Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2858
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Grande distribution
Carrefour lâche du lest sur les pénalités logistiques des PME/TPE
C’est une grande première dans la distribution. Dans cette période de négociations commerciales annuelles avec ses founrisseurs, Carrefour a signé avec la FEEF, la Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France, un accord concernant les pénalités logistiques pour les PME/TPE. L’objectif affiché : « favoriser une meilleure qualité de la supply chain » ainsi que la disponibilité des produits auprès des consommateurs. En vertu de cet accord, applicable pour une durée de 15 mois avec un bilan prévu au terme des 6 premiers mois, Carrefour s’engage sur 4 points précis qui concernent spécifiquement ses 5 000 fournisseurs TPE/PME ou ETI générant un CA inférieur à 200M€.

1/ Carrefour ne facturera plus aucune pénalité logistique pour les TPE (CA inférieur ou égal à 2 M€), que ce soit en termes de surcoût logistique ou d’indemnités commerciales.

2/ En cas de retard à la livraison inférieur ou égal à un jour, Carrefour ne facturera pas de surcoûts logistiques aux PME/TPE pour toutes les livraisons effectuées par messagerie (de 1 à 5 palettes).

3/ Pour les opérations promotionnelles nationales en épicerie, produits frais libre-service, liquides et DPH, le grand distributeur s’engage désormais à adresser aux PME/TPE une prévision de commande 56 jours avant la date de livraison puis d’envoyer la commande ferme 20 jours avant la livraison.

4/ Afin de « développer le dialogue, et faciliter la résolution des litiges », Carrefour va communiquer à ses fournisseurs PME et TPE le nom des interlocuteurs en charge du traitement des surcoûts logistiques et de la facturation d’indemnités commerciales.

 « Avec la signature de cet accord innovant, Carrefour est la première enseigne française de la grande distribution qui s’engage à réduire les pénalités logistiques pour les PME» a déclaré  Dominique Amirault, le président de la FEEF, qui rassemble près de 880 entreprises indépendantes, fournisseurs de la distribution, avec notamment la mission d’aménager la relation commerciale des PME avec les enseignes via des accords/codes de bonnes pratiques. « Carrefour accompagne aujourd’hui plus de 5000 PME, qui sont au cœur de sa stratégie et de son engagement en faveur de la transition alimentaire. Les discussions et les actions menées avec la FEEF contribuent à cet objectif» a pour sa part commenté Pascal Clouzard, le directeur exécutif de Carrefour France. JLR

 
   
  Dominique Amirault, le président de la FEEF et Pascal Clouzard, le directeur exécutif de Carrefour France ont signé un accord innovant concernant les pénalités logistiques pour les PME/TPE. Crédit photo ©Nicolas Gouhier / Carrefour DR  
 
 
Intralogistique
Forte croissance pour Jungheinrich en 2018
A l’occasion de sa conférence de presse annuelle qui s’est tenue hier à Hambourg, le constructeur de solutions pour l’intralogistique Jungheinrich a annoncé une hausse sur l’année 2018 d’au moins 8% de ses prises de commandes (entre 3,85 et 3,95 Md€), en phase avec ses prévisions. « En l’espace de cinq ans, le nombre de nos collaborateurs a progressé de 25 % et le volume de nos ventes de 50 % », a par ailleurs souligné Christian Erlach, membre du board de Jungheinrich en charge des ventes et du marketing. Entre 2015 et 2018, le constructeur a vendu 40% de plus d’équipements de manutention à l’international , passant de 1,1 M d’unités à près de 1,54 M d’unités (+ 40 % en Europe, à 524 000, + 54 % en Asie, à 637 000, et + 18 % en Amérique du Nord, à 277 000). Sur ces 1,5 M d’engins vendus en 2018, 46% sont des équipements de magasinage, 37% des chariots frontaux thermiques et 17% des chariots électriques. « Sur 2018, nous avons enregistré deux fois plus de commandes de batteries lithium-ion et doublé la production de nos AGV », a par ailleurs précisé Christian Erlach. L’activité AGV a représenté 4 % du CA de la division Logistics Systems de Jungheinrich, contre 73 % pour ses solutions de WMS et de stockage automatisés, et 23 % pour le stockage/rayonnage. AD
 
   
  Christian Erlach, membre du board de Jungheinrich en charge des ventes et du marketing. Crédit photo Armindo Dias  
 
 
Nomination
Un directeur basé en France pour la filiale intralogistique d'Ulma
Depuis décembre, la filiale française d'Ulma Handling Systems dispose d'un directeur basé en France, David Garcia. Jusque-là, l'activité hexagonale était dirigée depuis l'Espagne par Julian Garmendia, par ailleurs directeur commercial de cette branche spécialisée en systèmes intralogistiques du groupe basque espagnol Ulma (qui représente 120 des 600 M€ du CA groupe). Ce dernier conserve ses responsabilités pour la France, mais désormais en partage avec David Garcia, recruté pour accompagner la croissance de la filiale française (29 salariés répartis entre vente, direction de projets et SAV). David Garcia a fait l'essentiel de son parcours dans le secteur, notamment ces 18 dernières années chez le concurrent Dematic, comme consultant interne pour le développement de solutions et avec un rôle commercial pour des projets en Espagne et en France. En 2014 et 2018, il s’est notamment occupé de la définition de solutions complètes clés-en-main pour des projets majeurs chez La Redoute ou Carrefour. Présent en France depuis 20 ans, Ulma Handling Systems est justement très actif dans la grande distribution, avec des réalisations et projets chez la plupart des grandes enseignes, particulièrement avec ses solutions de stockage automatique pour la distribution de produits frais et surgelés ou la préparation de commandes multiproduits robotisés. Il faut dire que sur le plan technologique, Ulma a su tirer profit de son partenariat avec le japonais Daifuku, un acteur majeur très en pointe. « Mon arrivée vise à renforcer la structure française, et à confirmer notre position leader dans l'agroalimentaire, la grande distribution et les systèmes de température contrôlée, tout en investissant d’autres secteurs dont le e-commerce », note David Garcia. Sans oublier le domaine industriel, avec des projets automatisés chez des fabricants de pièces détachés. Mais à court terme, c'est dans la grande distribution que se profilent plusieurs installations de systèmes d’approvisionnement des grandes surfaces, incluant notamment ses robots de palettisation multi-références Ikpal. MR
 
   
  David Garcia. Crédit photo Ulma Handling Systems  
 
Recherche
Quelle sera le thème de la meilleure thèse en SCM et logistique ?
L’édition 2019 du Prix Daniel Texier de la meilleure thèse disciplinaire en Management logistique et Supply Chain Management (SCM) est officiellement lancée. Organisé chaque année par l’AIRL-SCM, l’Association Internationale de Recherche en Logistique et Supply Chain Management, ce concours s’adresse aux thésards ayant soutenus leurs travaux de recherche dans un établissement français, entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2018. Les dossiers complets doivent être envoyés en version électronique avant le jeudi 28 février 2019 à François Fulconis, Maître de conférences en Sciences de Gestion à Avignon Université (AU), et membre du Bureau de l’AIRL-SCM. La sélection du vainqueur, qui gagnera un prix de 1 000 €, revient à un jury composé d’enseignants-chercheurs membres de l’AIRL-SCM et d’un professionnel du secteur de la logistique et de la Supply Chain. L’AIRL-SCM organisera une cérémonie de remise de prix dans le  courant de cette année. JLR

Pour plus de renseignement sur les éléments du dossier à fournir, cliquez ici.

 
 
Résultats
Le Saas continue de booster la croissance de Generix
Generix a publié ses résultats pour le troisième trimestre de son exercice 2018/2019 (de début octobre à fin décembre), avec un CA de 19,4 M€, en hausse de +9% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Les activités d’édition de solutions logicielles pour la supply chain (les deux tiers du CA) et de conseil (un tiers) sont toutes les deux en croissance, respectivement de +9% et +8%. En ce qui concerne l’activité édition de logiciels, non seulement le Saas (software as a service) continue de tirer la croissance avec un bond de +17% (c’était +13% sur le deuxième trimestre), mais les revenus provenant des licences sont également en augmentation de 5% (alors qu’ils sont en décroissance de -8% sur le CA des 9 premiers mois de l’exercice 2018-2019). En termes de nouvelles signatures de contrats Saas sur la période, exprimés en ACV (Annual Contract Value), c'est-à-dire en tenant compte de la valeur moyenne estimée de ces contrats à l'année, le troisième trimestre est en baisse de 23% par rapport au troisième trimestre de l’exercice précédent, jugé particulièrement élevé par l’éditeur. Ce qui n’empêche pas le groupe d’afficher sur les neuf premiers mois de l’année une belle croissance de +18% en termes de nouveaux contrats Saas. JLR
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
TGW automatise un site cosmétique d'ID Logistics

Le français ID Logistics automatise une partie des opérations sur son site de Weilbach, en Bavière, sur lequel il assure la logistique d'acteurs de la cosmétique comme le groupe Coty, Galleria, Nobilis ou SAG. Le 3PL a retenu TGW Logistics Group, qui a été associé à la conception de l'installation devant lui permettre de gagner en productivité. Elle repose en l'occurrence sur le concept de préparation de commandes de détail FlashPick développé par l’intégrateur et fabricant autrichien. Le volet stockage est assuré par un magasin automatisé de plus de 20.000 emplacements dont les trois allées sont parcourues par des navettes Stingray, qui alimentent des postes de préparation PickCenter Ones. L'installation comprend également des convoyeurs Kingdrive, à la fois rapide et économes en énergie. Particulièrement flexible, cette solution dédiée au picking à l'unité va considérablement réduire le temps de préparation, aussi bien pour les petites que pour les grosses commandes. Lorsque le système sera opérationnel, à l'été 2019, il devrait assurer jusqu'à 2.000 mouvements à l'heure, et permettre de préparer ainsi jusqu'à 30.000 commandes par jour. « L'un des principaux défis de ce projet réside dans les délais extrêmement cours d'installation », relève Patrick Tessier, le directeur des ventes pour l'Europe du Sud de TGW. Pour ID Logistics, l'investissement se chiffre en millions d'euros, sans dépasser la dizaine. MR
 
   
   
 

Royaume Uni
Ocado roule au GNL

Le distributeur britannique Ocado vient d’investir 3 M£ dans une station d’avitaillement en gaz naturel. Installée par Gasrec sur son site de Hatfield, elle alimentera les 29 camions fonctionnant au GNL dont il dispose déjà. En réduisant de 99% les émissions de CO2 (et celles de NOX de 70%), les camions verts feront baisser de 29% le niveau global de rejet de GES de la flotte d’Ocado. « Les émissions du GNL vont au-delà du standard Euro VI qui entre en vigueur en avril dans la zone à basses émissions de Londres, laquelle sera suivie de 32 autres zones propres » a indiqué Graham Thomas, Fleet Services Manager d’Ocado. PM
 
   
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
01 février 2019



février 2019

mardi 05
Evénement organisé par Axis, E-Dentic et Cognex
« Protéger vos infrastructures logistiques contre les intrusions. Garantir la traçabilité des marchandises. »
Partenaire :
SCMagazine
Espace Wellio
Gare de Lyon
Paris 8e
Contact :
vincent.paumier@
axis.com


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien