Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2873
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Prestataire logistique
Brangeon ouvre une plate-forme multi-clients à Cholet
La société choletaise Brangeon Transports et logistique, qui fête ses 100 ans cette année, industrialise sa prestation de stockage et de préparation de commandes en ouvrant un entrepôt de 20 000 m² à Cholet dans le Maine-et-Loire (49). Doté de 27 portes-à-quai, le bâtiment est adapté à un usage multi-clients et multi-prestations : réception et contrôle des marchandises, stockage en rack ou en masse, co-packing, préparation de commande, picking et cross-docking expédition. Le transporteur indépendant du grand ouest fait également valoir son savoir-faire en logistique conteneurs, avec le dépotage, l’empotage de conteneurs maritimes. Avec ses implantations près du Havre, de Caen, de Rouen, de Tours, et à proximité d’Angers, Brangeon Transports et Logistique affiche une surface de stockage totale de 200 000 m² dans le Grand Ouest. Le groupe emploie 1 300 salariés pour un CA de 150 M€ en 2018. JLR
 
   
  Crédit photo DR  
 
 
Serious games
Fapics va promouvoir un jeu sérieux sur l’économie circulaire
L'association Fapics a annoncé en avant-première qu’elle allait lancer officiellement en France un nouveau serious game dénommé « The Blue Connection » à l’occasion de son prochain congrès, prévu les 4 et 5 juillet 2019 prochain à Paris. Comme « The Fresh Connection » et « The Cool Connection », ce jeu de business simulation a été développé par société néerlandaise Inchainge. Sur le thème « des supply chains responsables & profitables », le jeu consiste à créer et piloter (via des indicateurs) une supply chain circulaire et vertueuse d’une entreprise spécialisée dans les vélos électriques, depuis la conception jusqu’au recyclage des produits, en passant par la fourniture des composants et matériaux, la production, le cycle de vie du produit, la maintenance, la livraison, la logistique. Il se joue en équipes, qui regroupent quatre participants aux rôles bien définis : achat, ventes, finance et supply chain management. Comme l’année dernière, l’association Française de Supply Chain Management va par ailleurs bientôt entamer son Tour de France des journées de découverte « Supply Chain Management & Finance » basées sur des serious games (Fresh et Cool Connection), avec le soutien de la DGE (Direction générale des entreprises). Les prochaines étapes sont programmées à Strasbourg, puis Rennes (avec Bretagne Supply Chain), Toulouse et Lyon. Elles comptent pour les qualifications à la finale française de « Fresh Connection » le 4 juillet, qui permettra à l’équipe gagnante d’accéder au challenge international organisé autour de ce serious game, le 27 septembre 2019 à Athènes. A la clé : une semaine de formation au Massachusets Institute of Technology. JLR
 
   
  Pour la 6ème année consécutive, Fapics était invitée le 31 janvier 2019 à présenter ses deux serious games à la Direction Générale des Entreprises, à Ivry-sur-Seine. Crédit photo DR  
 
 
Téléprocédures douanières
Soget Douane est prêt en cas de Brexit « dur »
L’éditeur havrais Soget annonce une nouvelle version de son portail Soget Douane, conçu pour simplifier les téléprocédures douanières et les déclarations dématérialisées en totale conformité avec les exigences de la douane française. L’outil est désormais interopérable non seulement avec sa plate-forme communautaire d‘échanges de marchandises Soget EasyBrexit, mais aussi avec la solution de douane intelligente (nom de code InterBrexit) que la douane française met en place pour gérer les flux et faciliter les contrôles aux frontières avec le Royaume-Uni en cas de Brexit « dur ». « Avec Soget Douane, nous disposons d’un service optimal pour gérer toutes les informations douanières, qu’elles soient françaises, européennes, mais aussi britanniques et bien évidemment mondiales » souligne Jessy Hervé, le responsable Produits Douane chez Soget. La solution innovante de frontière intelligente développée par la douane française est basée sur l’anticipation des formalités en douane avant d’arriver en frontière en donnant au transporteur le code-barre de la déclaration en douane, sur l’identification automatique de la plaque d’immatriculation du moyen de transport et du code-barres de la déclaration en douane des marchandises qu’il transporte et sur l’automatisation des notifications de passage vers les déclarants pour éviter un arrêt des poids-lourds. JLR
 
   
  Crédit photo Douane DR  
 
Développement durable
Transporeon rejoint le Club Déméter
Afin de partager son expertise, mettre en œuvre ses innovations dans le cadre de projets collaboratifs et contribuer aux initiatives de la communauté supply chain en matière de développement durable, l’éditeur Transporeon a intégré le Club Déméter Logistique Responsable, plateforme d'expérimentation et de collaboration des acteurs de la chaîne logistique sensibilisés par l'impact environnemental de leur activité. Transporeon digitalise l’ensemble des process transport entre 1 200 industriels/distributeurs et 90 000 transporteurs afin d’optimiser leurs opérations, du chargement jusqu’au déchargement des marchandises, et sa plateforme permet calculer les émissions de CO2 de chaque ordre de transport. En ce début d’année, l’entreprise met par ailleurs l’accent sur la gestion prédictive des capacités de transport de proximité (voir NL n°2871). « Les transporteurs sollicités peuvent alors diminuer leurs kilomètres à vide sans réduire leur marge », note Laurent Le Mercier, directeur général opérations chez Transporeon. AD
 
   
  Laurent Le Mercier, directeur général opérations chez Transporeon. Crédit photo DR  
 
Nomination
Gazeley nomme un directeur asset management & transactions France
L’investisseur et développeur d'entrepôts et de parcs de distribution Gazeley a recruté Philippe Graziani au poste de directeur de la gestion d’actifs et transactions en France. A ce titre, il aura pour principale responsabilité la gestion et l’optimisation de son portefeuille sur le territoire (525 000 m2 d’actifs auxquels viendront s’ajouter 100 000 m2 actuellement en cours de développement et près de 240 000 m2 programmés d’ici 2020). Avant de rejoindre Gazeley en début d’année, Philippe Graziani occupait le poste de directeur des opérations chez le promoteur immobilier Valoptim. Il a aussi occupé des fonctions à responsabilité au sein des groupes spécialistes de l’immobilier ou de la finance Trium RE, Twenty First Capital, Primonial Real Estate Investment Management et Invesco Real Estate. AD
 
   
  Philippe Graziani, directeur asset management et transactions France chez Gazeley. Crédit photo DR  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Japon
Rakuten et JD.com, main dans la main pour livrer par drone

JD.com et Rakuten, les deux géants du e-commerce respectivement chinois et japonais, ont annoncé hier la signature d’un accord pour livrer des produits avec des véhicules sans conducteur, via des drones ou des robots roulants autonomes. Rakuten souhaite ainsi bénéficier de l’expertise de JD.com sur le sujet. Le e-commerçant chinois possède déjà une réelle expérience en matière de livraison par drones et d’UGV (unmanned ground vehicles) et se targue d’avoir 400.000 minutes de temps de vol de livraison à son compteur. Il s’appuie pour cela sur son propre laboratoire d’innovation logistique JD-X. Rappelons que JD.com avait par exemple indiqué en janvier dernier avoir conclu ses premiers essais de livraison par drones en Indonésie (voir NL 2853) et qu’il exploite une ligne commerciale depuis 2017 dans la province chinoise de Shaanxi (voir NL 2612). Rakuten acquerra donc le modèle de drone de JD.com, capable de transporter des colis de 5 kg sur une distance de 16 kg et disposant d’une autonomie de 40 minutes. La vitesse maximale du véhicule terrestre autonome, quant à elle, est de 15 km/h avec une charge de 50 kg. Rakuten développe par ailleurs sa propre flotte de drones de livraison plus petits. Recourir à des moyens de livraison sans conducteur est un moyen pour le e-commerçant nippon de faire face à la flambée des coûts logistiques (notamment en raison du manque cruel de main d’œuvre) pour contrer son concurrent numéro un, Amazon. JF
 
 

Royaume-Uni
Tyres on the Drive dynamise et digitalise sa prise de rendez vous

La promesse client de Tyres on the Drive consiste à proposer des interventions de remplacement ou de réparation de pneu, non pas dans un garage mais n’importe où, sur rendez-vous, via des unités de réparation mobiles (70 camionnettes) qui sillonnent le Royaume-Uni. Et le spécialiste du pneu mobile a fait appel au canadien Descartes pour digitaliser son processus de prise de rendez-vous, jusqu’alors en grande partie manuel (via un centre d’appels), afin que ses clients puissent effectuer eux-mêmes dynamiquement la réservation en ligne, en programmant l’horaire d’intervention sur un créneau de deux heures. La solution mise en œuvre, qui fait partie de la suite Routing, Mobile & Telematics de Descartes, propose au client les meilleures options de rendez-vous pendant le processus d'achat sur base de divers paramètres tels que la localisation de l’intervention, la proximité avec d’autres interventions, le temps nécessaire estimé, la taille de la commande, la vitesse autorisée sur les routes environnantes et d’autres restrictions. Elle permet également de planifier les tournées de livraison (150 000 interventions par an). « Nous aidons non seulement nos utilisateurs à mieux servir leurs clients, mais notre solution leur permet également d'optimiser leurs opérations» précise Michel Waterschoot, responsable des ventes Europe du Sud chez Descartes. JLR
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
22 février 2019





mars 2019

Jeudi 14
Petit-déjeuner CONFERENCE
« Les clés de la transformation omnicanal »
De 9:00 à 11:00
Organisé par DIAGMA
avec le témoignage de DECATHLON

Jeudi 14
Webinar
ERP, APS, EXCEL… comparaison des différents outils pour votre demand & supply planning
De 11h à 11h45
Organisé par COLIBRI


mai 2019

Jeudi 23
& Vendredi 24
Formation EURODECISION
« Méthodes & pratiques de la prévision des ventes »
De 9 h à 17 h

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien