SSDT réduit ses émissions de CO2

Le groupe SSDT, installé à Croissy-Beaubourg, en Seine-et-Marne, a choisi de passer au biocarburant. Fondé en 1966, l’entreprise de transport et logistique va passer la moitié de sa flotte de 35 moteurs au B100.

Spécialisé dans le transport routier de marchandises et les livraisons à valeur ajoutée, le groupe SSDT, installé à Croissy-Beaubourg, en Seine-et-Marne, a choisi de passer au biocarburant. Fondé en 1966, l’entreprise de transport et logistique va passer la moitié de sa flotte de 35 moteurs au B100.

Une cuve sur site

Une cuve à cet effet a été installée sur site. "Nous avons mené une longue réflexion de manière à ne pas précipiter la décision", avance Thierry Castaing, président de la SAS. La mise en place des zones à faibles émissions (ZFE) et l’éligibilité du B100 à la vignette Crit’Air 1 ont été décisives dans le choix du dirigeant.

"Après avoir étudié les différentes possibilités et technologies disponibles, nous avons fait appel à Oleo100. Son biocarburant B100 s’est imposé comme la meilleure réponse à nos attentes en matière de responsabilité environnementale et aux évolutions réglementaires3, a détaillé Thierry Castaing. 

Lire l'intégralité de l'article (accès réservé) dans L'Officiel des Transporteurs 3133 du 18 novembre 2022.

Auteur

  • Antoine Dufeu

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format