Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3017
Optimisation de tournées
Citodi devient Kardinal et lève 2 M€

L’ancien nom de la société sonnait un peu trop français pour ses ambitions futures à l’international. De plus, il avait été choisi parce que l’idée de départ en 2015, abandonnée par la suite, était de monter une entreprise de livraison assistée par des algorithmes d’IA. L’éditeur Citodi se renomme désormais Kardinal, à l’occasion d’une levée de 2 M€ auprès du fonds Serena (déjà présent dans le capital d’autres acteurs en supply chain tels qu’Alkemics et Vekia) et de plusieurs business angels. Cet apport financier va lui permettre de renforcer ses effectifs (l’équipe compte aujourd’hui une douzaine de personnes, principalement des techniciens, développeurs et data scientists) et de « productiser » son offre en une plate-forme Saas configurable aux besoins de sa clientèle de grands comptes du transport et des services d’intervention terrain. Sa spécialité : la planification et l’optimisation en temps réel de tournées sur le premier et le dernier kilomètre, en faisant appel aux algorithmes de recherche opérationnelle et de machine learning. Conçue comme « ultra flexible », la solution peut être connectée à l’ensemble des processus des clients et à des sources externes, afin de prendre en compte tous les événements du terrain (colis en retard, chauffeur absent, nouvelles interventions, densité du trafic, client en retard, engorgement d’un site, etc.) pouvant influer sur la planification amont des tournées. L’objectif de la plate-forme Saas est d’aller plus loin en proposant une solution d’aide à la décision plutôt qu’un système visant à tout automatiser. « Les centaines d’heures que nous avons passées dans des entrepôts ou sur la route aux côtés des professionnels nous ont donné la conviction qu’ils possèdent une connaissance qui n’est stockée dans aucune base de données de l’entreprise, et qui est parfaitement complémentaire à la puissance calculatoire de la solution que nous développons » souligne Jonathan Bouaziz, l’un co-fondateur et CEO de la société. Selon Kardinal, cette optimisation dynamique des tournées permettrait de réduire les coûts de livraison dans une fourchette de 10 à 40%, d’améliorer la satisfaction client et de diminuer les kilomètres parcourus et le temps alloué à la planification. JLR

 
   
  Les trois co-fondateurs de Kardinal (ex-Citodi), de gauche à droite : Hugo Farizon (directeur technique), Jonathan Bouaziz (CEO) et Cédric Hervet (directeur scientifique).

Crédit photo Kardinal
 
 
 
Projet de loi de Finances
Livraisons et entrepôts ecommerce épargnés par l’Assemblée nationale

La taxe sur les entrepôts e-commerce de plus de 400 m2 et celle sur les livraisons physiques de biens en un lieu autre qu’un point de retrait ou un magasin ont pour l’instant été écartées du projet de loi de finances (PLF) pour 2020. A l’Assemblée nationale, la commission des Finances n’a pas adopté ces projets de taxes, et en séance publique, ils ont été rejetés. Le gouvernement, comme le rapporteur général, avaient d’ailleurs émis un avis défavorable. L’Etat craint en effet que ces mesures, si elles étaient adoptées, mettent en péril les TPE et PME, qui composent à 80% les 150 000 sites e-commerçants en France, dans un secteur où les croissances de chiffre d’affaires peuvent être importantes, mais souvent encore sans rentabilité. Ces taxes sont réclamées par plusieurs fédérations de commerçants, qui demandent que les sites e-commerce soient autant taxés que les enseignes de magasins dans le cadre d’un débat plus large sur l’équité fiscale entre commerce physique et digital. Selon la Fevad, ces projets de taxe risquent fort de revenir dans les débats lors de l’examen du PLF au Sénat, fin novembre. VL

 
 
 
Salon
La SITL 2020 nous promet du neuf

La prochaine édition du salon phare du transport et de la logistique s’inscrira plus que jamais au cœur des mutations et développements en cours dans le secteur. Une multitude de nouveautés sont en effet annoncées à l’occasion de la 37ème édition de la SITL, qui se tiendra du 17 au 20 mars prochain à Paris Nord Villepinte (Hall 6). A commencer par un nouveau secteur centré sur la sécurité, la sûreté et la cybersécurité, qui s’ajoutera à ceux dédiés aux services, à l’intralogistique / robotique / automatisation, à l’emballage / conditionnement / palettes, aux technologies IoT & SI, aux énergies & équipements de transport et à l’immobilier & infrastructures logistiques. « Ce nouvel univers répond à une attente des professionnels et donnera lieu à trois conférences », souligne Thomas Desplanques, directeur de la division transport et logistique chez Reed Expositions France. Sur les quatre journées salon, qui réuniront quelque 800 exposants, une centaine de conférences et ateliers seront proposées avec en fil rouge les nouvelles énergies et les green technologies. Autres grandes nouveautés du salon : la valorisation de la filière logistique du froid via la création d’un Village du Froid en partenariat avec le salon Selfi (organisé par la société Nouveaux Horizons), et la mise en place d’un espace Talents pour favoriser les métiers du transport et de la logistique (en partenariat avec l’organisme Job Transport). Et cette SITL 2020 donnera encore plus la part belle aux jeunes pousses et innovations, notamment via le concours de SprintProject : l’espace Start-Up Lab sera désormais situé à l’entrée du salon et les start-up seront de nouveau valorisées dans le cadre du concours Start-Up Contest. La logistique urbaine doit être aussi mise à l’honneur dans le cadre du Smart Supply Village, et les technologies du futur seront distinguées pour leur part par des prix de l’innovation. Le salon doit en outre accueillir un nouvel espace dédié aux drones et son espace démonstration Smart Demo aura pour unique thématique l’entrepôt du futur. A noter que comme lors les éditions précédentes, rencontres entre exposants et visiteurs, ainsi que programmations de parcours de visites de stands, seront favorisées via la plateforme digitale de mise en relation de la SITL. AD

 
   
 

De gauche à droite : Thomas Desplanques, directeur de la division transport et logistique de Reed Expositions France, Alain Bagnaud, directeur général du pôle transport, logistique et tourisme de Reed Expositions France, et Alexis Degouy, délégué général de l’Union TLF, lors de la conférence de presse de présentation de la SITL 2020.

Crédit photo A. Dias
 
 
 
Prévisions / Planification
Sodebo en amélioration continue avec Dynasys DSCP

Cela fait presque huit ans que l’entreprise familiale Sodebo (455 M€ de CA en 2018) a choisi la solution Demand Planning de QAD DynaSys (DSCP) pour l’aider à structurer et optimiser ses prévisions de ventes, sachant que dans ce monde du snacking frais en libre-service, les commandes de la GMS et de la RHD sont reçues le jour même du départ des produits. Depuis, l’organisation de 6 prévisionnistes est progressivement montée en compétences, au point de devenir la plaque tournante du processus S&OP mis en place par la suite, en lien avec le service planification de production sur son site vendéen (2 270 collaborateurs) et le pôle logistique. Depuis 6 ans, la démarche d’amélioration continue avec les équipes de QAD Dynasys a notamment conduit à réduire la casse produits et à gagner 6 points de précision sur les prévisions en y intégrant notamment la gestion d’évènements tels que les promotions, les jours fériés et les indices de météo sensibilité. La prochaine étape ? L’utilisation d’algorithmes de machine learning pour affiner la prévision à la maille jour et sans doute la migration future vers le mode cloud. JLR

 
 
Intralogistique
Argile du Velay adopte la solution de stockage semi-automatique de Still

Afin d’optimiser et sécuriser les opérations de stockage de son entrepôt de Saint-Paulien en Haute-Loire (1 400 m2 avec une capacité de 2 400 palettes), l’extracteur/transformateur Argile du Velay l’a doté de la solution de stockage semi-automatique Pallet Shuttle du groupe Still. Composée d’une structure de 21 travées de 17 emplacements sur 3 niveaux desservis par 3 navettes, elle a permis de supprimer toutes les interventions de chariots dans les allées. Avant son déploiement il y a quelques mois, les palettes de 1,1 tonne étaient gerbées sur 3 niveaux après avoir été regroupées par travées de 17 à 18 unités ou en îlots, avec impossibilité de mélanger les références (contrainte du stockage de masse). « Nous perdions rapidement de la place au sol et en hauteur, notamment lors de la mise en stock des productions de petites séries », témoigne Philippe Ronze, le directeur du site. Ce mode de fonctionnement provoquait en outre des risques d’instabilité et de dégradation de produits suite à l’écrasement ou au déchirement de sacs. Autant d’inconvénients supprimés avec la solution Pallet Shuttle : les palettes sont désormais déposées à l’entrée des travées et entraînées par une navette motorisée jusqu’à leur point de dépose, sans nécessiter l’entrée d’un chariot dans le rayonnage et en compactant au maximum les palettes. « Cela nous permet également d’avoir une bien meilleure connaissance de l’organisation de notre stock. La solution pourrait être étendue au reste de l’entrepôt, note Emmanuel Bernard, Pdg d’Argile du Velay. Il s’agit peut-être d’un premier pas vers une automatisation plus sophistiquée qui pourrait, à l’avenir, se traduire par l’intégration d’un WMS, la mise en place d’un système de codes-barres dans les allées et, pourquoi pas, le couplage de la solution avec un chariot automatique dédié au chargement/déchargement des palettes sur les navettes. » AD

 
   
 

Chez Argile du Velay, la solution Pallet Shuttle de Still est composée d’une structure de 21 travées de 17 emplacements sur 3 niveaux desservis par 3 navettes.

Crédit photo Still
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Pays-Bas
Knapp chargé d’automatiser le futur site XXL de Zalando

Cet été, le poids-lourd allemand du e-commerce fashion Zalando avait lancé la construction d’un centre de distribution de 140 000 m² à Bleiswijk près de Rotterdam. Un projet estimé à 200 M€ compte tenu du haut degré d’automatisation annoncé (voir NL 2959) ! Le volet intralogistique se précise avec le choix de Knapp pour réaliser l’installation en question, qui associera un système de stockage à navettes OSR Shuttle Evo et un vaste trieur à pochettes de sa filiale Dürkopp Fördertechnik, entre autres. Pour rappel, Zalando a déjà éprouvé l’intérêt de ce type de trieur comme système de préparation et d’ordonnancement des commandes, pour avoir notamment déployé en 2017 et 2018 des systèmes Dürkopp sur deux de ses sites allemands de taille presque équivalente, situés à Mönchengladbach et Lahr. Avec le projet aux Pays-Bas, la coopération s’élargit au groupe Knapp. « En tant qu’intégrateur, nous sommes l’interlocuteur unique de la passation de commande à la réalisation et à la maintenance de l’installation dans son ensemble, ce qui est un avantage très clair pour Zalando », fait valoir Christoph Lafer, VP Retail Solutions de Knapp AG. Sur cette future plateforme dernier cri, le e-commerçant pourra stocker quelque 16 millions d’articles, avec la possibilité d’expédier plusieurs centaines de milliers de pièces par jour. Son entrée en opération est prévue pour le 2e semestre 2021 et lui permettra de mieux desservir l’ouest-européen, avec un accent sur le J+1 sur le Benelux, mais aussi des livraisons vers la France, la Grande-Bretagne et l’Espagne. Cet investissement de taille s’inscrit dans la trajectoire de forte croissance du e-commerçant, qui vient d’enregistrer un bond de 26,7% de son chiffre d’affaires au 3e trimestre (par rapport au 3e trimestre 2018, où sa croissance affichait +11,7%). Sur ces trois derniers mois, le CA de Zalando a ainsi dépassé les 1,5 Md€ sur ses 17 marchés européens, et même 1,9 Md€ en volume d’affaires (Gross Merchandise Volume, qui inclut les ventes réalisées par ses partenaires via sa plateforme e-commerce). Et ses ambitions vont bien au-delà : en termes de GMV, l’objectif est d’atteindre les 20Md€ annuels d’ici 2023/2024. MR

 
   
  L’automatisation de ce site XXL associera système à navettes Knapp et trieur à pochettes de sa filiale Dürkopp, qui avait déjà équipé plusieurs sites de Zalando.

© Knapp AG / Dürkopp Fördertechnik
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
7 novembre 2019


novembre 2019

Mardi 12
DIAGMA
« Vers une approche segmentée du Demand & Supply Planning »
9h00-11h00
Paris 8ème
Avec le témoignage de MOET HENNESSY
COMPLET

Mardi 19
Simco Consulting
« AUTOMATISATION DANS L'ENTREPOT »
9h00-16h00
Paris
9 rue d'athènes

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles

Mardi 10
Colibri
« Demand & Supply Planning : Lancez-vous dans la DataScience ! »
11h00-11h45


janvier 2020

Mercredi 15

Inscrivez-vous dès maintenant en cliquant sur l’icône ci-dessous 

FORUM DES ROIS


Mercredi 15 janvier aux salons de l’Aveyron Paris Bercy

Les partenaires :

Partenaire Prémium


Partenaires
























Inscrivez-vous dès maintenant en cliquant sur l’icône ci-dessous


Cérémonie de remises des Trophées des Rois 2020.
Sur invitation , à l’Hôtel Intercontinental Paris Le Grand

Partenaire Platinium


Partenaires









 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien