Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
E-commerce
Showroomprivé
a déployé
une installation
Exotec
chez XPO

Depuis octobre, pas moins de 35 robots Skypod d'Exotec Solutions opèrent une vaste installation automatisée de plusieurs dizaines de milliers de bacs au sein d'un site francilien de XPO Logistics. Selon nos informations, c'est pour le traitement de commandes du e-commerçant spécialisé fashion Showroomprivé.com que le système a été mis en route quelques semaines avant le pic d'activité du Black Friday, qui ouvre désormais la période des fêtes. En fait, le contrat avec Exotec avait été signé par Showroomprivé avant l'été, comme l'avait évoqué un de ses dirigeants lors d'un évènement organisé fin juin à l'Assemblée Nationale. XPO a saisi l'opportunité d'étoffer son expertise en matière d'automatisation en accueillant le système sur une cellule disponible au sein d'un de ses sites, mais il n'est pas dit que la formule soit vraiment pérenne. En effet, lors de la publication de ses résultats 2017, en mars dernier, Showroomprivé avait certes mentionné son intention d'entamer la mécanisation de sa logistique mais en l'accompagnant de l'internalisation d'une partie de ces activités, selon son plan « Performance 2018-2020 » qui vise à améliorer son efficacité opérationnelle et à restaurer sa rentabilité. D'ici deux ans ou moins, 11 M€ devraient être investis dans l'ouverture d'un entrepôt permettant de traiter en propre et de façon mécanisée une partie des opérations logistiques, et d'en réduire significativement les coûts : de l'ordre de -40% par commande sur environ 20% des flux. Sur 2020, l'impact positif sur l'Ebitda devrait avoisiner les 4 M€, a-t-il été ajouté hier, lors de l'annonce par Showroomprivé d'une augmentation de capital de 40 M€ via l'émission de nouvelles actions, soutenue notamment par Carrefour, entré au capital à hauteur de 17% en début d'année (voir NL n°2635). Si c'est bien à Exotec qu'est confiée tout ou partie de l'automatisation du futur entrepôt, l'installation déployée chez XPO pourrait être in fine démontée et remontée ailleurs. C'est d'ailleurs un des avantages de cette solution de stockage et de préparation robotisée. Même si elle n'est pas encore officialisée, cela fait en tout cas une 2e référence connue pour la start-up lilloise, au-delà de sa collaboration initiale et étendue avec Cdiscount, qui leur avait d'ailleurs valu de décrocher deux prix lors des ROIS 2018 de la Supply Chain. MR
 
   
  Le système robotisé de stockage et de préparation en goods-to-man a été mise en route en octobre chez XPO Logistics.  
 
 
 
Manifestations
L'impact des
«gilets jaunes»
sur le secteur
transport
et logistique
Dans un communiqué commun FNTR, TLF, CSD et Unostra, les entreprises de transport routier de marchandises et de la logistique en France se déclarent en « état d'urgence économique et sociale ». Elles estiment que depuis deux semaines, les différents blocages de camions sur les routes ou dans les zones d'activité (ce qui a paralysé l'activité de nombreux entrepôts) ont entraîné des pertes d'exploitation de plus de 400 M€. « Des entrepôts sont inaccessibles et les personnels sont menacés » indique le communiqué qui insiste sur le caractère « dramatique » de la situation, qui induit un risque majeur et à court terme sur les emplois. « Il est indispensable que le gouvernement mette en place, et ce très rapidement, un accompagnement des entreprises de transport qui sont dans l'incapacité non seulement de livrer mais aussi d'assurer leurs différentes échéances. Faute de quoi elles seront contraintes de mettre la clé sous la porte » déclarent Jean-Christophe Pic et Claude Blot, respectivement président de la FNTR et de l'Union TLF. JLR
Photos de haut en bas :
Jean-Christophe Pic, président de la FNTR
et Claude Blot, président de l'Union TLF
 
 
 
 
Grande
distribution
Lidl inaugure
sa nouvelle
plate-forme
en Occitanie
C'est jeudi dernier qu'était inaugurée la nouvelle plateforme logistique de Lidl à Baziège (31). Elle succède à un précédent entrepôt déjà situé sur la commune et accueille désormais sa direction régionale d'Occitanie. Situé sur la zone d'activité de Visenc, cet entrepôt de 56.000 m² est en fait entré en opération le 22 octobre dernier pour approvisionner les 80 magasins de la région, sachant que de nouvelles ouvertures sont prévues. Le distributeur indique avoir investi pas moins de 50 M€ dans ce nouvel outil qui compte parmi les plus vastes de ses 25 plateformes logistiques en France, et qui emploie 230 salariés, dont 190 en logistique. Le communiqué diffusé par Lidl fait valoir les caractéristiques environnementales de ce projet immobilier, illustrées par son isolation haute performance, son système de récupération de la chaleur liée à la production de froid pour le chauffage au sol, son outil de gestion technique du bâtiment (GTB), ou l'association de la lumière naturelle et d'un éclairage LED avec détecteurs de présence. Sans compter un dispositif de récupération des déchets optimisés et l'installation d'un générateur photovoltaïque sur les ombrières du parking pour recharger les véhicules électriques. MR
Photo : ©Lidl
 
   
 
 
 
Immobilier
logistique
P3 travaille
sur deux
bâtiments
clés-en-main
dans le Nord
Présent à partir de demain sur le SIMI, P3 Logistic Parks y présentera notamment deux nouveaux projets de bâtiments logistiques clés-en-main dans les Hauts-de-France. Le premier présente un potentiel de 22.000 m² à construire pour fin 2019 sur un foncier dans sur une zone logistique prime située à Seclin, au sud de Lille, à proximité de plusieurs autoroutes et de l'aéroport de Lille-Lesquin. Le second est plutôt anticipé pour début 2020. Il s'agit d'un bâtiment de 30.000 m² à une trentaine de km plus au sud, en périphérie de Douai. Dans l'Hexagone, l'investisseur et développeur d'immobilier logistique a toujours dans son portefeuille existant (7 sites) quelques surfaces disponibles à la location, notamment à Brétigny sur Orge (28.000 m²) et à Eragny (5.000 m²). L'autre grande nouveauté dans les ambitions de P3 concerne le développement d'entrepôts à proximité des centres-villes adaptés à la livraison du dernier km pour les magasins et les colis e-commerce. La société a créé à cet effet une filiale de logistique urbaine au niveau européen avec l'ambition de développer au moins 60 centres de logistique urbaine en Europe d'ici 3 à 5 ans. JLR  
   
  Le projet de P3 à Seclin (22.000 m²),
à construire pour fin 2019.
 
 
 
 
Dernier km
La Poste
s'organise
pour Noël
Le recrutement de 3.000 intérimaires et collaborateurs en CDD, des plateformes de tri à plein régime, avec certaines plate-formes qui ouvriront même le dimanche, et un doublement, à 500, du nombre de camions qui seront en service chaque jour pour les liaisons nationales. Voilà les grandes mesures décidées par le groupe La Poste pour faire face au pic d'activité attendu sur les mois de novembre et de décembre avec son service Colissimo.
Sur la période, l'opérateur multi-métiers estime qu'il
traitera près de 78 millions de colis, soit une hausse
de 11 % par rapport à 2017 (70 millions). Le pic d'activité est attendu avec 2,8 millions de colis traités en une seule journée (2,7 millions en 2017). Rappelons que de son côté DHL Express anticipe une hausse de 12 % de ses livraisons de colis sur Noël (voir NL n°2815). AD
 
   
 
 
 
Résultats
Gefco pourrait
entrer
en bourse
en 2019
Les deux actionnaires de Gefco, Russian Railways (75%) et PSA (25%), vont étudier la possibilité en 2019 d'une entrée en bourse de Gefco sur le marché Euronext Paris, une opération pourrait ramener leur participation à moins de 50% et moins de 10% respectivement. Sur les neuf premiers mois de l'année écoulée, le prestataire logistique se montre sous son meilleur jour, avec un CA de 3,5 Md€ (+6,3% par rapport à la même période de 2017) et une croissance dans toutes ses branches d'activité. Les recettes de sa division Finished Vehicle Logistics (logistique de véhicules finis) ont ainsi progressé de 7,2% (1,4 Md€), celles d'Overland & Contract Logistics (transport routier et logistique contractuelle) de 4,5% (1,7 Md€), celles d'Air & Sea (transport aérien et maritime) de 8,7 % (325,5 M€) et celles d'Industrial Services (services industriels) de 18,1% (96,9 M€). Sur la période, marquée notamment par le rachat du transporteur espagnol GLT (voir NL n°2763), la création d'une JV en Espagne avec le groupe Bergé Automotive Logistics (voir NL n°2748), le prestataire a en outre vu également son activité un peu moins dépendre de son actionnaire historique, le groupe PSA : son volume de ventes auprès de son segment Market Clients (clients hors groupe PSA) s'est établi à 44,4% (43,8% en 2017). Sur 2018, le prestataire s'attend à réaliser un CA de 4,6 ou 4,7 Md€. AD
Photo : ©Gefco
 
   
 
 
 
Nomination
Un responsable
Commercial et
Développement
chez Barjane
L'aménageur, développeur et gestionnaire de bâtiments et de parcs d'activité Barjane a récemment recruté Patrick Ellena au poste de responsable Commercial et Développement, au sein de l'équipe dirigée par Adeline Paumier, arrivée récemment au sein du groupe en tant que directrice du leasing, du développement et des acquisitions (voir NL n°2805). Diplômé d'un Master en Management du Développement Economique (AMU) de l'Université Aix-Marseille, Patrick Ellena a une vingtaine d'années d'expérience dans le développement économique du territoire marseillais, d'abord à l'agence de développement économique du Pays d'Aix, puis à la direction générale de l'économie de la Métropole Aix Marseille Provence. JLR
Photo : Patrick Ellena, Barjane
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
DHL se tourne
vers
les nouvelles
technologies
DHL Supply Chain va investir 300 M$ dans les nouvelles technologies aux Etats-Unis. Sont au menu AGVs, cobots (robots collaboratifs), automatisation de divers processus logistiques, intelligence artificielle, réalité augmentée et IoT. Elles seront saupoudrées dans environ 350 des 430 sites que compte de 3PL allemand dans le pays afin de répondre précisément aux besoins d'optimisation de la SC de ses clients. « Le but de cet investissement est d'obtenir une vision holistique des technologies émergentes ayant la capacité d'aider nos clients à atteindre leurs objectifs de croissance et de rentabilité » explique Scott Sureddin, CEO de DHL SC North America. Cette poussée technologique, qui doit l'aider à réduire les coûts et maximiser l'utilisation des surfaces, ne se fera pas aux dépens du personnel. « Nos équipes recevront les solutions technologiques les plus avancées, seront formées sur les technologies émergentes, et seront maintenues en lien avec notre culture d'innovation, de collaboration et de reconnaissance » précise Tim Sprosty, SVP Ressources Humaines chez DHL SC. 85 sites DHL sont déjà dotés de certaines de ces solutions (dont les robots Locus, voir photo) avec à la clef des gains d'efficacité estimés par DHL entre 25% et 30%. PM  
   
 

Etats-Unis
WalMart
et Ford
planchent sur
un véhicule
autonome
Le numéro un américain des hypermarchés WalMart et le constructeur Ford ont décidé de travailler ensemble sur le design des voitures de livraison autonomes. Les deux partenaires se sont associés à Postmates, une entreprise californienne de livraison, présente dans 385 villes américaines. Tous ensemble, ils vont tester la livraison de produits d'épicerie et de colis de WalMart à Miami en Floride. Au départ, les véhicules seront encore conduits par des chauffeurs. A eux de simuler comment un véhicule autonome se comporte et de voir comment l'améliorer. L'un des premiers équipements installés sera un compartiment, facile d'accès pour les clients, qui pourront eux même récupérer leurs commandes. WalMart, le rival du géant Amazon, planche sur la réduction du coût du dernier km. Objectif final du groupe de l'Arkansas: disposer de véhicules automatisés sans chauffeur. Ford a lancé cet été une division Ford Autonomous Vehicles, qui devrait commercialiser ses premières voitures autonomes en 2021. CCT  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
4 décembre 2018

DÉCEMBRE 2018

Du mercredi 5
au vendredi 7
Salon SIMI
« Le rendez-vous
de l'immobilier
d'entreprise »

Palais de Congrès
Porte Maillot
Paris 16-17e

DÉCEMBRE 2018

Mercredi 5
Webinaire Colibri
« Demand &
Supply Planning :
comment réussir
sa transition
d'Excel vers
un outil
du marché »

De 11h30 à 12h15

DÉCEMBRE 2018

Mardi 11 et
Mercredi 12
SUPPLY CHAIN
EVENT
Salon/Expo
+ Congrès
+ RDV Business...
« La Supply
Chain digitale »

Partenaire :
Supply Chain
Magazine
Paris Porte
de Versailles
Pavillon 5.1



JANVIER 2019

Jeudi 17
FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
« 8 dossiers
finalistes,
retenus par
le Jury des Rois
seront présentés
en public
et programme
de la journée »

Organisé par
SCMagazine
De 8h30 à 17h30
Salons de l'Aveyron
Paris Bercy 12e
Participation gratuite
Inscriptions
dès aujourd'hui

PARTENAIRES
AU FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN

Jeudi 17
SOIRÉE
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
Organisée par
SCMagazine
De 19h à 1h
Sur invitation
Cirque d'Hiver
Bouglione
Paris 11e

PARTENAIRES
AUX ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN