Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2907
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Hauts-de-France
110 000 m² (à terme) pour La Foir’Fouille sur Delta 3
C’est sur un chantier bien avancé que se sont retrouvés vendredi dernier les partenaires d’un vaste projet sur la plateforme multimodale Delta 3, à Dourges. D’ici fin 2019, un entrepôt de 72 000 m² y regroupera l’ensemble de la logistique de l’enseigne La Foir’Fouille (650 M€ de CA). Le discounter va ainsi augmenter sa capacité de stockage de 50% (80 000 palettes sur cette première tranche) pour soutenir le développement de ses activités et de son réseau (250 magasins en France, dans les Dom Tom et au Benelux, avec plus d’une dizaine d’ouvertures par an). « Courant 2020, le site prendra en charge le volet e-commerce, sur lequel La Foir’Fouille se relancera dès l’été prochain en s’appuyant dans un premier temps sur des expéditions en direct de certains fournisseurs vers nos clients, nous précise Jérémy Lemière, le directeur Supply Chain de l’enseigne. Nous reprendrons la main lorsque le nouvel entrepôt sera opérationnel et pourrons étoffer l’offre en ligne afin de proposer environ 30% des plus de 15 000 références disponibles en magasin, soit en click-and-collect, soit en livraison à domicile ». A ce jour, la logistique de La Foir’Fouille est répartie entre un site de 44 000 m² du prestataire nordiste Bills-Deroo à Libercourt (via sa branche logistique Simastock) et deux sites de 18 000 m² exploités par un autre prestataire, déjà à Dourges. Pour le projet en cours, l’investissement de plusieurs dizaines de M€ est essentiellement porté par le distributeur, mais une partie relève justement de Bils-Deroo, qui a apporté son expertise pour la conception du bâtiment et qui assurera sur place l’ensemble des opérations logistiques. Notons que ce nouvel entrepôt sera le premier de la région Hauts-de-France organisé en cellules de 12 000 m², comme l’autorise désormais la réglementation ICPE, sachant qu’aux 6 cellules de cette 1ère tranche pourront s’en ajouter 3 supplémentaires pour atteindre 110 000 m². Le calendrier de cette extension n’est pas arrêté, mais il pourrait devancer les besoins propres de La Foir’Fouille, et permettre à Bils-Deroo d’assurer sur place des prestations pour un client tiers. Début 2020, l’effectif sur site sera d'environ 200 personnes, puis 250 en fin d’année, et la potentielle extension pourrait en ajouter une centaine de plus. MR
 
   
  Lors de la présentation du projet vendredi dernier, de gauche à droite : Christophe Pich, président du conseil d’administration de Delta 3 ; Ivan Rapoport, président du directoire de La Foir’Fouille ; et Jimmy Bils, président du Groupe Bils-Deroo. Crédit photo DR  
 
 
Prestataires logistiques
Ceva est entré officiellement dans le giron de CMA CGM
Le groupe français CMA CGM a annoncé hier avoir finalisé avec succès son OPA (Offre Publique d’Achat) sur Ceva Logistics, créant de fait un géant mondial du transport et de la logistique, présent dans 160 pays, avec un effectif de 110 000 collaborateurs et un CA de plus de 30 Mds US $. CMA-CGM détient 97,89% du capital et des droits de vote de Ceva, dont la cote sera retirée de la Bourse de Zurich. « Avec Ceva, CMA CGM confirme sa position de leader mondial de la logistique et du transport. Nous pouvons désormais proposer à nos clients une offre de solutions complète, répondant à l’ensemble de leurs besoins, et nous différenciant de nos concurrents » a déclaré Rodolphe Saadé, le Pdg de CMA CGM. Outre les services de transport de fret maritime, le groupe a en effet la capacité de répondre à tout besoin logistique de ses clients au niveau mondial que ce soit en termes de groupage (LCL), de fret aérien, de gestion des approvisionnements, de logistique contractuelle ou de services de dédouanement. La coopération entre les deux sociétés va s’intensifier avec la création à Marseille d’un centre opérationnel pour regrouper les équipes managériales et accélérer le retour à la profitabilité de Ceva Logistics, dont le nouveau plan stratégique a été élaboré conjointement avec CMA CGM. Les efforts en la matière vont porter notamment sur l’amélioration de la productivité (en investissant dans les SI et le digital), sur le recentrage des équipes locales vers le service client, sur un meilleur équilibre de la segmentation clients, sur la simplification de l’organisation interne (réduction du nombre de régions, homogénéisation des processus) et  sur la mise en œuvre d’une communication plus ciblée et davantage orientée clients. JLR
 
   
  Rodolphe Saadé, le Pdg de CMA CGM. Crédit photo DR  
 
E-commerce
Agriconomie active pour de bon son réseau Agrico’Relais
Après un premier test jugé concluant en mars, la place de marché spécialisée dans les approvisionnements agricoles Agriconomie va pouvoir proposer à ses clients agriculteurs de retirer leurs commandes dans l’un des points-relais du son réseau Agrico’Relais. Situés à Combon (27), Savigny-en-Septaine (18), Loché-sur-Indrois (37) et Coole (51), ces points-relais lui permettent de massifier commandes et livraisons sur toute une gamme de produits, plutôt que de les traiter au fil de l’eau en recourant à divers prestataires transport. Pour les agriculteurs-acheteurs, la formule assure jusqu'à 20% d'économie sur leurs achats, tandis que les agriculteurs-partenaires bénéficient d’un complément de revenu de l'ordre de 150 € par opération. Ces derniers doivent disposer d’un espace de stockage couvert, d’une journée libre pour la collecte, et de matériel leur permettant d'assurer les opérations de chargement/déchargement des produits (semences, équipements, engrais…). « Ce système permet de réduire la facture de nos clients et renforce le pouvoir d’achat des agriculteurs qui reçoivent leurs collègues », résume Agriconomie. Notons que dans une logique assez similaire qui s'appuie sur les acteurs du monde agricole, mais pour un service tourné vers des clients particuliers, Cdiscount a récemment lancé un service de livraison à la ferme via un partenariat avec la start-up Agrikolis (voir NL n°2874). AD
 
 
Internet des objets
T-Systems et SAP connectent leurs plates-formes IoT
L’opérateur d’infrastructures informatiques allemand T-Systems (groupe Deutsche Telekom) a annoncé l’intégration transparente de sa plate-forme cloud d’Internet des objets, avec la solution Leonardo IoT de SAP. Cette interconnexion va permettre à leurs clients de l’industrie et de la logistique d’alimenter leurs systèmes SAP en temps réel avec des données issues de capteurs IoT. Les premières applications envisagées sont dédiées à la logistique, avec un module télématique donnant la position des marchandises et leur vitesse de déplacement, ainsi que des informations sur les éventuels chocs subis ou la température. JLR
 
 
Transport routier
GT Solutions répond avec l’Aftral au problème de pénurie de conducteurs
Il manquerait en France quelque 16 000 chauffeurs routiers pour répondre à la demande et faire face au vieillissement de la population de conducteurs salariés. C’est pour tenter de répondre à ce problème de pénurie que le transporteur  GT solutions, spécialiste historique de la location de véhicules  avec conducteur, a lancé une nouvelle école à Paris, en partenariat avec l’Aftral, le pôle français de formation de transport logistique. La société bordelaise s’appuie déjà depuis près de 30 ans sur son école du conducteur créée en 1988 à Bassens en Gironde (là où se trouve son siège), qui a formé plus de 3 500 chauffeurs routiers (120 élèves par an, sur une formation qui dure 7 mois). Cette deuxième école est destinée à répondre à la pénurie de conducteurs en région parisienne, encore plus aigüe que sur le reste du territoire. Elle formera 84 élèves par an sur deux sites de l’Aftral, l’un à Savigny-le-Temple (77) au sud de Paris, l’autre à Aulnay-sous-Bois (93), au nord, à raison de 7 promotions de 12 personnes sous l’encadrement d’un formateur GT solutions et d’un formateur Aftral. JLR
 
   
  Michel Sarrat, Pdg de GT solutions et Loïc Charbonnier, Pdg d’Aftral, ont formalisé le 3 avril un partenariat portant sur la mise en place d’une école de conducteurs en région parisienne, à Savigny-le-Temple (77) et à Aulnay-sous-Bois (93). Crédit photo DR  
 
Robotisation
MiR 1000 déplace des charges d’une tonne
Une vitesse de déplacement de 1,2 m/s, une surface de chargement de 1 300 x 900 mm et une capacité de charge de 1 000 kg qui correspond au double de celle du modèle MiR 500 commercialisé à la mi-2018 (voir NL n°2740). Voilà les grandes caractéristiques du nouveau robot mobile autonome MiR 1000 lancé par la start-up d’origine danoise Mobile Industrial Robots, ou MiR (qui appartient désormais au groupe américain spécialiste de l'automatisation industrielle Teradyne). Comme les autres modèles de robots, le MiR 1000 peut être programmé via une interface utilisateur ou le système de contrôle centralisé MiRFleet et il exploite un système de navigation composé de capteurs lasers et de caméras qui lui confère une vision à 360°. Le logiciel de navigation utilise désormais des algorithmes d’intelligence artificielle, afin d’optimiser les capacités de réaction des robots, notamment en distinguant humains, chariots élévateurs et autres obstacles, et en tenant compte des zones à forte circulation. AD
 
   
  Crédit photo Mir  
 
Nomination
Laurent Bendavid passe de Logista à Alliance Healthcare
Le répartiteur pharmaceutique Alliance Healthcare France a un nouveau Pdg en la personne de Laurent Bendavid, 48 ans. Il succède à Filippo D’Ambrogi, qui va occuper de nouvelles fonctions au sein d’Alliance Healthcare en Italie. Depuis 2013, Laurent Bendavid était Pdg du prestataire logistique spécialisé dans la distribution de tabac et de produits pour buralistes Logista France. Titulaire d’un Master de l’Ecole supérieure de commerce de Rennes ainsi que d’un MBA de l’Insead, il a également occupé pendant 18 ans des postes à responsabilités dans le monde de la grande distribution, au sein du groupe Carrefour, d’abord en France, puis à l’international (Brésil, Bulgarie). De 2010 à 2013, il a été directeur exécutif du groupe, en charge du développement de nouveaux concepts de points de vente. AD
 
   
  Crédit photo Philippe Dureuil  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Italie
Un site réfrigéré automatisé par TGW pour Fileni

N°3 sur le marché transalpin, le producteur et distributeur de volailles Fileni a récemment ouvert son nouveau centre de distribution national, situé à Cingoli au milieu de la botte italienne. Il s'agit d'un site réfrigéré et largement automatisé par TGW Logistics Group. Il a fallu quelque 18 mois au fournisseur autrichien de systèmes intralogistiques pour réaliser cette installation qui va permettre à Fileni d'accélérer la préparation et les livraisons à ses clients, grossistes, distributeurs ou supermarchés. Au cœur de l'installation figure un magasin automatique de 110 000 emplacements, les produits étant stockés en cartons à une température comprise entre 0 et 4°C. Ses 4 allées et 27 niveaux sont parcourus par plus d'une centaine de navettes Stingray qui assurent les prélèvements en fonction des commandes. Celles-ci sont ensuite acheminées vers les lignes d'étiquetage, puis transférées de manière séquentielle vers un système de palettisation. Le système assure à Fileni une capacité de traitement d'environ 5 000 cartons à l'heure, le tout étant orchestré par TGW, qui a la main sur le volet WMS et a mis en œuvre ses solutions logicielles de pilotage et de contrôle du système. Pour cet industriel de la volaille (leader sur le créneau du bio en Italie), ce site de distribution de pointe va clairement contribuer à améliorer sa productivité et à accélérer ses opérations, tout en réduisant ses coûts. MR
 
   
  Automatisé par TGW, le nouveau centre de distribution national de Fileni est désormais en opération.  
 

Etats-Unis
Unicarriers commercialise Rocla

Suite à un accord récemment signé par les deux parties, la marque japonaise de chariots élévateurs UniCarriers va commercialiser aux Etats-Unis les AGV du constructeur finlandais Rocla. Ce partenariat s’inscrit dans l’initiative UniCarriers System Solutions qui vise à proposer aux concessionnaires américains, et donc à leurs clients, une plus large palette de produits et services. Rocla propose en effet une gamme de chariots automatisés assez étendue avec des transpalettes, gerbeurs, chariots à contrepoids, pour allées étroites, et à mât rétractable capables de déposer des palettes jusqu’à 10 m de hauteur. Les AGV n’étant pas disponibles au catalogue d’Unicarriers (racheté en 2015 par le groupe Mitsubishi, voir NL 2099), ni d’ailleurs dans celui de sa société mère, la question se pose quant aux intentions non dévoilées de la marque japonaises, ou du moins à un éventuel partenariat à plus grande échelle entre les deux constructeurs. A suivre. PM
 
   
  La nouvelle gamme ART (Automated Reach Truck) de chariots automatisés à mât rétractable de Rocla.  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
11 avril 2019



 


avril 2019

Jeudi 18
Webinar QAD DynaSys / Wavestone
« Les erreurs à éviter avant de démarrer un projet de prévision et de planification »


avril 2019

Mardi 23
Webinar QAD DynaSys
« Comment assurer une implémentation réussie de votre projet de prévision et de
planification ? »


Jeudi 25
Webinar QAD DynaSys
« Pourquoi choisir QAD DynaSys pour votre projet Demand & Supply Chain Planning ? »

Mardi 30
Webinar QAD DynaSys
« Questions / Réponses - Comment assurer le succès de votre projet Demand & Supply Chain Planning ? »


mai 2019

Jeudi 23
& Vendredi 24
Formation EURODECISION
« Méthodes & pratiques de la prévision des ventes »
De 9 h à 17 h


octobre 2019

Mardi 08
SUPPLY CHAIN EXPERTS
« Comment optimiser votre logistique d’entreposage ? »
8h30
Paris (Porte de Charenton)

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien