Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2879
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Transformation accélérée dans l’automobile
La supply chain de l’industrie automobile, qui a longtemps fait figure de modèle, se fait aujourd’hui rattraper par la vague de l’omnicanal, dans la foulée de la grande distribution. Dans le rôle du trublion, Tesla a encore fait des siennes la semaine dernière en annonçant son intention d’intensifier ses ventes en ligne et de lancer un plan de restructuration des deux tiers de ses concessions dans le monde, dont certaines pourraient être transformées en centres de réparation et de services. Elon Musk voit plus loin que la réduction des coûts de structure pour baisser les prix , il s’agit également de se différencier avec une politique de retour digne d’un site e-commerce de la mode : les clients non satisfaits au bout d’une semaine pourront rendre leur Tesla et se faire intégralement rembourser. Comment vont réagir les constructeurs européens ? Leur actualité brûlante serait plutôt de savoir comment ils pourront se conformer au récent vote de l’UE concernant une réduction massive des émissions de CO2 des voitures de tourisme sans mettre en péril leurs 13 M d’emplois, selon les déclarations dans le Figaro de Carlos Tavares, le président du directoire de PSA et président de l'Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA). Une chose est sûre : la transformation de la supply chain de l’automobile, qui ne fait que commencer, passera par l’innovation. C’est d’ailleurs le thème de l’enquête sectorielle réalisée par Maxime Rabiller dans le prochain numéro de Supply Chain Magazine. Les pistes sont nombreuses : digitalisation, IA, ioT, blockchain, automatisation intralogistique… Beaucoup de chantiers sont déjà lancés.
Jean-Luc Rognon
 
 
 
Automobile
Mercedes-Benz met de la blockchain dans sa supply chain
Le constructeur automobile Mercedes-Benz Cars s’est associé au fournisseur de gestion de contrats d'entreprise dans le cloud Icertis pour implémenter la technologie blockchain dans sa supppy chain. Les deux partenaires ont déjà développé un prototype permettant au constructeur de s’assurer que ses fournisseurs directs respectent ses exigences contractuelles en matière de conditions de travail, droits humains, protection de l'environnement, sécurité ou encore éthique commerciale. Reposant sur la plateforme Icertis Blockchain Framework qui exploite des technologies et applications Microsoft, il a vocation à rassembler tous les contrats de ses fournisseurs directs, lui offrant plus de visibilité sur sa chaîne d’approvisionnement et lui permettant de faire face à sa complexification. « Les supply chain sont devenues de plus en plus complexes et la blockchain a la capacité de changer radicalement notre chaîne d’approvisionnement, souligne Wilko Stark, responsable approvisionnement et qualité fournisseurs de Mercedes-Benz Cars. Avec notre prototype blockchain, nous réalisons donc un premier pas vers ses diverses applications possibles. » Rappelons que Daimler, la maison-mère de Mercedes-Benz Cars, est membre depuis 2017 de Hyperledger, plateforme open source de développement blockchain de la Fondation Linux. AD
 
 
Formation
Alpha Logistics Consulting a développé un serious game avec Dassault Aviation
Presque deux ans après la publication de son premier jeu de simulation de système logistique (Logistica, le jeu de la supply chain), édité par le CIPE et soutenu par l'Aslog, le cabinet Alpha Logistics Consulting lance un nouveau jeu de simulation, qui porte cette fois sur la gestion de production. Développé en partenariat avec les équipes de gestion de la production et de la supply chain de Dassault Aviation, ce jeu sérieux est destiné à la formation des planificateurs, des approvisionneurs et des ateliers de production. Il a été conçu pour mettre en exergue, avec une approche simple et ludique, les besoins de coopération au sein de l'organisation avec une gestion transverse des flux. Il se joue en groupes de 6 à 8 participants réunis autour d'un plateau qui reproduit les étapes de l'approvisionnement et de la production dans une chaîne de fabrication de véhicules d’urgences, et confronte les différentes fonctions du système productif à des aléas dont la résolution nécessite la collaboration des parties prenantes. JLR
 
   
  Développé avec Dassault Aviation, ce nouveau serious game d’Alpha Logistics Consulting forme les planificateurs, les approvisionneurs et la production à une gestion plus transverse des flux. Crédit photo Alpha Logistics Consulting  
 
Avant-première SITL
Sick à l’heure
de l’entrepôt connecté
En tant que spécialiste des capteurs et des solutions associées pour l’automatisation et l’analyse dans le monde industriel et logistique, Sick ne pouvait évidemment pas faire l’impasse sur l’Internet des objets (IoT). A l’occasion de la SITL 2019 (26-28 mars Porte de Versailles), le constructeur allemand présentera sa passerelle IOT TDC (Telematic Data Collector), une plate-forme télématique ouverte qui relie les capteurs IOT industriels (IIOT) et les machines pour une communication en réseau fiable, de la prise d’informations jusqu’à leur mise à disposition sur le Cloud. Pour des applications en temps réel de maintenance prédictive ou de traçabilité, la passerelle TDC collecte et traite localement des données acquises via des entrées/sorties numériques intégrées et des interfaces réseau bus, série, CAN et Ethernet (Edge Computing) et permet, avec ses interfaces de communication intégrées modem 3G, Wifi, Ethernet, d’envoyer des alertes SMS, des notifications par email ou des données formatées sur le Cloud (via le protocole MQTT). A noter que le TDC peut être embarqué dans les engins mobiles tels que les AGV. Ce produit est nominé aux Awards du salon Global Industrie (5-8 mars Eurexpo Lyon), catégorie « Mutation industrielle ».
A voir sur le stand E73 (Pavillon 1)
 
   
   
 
Nomination
AR Racking renforce sa direction commerciale France
Le spécialiste des systèmes de stockage AR Racking annonce l'arrivée début janvier de Jean-Luc Peyronnet comme directeur commercial grands comptes de sa filiale française. Ingénieur ENSEM de formation, celui-ci dispose d'une expérience très significative, pour avoir exercé des fonctions similaires dans d'autres entreprises du secteur, dont Mecalux ces six dernières années. Il connait donc les besoins des entreprises françaises en matière de stockage et maitrise l'ingénierie de projets de grande ampleur. Appartenant au groupe industriel espagnol Grupo Arania, spécialisé dans la transformation de l'acier, AR Racking avait commencé à développer une équipe en France début 2016 afin d'offrir un service mieux adapté à ses clients hexagonaux, au-delà de celui assuré de longue date via son réseau de distributeurs (voir NL 2339). L'équipe française a hissé l'entreprise parmi les intégrateurs de référence pour la conception et l'installation de systèmes de stockage, principalement dans les secteurs de l'agroalimentaire, de l'industrie pharmaceutique, de l'automobile ou du bâtiment. Une partie de son succès tient à sa capacité d'adaptation aux spécificités des besoins des clients, et aux caractéristiques de ses produits, par exemple pour les entrepôts en température négative. MR
 
   
  Jean-Luc Peyronnet, directeur commercial grands comptes d'AR Racking France. Crédit photo AR Racking  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Royaume-Uni
Carlsberg offre une nouvelle tournée à XPO Logistics

Le brasseur Carlsberg vient de signer un nouveau contrat pluriannuel avec XPO Logistics pour la gestion de sa supply chain au Royaume-Uni. Le logisticien y gère actuellement pour son compte plus de 400 millions de litres de bière avec une solution logistique intégrée pour la production, l'entreposage et la distribution auprès des brasseries. XPO intervient sur 3 sites du brasseur à Northampton, qui réceptionnent les matières premières avant de les positionner sur les lignes de production. Une fois remplis, bouteilles, canettes et fûts sont transférés vers des zones de stockage où un contrôle qualité est effectué. Les produits emballés sont ensuite envoyés au centre de distribution qui assurera les livraisons aux clients de Carlsberg UK, canaux de grossistes ou de vente de détail. AD
 
   
  XPO Logistics gère la supply chain de Carlsberg UK sur 3 sites à Northampton.  
 

Chine
Pékin souhaite booster le développement du secteur logistique

Il n’y a pas que la France qui souhaite améliorer la compétitivité de la filière logistique sur le plan national… La Chine prévoit également de mettre les bouches doubles en encourageant le développement du secteur logistique en 2019 afin de stimuler la croissance économique du pays, révèle l’agence de presse chinoise Xinhua. Un document détaillant 25 pistes d’amélioration pour soutenir la croissance du secteur logistique a été publié par la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR). Ce travail requerra l’implication de 24 départements gouvernementaux dont le ministère des Transport, le ministère du Commerce, la banque populaire de Chine ou la banque centrale du pays. Le rapport préconise notamment la construction d’un réseau d’infrastructures en adéquation avec le développement d’une logistique « de haute qualité ». Des crédits seront accordés à cet effet. Xinhua rappelle que la valeur totale des marchandises transportées par le secteur de la logistique, au cours des 11 premiers mois de l'année 2018, s'est élevée à 257,9 Mds de yuans (environ 38,5 Mds d’US$). JF
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@info6tm.com  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
04 mars 2019





mars 2019

Jeudi 14
Petit-déjeuner CONFERENCE
« Les clés de la transformation omnicanal »
De 9:00 à 11:00
Organisé par DIAGMA
avec le témoignage de DECATHLON

Jeudi 14
Webinar
ERP, APS, EXCEL… comparaison des différents outils pour votre demand & supply planning
De 11h à 11h45
Organisé par COLIBRI

Mardi 19
Webinaire
« Supply Chain chez Parrot: retour d’expérience » organisé par BOARD avec le témoignage de Parrot.
À 11:00


mai 2019

Jeudi 23
& Vendredi 24
Formation EURODECISION
« Méthodes & pratiques de la prévision des ventes »
De 9 h à 17 h

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien