Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2960
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Nos chercheurs ont des choses à vous apprendre

Je profite de l’occasion de la récente parution de l’ouvrage « La logistisation du monde », qui recense les tribunes du CRET-LOG publiées dans Supply Chain Magazine entre 2012 et 2017 (voir ci-dessous), pour rendre un hommage mérité à nos chercheurs en SCM. Leur rôle est fondamental : sur une échelle de temps plus longue que celles des entreprises, ils savent se poser sans cesse de nouvelles questions, et en élaborant leurs théories (plus ou moins pragmatiques), ils nous aident à appréhender les évolutions futures de la logistique étendue. La mission du monde académique est aussi de former les talents de demain, ingénieurs ou managers, et de contribuer (parmi d’autres) à l’enrichissement d’une « culture logistique » si peu ancrée dans notre pays (en particulier chez nos politiques). Même s’ils ne parlent pas toujours le même langage, les mondes de l’entreprise et de la recherche en SCM se côtoient depuis des années, notamment à l’occasion des RIRL (Rencontres internationales de la recherche en logistique). L’intérêt des entreprises pour la recherche s’illustre aussi par la prolifération de chaires en SCM, ces lieux de synergies qui permettent de tester des idées et de recruter de nouveaux talents. Les associations ne s’y trompent pas : elles s’organisent pour renforcer leurs liens avec le monde de la recherche. L’Aslog a ainsi mis en place cette année l’Aslog Scientifique, sous la houlette de Karine Samuel, professeur de management à l’Institut polytechnique de Grenoble et présidente de l'Association internationale de recherche en logistique et supply chain management (AIRL-SCM). Quant au Club Déméter Logistique Responsable, il a décidé de pérenniser ses Matinées Académiques, qui rassemblent entreprises et chercheurs. « Quand ces deux mondes parviennent à dialoguer et à avoir des projets communs, il en résulte une création de connaissances inédites » s’est enthousiasmé Nathalie Fabbe-Costes, directrice du Cret-Log Aix Marseille, lors de la première réunion en janvier. A noter aussi qu’avec la rubrique « Côté Recherche », notre magazine reste ouvert aux contributions académiques susceptibles de jeter des ponts avec le monde des entreprises. Amis chercheurs, vous êtes ici chez vous ! Jean-Luc Rognon

 
 
 
Conseil
En rachetant Traker, BNP Paribas RE se lance dans le consulting en SCM

BNP Paribas Real Estate a annoncé la semaine dernière l’acquisition du cabinet Traker, créé en 2008 et spécialisé dans le conseil en SCM, achats et excellence opérationnelle. Les deux associés-fondateurs de Traker, Mike Haziza et Erwan Giraud, dirigent désormais un nouveau département dénommé « Conseil Logistique et Supply Chain » au sein de BNP Paribas Real Estate Advisory France. Ce service intègre la dizaine de consultant(e)s qui travaillaient chez Traker. « Nous partageons la même culture d’excellence stratégique et opérationnelle au service de la réussite de nos clients. Nous sommes convaincus qu’ensemble, la pertinence de notre offre nous permettra de proposer des solutions globales tout en garantissant une expertise verticale sur la logistique », a déclaré Laurent Boucher, président de BNP Paribas Real Estate Advisory France (qui regroupe les activités Transaction, Expertise et Conseil). Sur les 200 missions réalisées en 10 ans, Traker compte parmi ses références clients des sociétés comme Agrial, Aperam, Leroy Merlin, Petit Bateau, Servair, Suez, ou encore Tupperware. Pour le spécialiste de l’immobilier BNP Paribas Real Estate, cette diversification lui permet d’accompagner ses clients industrie / logistique / retail de bout en bout dans leurs projets européens, notamment lors de la mise en œuvre de leur schéma directeur logistique (transaction locative ou acquisition, opérations clés en main, investissement, expertise, property management). Une stratégie qui rappelle celle de JLL (rachats de GCL en 2014 et de Vincia en 2019) et de CBRE (création d’une activité conseil en Supply Chain en 2018). JLR


 
   
 

Laurent Boucher, président de BNP Paribas Real Estate Advisory France

Crédit photo BRUNO DES GAYETS/NIKOJA
 
 
Prévisions
FuturMaster s’aide de l’IA pour mieux prévoir les lancements de produits

Gilles Lefebvre, responsable produits chez FuturMaster

Dans la version 8.3 de son logiciel de planification de la supply chain, FuturMaster propose un « clustering automatisé » utilisant des algorithmes de machine learning pour regrouper des produits présentant des caractéristiques similaires en fonction de l’historique de ventes et de leurs comportements. Cette composante d’intelligence artificielle (IA) est notamment conçue pour les fabricants et les distributeurs confrontés à des lancements de nouveaux produits. La solution s’avèrerait beaucoup plus efficace pour prévoir l'évolution des ventes à partir du moment de la mise en rayon. Des essais, réalisés auprès d’une entreprise de textile chinoise, auraient démontré selon l’éditeur que cette optimisation par l’IA était non seulement plus précise dans plus de trois quarts des scénarii de prévision, mais étalement deux fois plus rapide pour organiser les données par rapport à l'emploi de méthodes manuelles réalisées par des équipes de prévisionnistes qualifiés. Le progiciel applique ensuite à la prévision un certain nombre de règles pour le calcul automatique des volumes de réappro. « Le lancement de nouveaux produits est un processus complexe qui implique pour de nombreuses équipes de collaborer entre elles et nécessite un suivi étroit des ventes et de la demande, sans parler de la collecte de données précises et exactes », rappelle Gilles Lefebvre, responsable produits chez FuturMaster. Cette innovation utilisant l’IA vise particulièrement une clientèle dans les secteurs textile, cosmétiques et agroalimentaire. JLR

 
 
Immobilier logistique
Barjane retenu pour une messagerie sur le parc de Sénart

A l’occasion du dernier SIMI, fin 2018, l’Établissement Public d’Aménagement de Sénart avait lancé un appel à projets pour le dernier lot du Parc de l’A5-Sénart. Le foncier en question représente 6,3 hectares sur les 200 de ce parc à cheval sur les communes de Réau et Moissy-Cramayel, en Seine-et-Marne. Parmi les 9 projets présentés, c’est celui du développeur-gestionnaire d’entrepôts Barjane qui l’a emporté avec un programme mixte englobant une messagerie d’environ 9 000 m², pour laquelle plusieurs utilisateurs sont pressentis, et une zone « service / tertiaire » d’environ 2 000 m² destinée aux entreprises et aux salariés de la filière supply chain (le parc héberge aussi bien des prestataires comme XPO ou Geodis, que les distributeurs Leroy Merlin, Scadif et Logistéo/Autodistribution, ou les e-commerçants Cdiscount et Sarenza). Le projet de Barjane s’est avéré en phase avec les attentes de ces acteurs, et a tenu compte du souhait de l’EPA Sénart de voir ce programme devenir un marqueur fort de l’identité du parc, d’autant qu’il sera situé à l’entrée. Le développeur immobilier a soigné l’insertion architecturale et paysagère des deux bâtiments, conçus par l’agence Archi-Factory, et le cadre de travail se veut agréable pour les utilisateurs aussi bien durant leurs heures de travail (éclairage naturel, charpente bois, murs clairs, confort acoustique) que pendant leurs pauses (espaces de détente intérieurs et extérieurs, installations sportives, etc). Sur le volet environnemental, le programme intègre une centrale photovoltaïque en toiture de la messagerie et respectera les critères des certifications ISO 14001 et BREEAM very good. Notons que de son côté, l’EPA Sénart a mis en œuvre un vaste programme d’aménagement paysager du parc, avec l’implantation par l’entreprise France Environnement de centaines d’arbres et arbustes ornementaux, de haies et de vastes espaces de gazon et de prairie fleurie. MR


 
   
 

Le programme mixte développé par Barjane sera situé à l’entrée du Parc de l’A5-Sénart.

Crédit photo Archi-Factory
 
 
Transport combiné
T3M va passer en trains longs entre Paris et Lille

Satisfait par deux tests effectués en mai et juin, l’opérateur de transport combiné T3M a décidé de faire circuler en service commercial une navette de transport combiné rail route de 850 m à partir du mois de septembre entre Paris et Lille. Les tests réalisés entre le terminal de Valenton et le terminal de Ports de Lille en collaboration avec le gestionnaire SNCF Réseau et l’entreprise ferroviaire ECR lui ont notamment permis de mesurer les temps de manœuvre nécessaire avec ces trains plus longs de 100 m par rapport à ceux qui y circulant. « Avec ses 27 wagons, un train long transporte en moyenne 66 UTI (Ndlr : Unité de Transport Modal), contre 60 pour un train de taille normale » souligne T3M. L’opérateur de transport combiné exploite pour le moment un seul train long de 850 m en France. Il circule quotidiennement depuis 2012 entre Paris et Marseille. AD


 
   
 

T3M exploitera en septembre deux lignes de trains longs en France.

Crédit photo T3M
 
 
Biblio
Comment la logistique révolutionne le monde

Entre janvier 2012 et septembre 2017, le Cret-Log, laboratoire d’Aix-Marseille Université qui fait référence en France en sciences de gestion sur la formation et la recherche en logistique et SCM, a publié dans les colonnes de Supply Chain Magazine (ancienne formule) pas moins de 56 chroniques sur des sujets aussi variés que la logistique du livre numérique, le rôle stratégique de la logistique dans les services, la traçabilité totale, les différentes logistiques pour la consommation collaborative, la problématique de la mutualisation logistique, l’analyse des relation entre chargeurs et 3PL, la logistique durable, la logistique des déchets urbains au Brésil ou bien encore la logistique de l’économie collaborative. L’objectif était de soutenir et de consolider les liens entre les mondes de la recherche et de l’entreprise. Ce sont tous ces billets destinés au grand public et au monde de l’entreprise, écrits par des chercheurs du Cret-Log, qu’ont rassemblés et triés par thème Nathalie Fabbe-Costes et Aurélien Rouquet dans un ouvrage multifacettes intitulé « La logistisation du monde : chroniques sur une révolution en cours ». De quoi nourrir sa réflexion sur une approche par les flux, indispensable pour appréhender notre monde moderne en proie à la fois à une digitalisation et à une logistisation. A quand une nouvelle contribution du Cret-Log dans la rubrique « Côté recherche » de la nouvelle formule de Supply Chain Magazine ? JLR

« La logistisation du monde : chroniques sur une révolution en cours », sous la direction de Nathalie Fabbe-Costes et Aurélien Rouquet aux éditions Presses Universitaires de Provence (collection Travail & Gouvernance), 334 pages, 26 €.


 
   
 
Crédit photo DR
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Autriche
Kellner & Kunz fait coup double avec Inconso

Dans le cadre de l’extension de son site logistique de Wels en Autriche, le distributeur de produits de fixation et d’outillage Kellner & Kunz a décidé d’adopter les solutions inconsoWMS et inconsoWCS de l’éditeur Inconso. Elles seront exploitées dans un nouveau bâtiment grande hauteur de 23 000 m² doté de 15 400 emplacements palettes et 200 000 bacs où le distributeur gérera des chargements et expéditions automatisées de 2 800 livraisons à destination de toute l’Autriche et de l’Europe de l’Est. Ce site de plus de 120 000 références sera également doté de convoyeurs et d’AGV. Ces derniers doivent être utilisés notamment pour le transport de palettes et de bacs dans des zones de stockages automatisées et des zones d’emballage ainsi que pour gérer l’interface préparation/réapprovisionnement entre le bâtiment existant et le nouveau bâtiment. « A l’avenir, la gestion des commandes du site existant sera également effectuée via inconsoWMS », souligne Inconso. AD


 
   
 
Le nouvel entrepôt de Kellner & Kunz devrait être pleinement opérationnel au 1er semestre 2020.

Crédit photo : Inconso
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous
 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
8 juillet 2019


octobre 2019

Mardi 08
SUPPLY CHAIN EXPERTS
« Comment optimiser votre logistique d’entreposage ? »
8h30
Paris (Porte de Charenton)
Avec le témoignage de Christophe BARAT - Directeur Supply Chain de la société RICARD

Jeudi 10
et vendredi 11
EURODECISION
« Formation EURODECISION : Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles

Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien