Salomon, l'argument décisif a été la compacité du système : l'installation dispose de quelque 80.000 emplacements, ses trois allées étant parcourues par les navettes Stingray développées par le spécialiste autrichien de l'automatisation intralogistique. Un autre avantage tient au fait que le rayonnage constituant la structure porteuse de l'enveloppe, les coûts de construction sont considérablement réduits. Le projet est innovant mais il y avait un challenge technique à relever : non seulement la structure métallique des racks se doit de résister à la force du vent ou au poids de la neige, mais elle est aussi mise à dure épreuve par les accélérations et décélérations des navettes. Les tolérances techniques à respecter sont extrêmement limitées afin de garantir un fonctionnement sûr et fiable en permanence, assure TGW. MR
 
   
  © TGW  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@info6tm.com  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
07 mars 2019





mars 2019

Jeudi 14
Petit-déjeuner CONFERENCE
« Les clés de la transformation omnicanal »
De 9:00 à 11:00
Organisé par DIAGMA
avec le témoignage de DECATHLON

Jeudi 14
Webinar
ERP, APS, EXCEL… comparaison des différents outils pour votre demand & supply planning
De 11h à 11h45
Organisé par COLIBRI

Mardi 19
Webinaire
« Supply Chain chez Parrot: retour d’expérience » organisé par BOARD avec le témoignage de Parrot.
À 11:00


mai 2019

Jeudi 23
& Vendredi 24
Formation EURODECISION
« Méthodes & pratiques de la prévision des ventes »
De 9 h à 17 h

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien