Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2976
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Nomination
Agathe Boidin prend la direction générale de Log’S

Le prestataire logistique Log’S vient d’annoncer la nomination d’Agathe Boidin au poste de Directrice Générale du groupe. « Son expertise dans le secteur du retail et sa capacité à structurer et fédérer les équipes autour d’un projet commun seront des atouts dont notre groupe souhaitait se doter pour faire face aux défis des prochaines années. Je vais donc comme président me consacrer à être le Garant de nos Valeurs et de la Vision » a déclaré Franck Grimonprez, président et fondateur du Groupe Log’S. Agée de 48 ans, expert comptable de formation et diplômée de l'école de commerce ESLSCA Business School Paris, Agathe Boidin a commencé sa carrière dans le cabinet d’audit PwC puis comme contrôleur financier chez Dim. En 2000, elle rejoint Orchestra en tant que directrice Administrative et Financière. Après une parenthèse de trois ans à la direction générale de la holding financière Mestre, elle revient en 2010 chez Orchestra comme DG déléguée des opérations puis DG du groupe en 2012 (sous sa direction, le CA du groupe est passé de 180 à plus de 600 M€ en 2016). En 2016, elle s’installe outre-Atlantique en prenant la présidence d'Orchestra-Prémaman États-Unis. L’année dernière, elle quitte Orchestra pour se lancer dans l’entreprenariat en fondant la société BBB (Business Beyond Borders), spécialisée dans l’accompagnement des entreprises françaises dans leur implantation et organisation aux Etats-Unis. En tant que DG de Log’S, Agathe Boidin aura notamment la responsabilité de concrétiser le plan de développement Ambition 2022 du groupe, qui prévoit entre autres de créer 453 000 m² de nouveaux bâtiments logistiques dans les 4 prochaines années, avec 1 500 emplois supplémentaires à la clé. Log’S compte aujourd’hui 2 000 collaborateurs et 28 sites en France (plus de 800 000 m² d’entrepôts), pour un CA de 125 M€ en 2018. JLR


 
   
 
Crédit photo Log'S
 
 
 
Intralogistique
ProGlove lève 40 M$ pour ses gants connectés

Fabricant et distributeur de gants connectés fondé en 2014 à Munich, ProGlove annonce l’entrée dans son capital de la société d’investissement Summit Partners à l’occasion d’une levée de fonds de 40 M$. La start-up compte déjà plus de 500 clients dans l’automobile, chez des constructeurs allemands et des équipementiers (dont un français), mais aussi en logistique (DHL, par exemple). Et elle compte tirer parti de ce nouveau tour de financement pour étendre sa présence internationale et poursuivre sa « mission » visant à optimiser le mien entre la main-d’œuvre humaine et les environnements de travail de plus en plus automatisés. « Les organisations qui cherchent à maintenir un avantage concurrentiel à l'ère de l'industrie 4.0 doivent repenser et réinventer la façon dont les humains et les machines interagissent. Les wearable technologies définissent l'avenir des processus d'assemblage, de production et de logistique. Nos gants connectés sont conçus pour fonctionner comme un prolongement naturel des outils des travailleurs, renforçant le rôle de l'homme dans le monde automatisé d'aujourd'hui », indique Andreas Koenig, le Pdg de ProGlove. Disposant de bureaux à Munich et à Chicago, la société bavaroise structure son approche commerciale des différents marchés internationaux, dont la France. Ces derniers mois, elle a ainsi engagé une collaboration avec différents intégrateurs clés dans l’Hexagone, comme Hub One, Rayonnance ou Isitec International (voir NL n°2943). AD


 
   
 

Les gants développés par ProGlove permettent d’importants gains de productivité en entrepôt.

Crédit photo Proglove
 
 
 
Etude
Comment percevez-vous la logistique 4.0 ?

L'équipe des chercheurs du NIMEC, centre de recherche en sciences de gestion de l'Université du Havre Normandie, réalise actuellement une étude sur le niveau d'appropriation de l'industrie 4.0. par les entreprises en France et en Grande-Bretagne (intérêts, souhaits, besoins, critiques,...), dans le cadre d'un projet de recherche universitaire européen dénommé CoROT (Collectif de recherche en robotique pour la logistique 4.0). Le questionnaire prend quelques minutes à remplir et les réponses resteront anonymes. S’ils laissent leur adresse de contact, les participants pourront recevoir les résultats de cette enquête.

Pour accéder au questionnaire en ligne, cliquez ici.

 
 
Prestataire logistique
GT Logistics adopte la solution d’inventaires automatisée Inventory Viewer

Dans le cadre de l’optimisation de son entrepôt de Montauban (82) exploité pour le compte de son client fabricant de biscuits Poult, GT Logistics s’est tourné vers l’intégrateur Hub One et sa solution d’automatisation d’inventaires Inventory Viewer. Celle-ci permet de réaliser rapidement des inventaires, reposant sur une plateforme mobile portée par les fourches d’un chariot à mât rétractable qui se déplace dans les allées, lit automatiquement les code-barres et repère tous les emplacements vides via différentes caméras et capteurs. Les données collectées sont ensuite envoyées directement au WMS. Le temps d’inventaire par emplacement n’est que de 3 secondes, soit 10 fois moins qu’avec une méthode traditionnelle. GT Logistics a adopté la solution dans le cadre de la mise en place d’inventaires tournants pour se passer de la réalisation d’inventaires fiscaux et améliorer la fiabilité de ses stocks. « Elle a apporté une réponse innovante au projet que nous menions sur nos stocks et processus associés dans le cadre de nos prestations pour Poult, souligne Victor Yzerd, manager des projets innovants de GT Logistics. Si elle pose quelques préalables de nature et d’organisation sur le stock, elle représente une alternative crédible à des solutions autres d’automatisations comme le drone avec un niveau de performance équivalent. » A noter par ailleurs que la solution a été co-développée par Hub One et FM Logistic (voir NL n°2439). AD


 
 
 
Digitalisation transport
Everoad automatise 100% de l’affrètement

La plate-forme collaborative Everoad a annoncé qu’elle pouvait désormais proposer à ses utilisateurs l’automatisation de 100% des opérations d’affrètement entre transporteurs et expéditeurs, sans aucune intervention humaine. Cet affrètement automatisé permis par des algorithmes de “matching” multi-critères développés par Everoad, est opérationnel sur des flux au départ des principales villes françaises (région parisienne, Lyon, Nantes, Bordeaux, Strasbourg) et sur les flux internationaux vers la Pologne, l’Espagne et le Benelux. JLR


 
 
Restauration aérienne
Une cuisine virtuelle pour mieux planifier l’activité de SATS

Le singapourien SATS (Singapore Airport Terminal Services Limited), spécialisée notamment dans les services de restauration et en vol sur l’Asie-Pacifique et le Moyen-Orient (plus de 60 sites dans 13 pays) a travaillé avec l’éditeur Dassault Systèmes à la mise en œuvre du premier « jumeau numérique » d'une cuisine centrale en s’appuyant sur la plateforme 3DExperience (gamme Delmia). Le principe de cette cuisine virtuelle est de collecter et regrouper toutes les données et informations des processus métiers au sein d'un unique environnement digital et collaboratif, pour effectuer des simulations, optimiser la planification des ressources, des ingrédients et de la capacité disponible et l'ordonnancement de la production de repas en grands volumes, mais aussi éviter les goulots d'étranglement et accroître la productivité. « Nos solutions ont déjà permis d'améliorer jusqu'à 99,5 % la ponctualité des prestations de restauration à bord. C'est la première fois que la plateforme 3DExperience est utilisée dans la production de services de catering en vol » a déclaré Guillaume Vendroux, DG de la marque Delmia chez Dassault Systèmes. JLR


 
   
 

Guillaume Vendroux, DG de la marque Delmia chez Dassault Systèmes.

Crédit photo DR
 
 
Nominations
Stef promeut Vincent Kirklar et Ludovic Laporte

Le logisticien du froid Stef a nommé Vincent Kirklar et Ludovic Laporte aux postes respectifs de directeur immobilier et directeur financier groupe. Tous deux intègrent de ce fait son comex, Vincent Kirklar devient par ailleurs, directeur général d’Immostef, la filiale immobilière de Stef en lieu et place de Gilles Saubier qui y conserve son mandat d’administrateur. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur de l’Institut national des sciences appliquées de Strasbourg et d’un Executive MBA de l’EMLyon Business School, Vincent Kirklar travaille pour le groupe Stef depuis 1999. Il y a été successivement chef de projet, responsable études et travaux, directeur technique immobilier et directeur général délégué d’Immostef. Avant de rejoindre Stef, il avait travaillé comme ingénieur d’études chez Eiffage et chargé d’affaires chez Socotec. Pour sa part,Ludovic Laporte a rejoint Stef en 2014 comme directeur comptable groupe, après un peu plus de 13 ans passés au sein du cabinet d’audit et de conseil Mazars comme senior manager. Il est titulaire d’un diplôme d’ingénieur de l’École supérieure des techniques aéronautiques et de construction automobile et d’un Master audit d’HEC Paris. AD


 
   
 

De gauche à droite : Vincent Kirklar, directeur immobilier groupe de Stef et Ludovic Laporte, directeur financier groupe de Stef.

Crédit photo Stef
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Maroc
Boa Concept chez un retailer à Marrakech

Le spécialiste du convoyeur modulaire Boa Concept a réalisé sa première installation de l’autre côté de la Méditerranée en déployant cet été une fin de ligne automatisée sur le site d’une grande enseigne du retail textile à Marrakech. Ce projet résulte d’une collaboration avec un partenaire marocain, la Société de Réalisations Mécaniques (SRM, filiale de Groupe Premium), qui a développé une activité d’intégrateur en intralogistique et avait déjà assuré l’installation de racks dans trois cellules chez le retailer en question. Dans son projet avec Boa, la SRM a géré le volet administratif et transport, ainsi que le montage de cette installation qui associe différents modules Plug-and-Carry et des équipements d’autres spécialistes. Les colis préparés sur les deux niveaux d’une première cellule sont transférés vers la cellule d’expédition du bâtiment voisin via des convoyeurs Boa en passerelle, puis acheminés en rez-de-chaussée par un convoyeur à spirale. Et le volet chargement a aussi été optimisé en déployant un convoyeur flexible motorisé et un convoyeur télescopique à bande FMH Conveyors afin de s’adapter aux différents types de véhicules. Le tout est supervisé et piloté par le WCS Boa Drive, simple à paramétrer et capable de diagnostiquer les défaillances, l’enjeu étant d’assurer une disponibilité optimale et la productivité annoncée au client. MR


 
   
 
L’installation intègre différents modules Plug-and-Carry de Boa Concept, ainsi que des solutions tierces.

© Boa Concept / SRM
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous
 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
10 septembre 2019


octobre 2019

Jeudi 03
AZAP
« Réduisez vos stocks en fiabilisant vos prévisions »
17h00-19h30
Paris 5ème
Témoignage de BEAUTY SUCCESS GROUP
N°1 de la franchise sur le marché de parfumerie sélective

Vendredi 04
Mews Partners
« Seconde édition des Rencontres IA & Supply Chain organisée par Mews Partners en partenariat avec Supply Chain Magazine »
14h00-17h00
Université Paris Dauphine

Mardi 08
SUPPLY CHAIN EXPERTS
« Comment optimiser votre logistique d’entreposage ? »
8h30
Paris (Porte de Charenton)
Avec le témoignage de Christophe BARAT - Directeur Supply Chain de la société RICARD

Jeudi 10
et vendredi 11
EURODECISION
« Formation EURODECISION : Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »
9h00-17h00
Paris-La Défense

Jeudi 10
Séminaire QAD-DynaSys/Wavestone
« Quelle solution globale pour supporter votre Supply Chain de bout en bout »
9h00-12h00
Paris
Hôtel Rafaël

Jeudi 10
E2OPEN
« Paris Breakfast »
Paris
W Paris-Opéra

Jeudi 17
Table ronde CITWELL
« Comment packager et implémenter votre offre de services B2B ? »
8h30-12h00
Paris 2ème
Openmind Kfé
Avec les témoignages professionnels de l’industrie des matériaux et de la construction Winoa, ALTEO, LAFARGE et EXTEX


novembre 2019

Mardi 19
Simco
« SIMCO CONSULTING »
9h00-16h00
Paris
9 rue d'athènes

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien