Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Ports
maritimes
L'avis tranché
de la Cour
des Comptes
sur le terminal
multimodal
du Havre

Comme la loi le prévoit, deux mois après l'avoir envoyé à Nicolas Hulot et Elisabeth Borne, la Cour des comptes vient de rendre public son référé concernant ses observations et recommandations au sujet du terminal multimodal du Havre, à l'issue d'une enquête portant sur les exercices 2008 à 2017. Il ressort de ce document que l'opération a été « lancée à la hâte, sans analyse préalable, dans des conditions protégeant mal les intérêts publics » et que la réalisation de l'équipement, après un premier démarrage raté en 2015, « a abouti à un bilan financier déséquilibré entre acteurs publics et privés ». La Cour précise que terminal multimodal du Havre n'a toujours pas trouvé son équilibre économique, avec 84 000 boites (soit 143.000 EVP) traitées en 2017 (voir NL n°2629). Parmi ses cinq recommandations figure notamment l'unification de la gestion du terminal multimodal et de la navette ferroviaire entre Port 2000 et le terminal, ce qui supposerait de mettre fin à la délégation de service public avec Normandie Rail Service (NRS) et de procéder à un appel à concurrence en vue de l'attribution d'une concession de services plus globale. Selon la Cour, les efforts de desserte ferroviaire du Grand Port Maritime du Havre (GPMH) doivent également être poursuivis, notamment la réalisation de Serqueux-Gisors et l'amélioration des sillons entre Le Havre et son hinterland. Par ailleurs, l'enquête ayant relevé certains choix « surprenants » du GPMH, comme l'absence d'analyse comparée des différents montages envisageables, ou le consentement de conditions financières préjudiciables à ses intérêts, la Cour des Comptes recommande à l'avenir que les grands ports maritimes, sur ce type de dossiers, soient soumis systématiquement au comité d'audit en amont de leur présentation au conseil de surveillance.
Dans leur réponse datée du 26 septembre, après avoir souligné le terminal multimodal, « après des difficultés rencontrées dans sa phase de démarrage », répondait désormais à son objectif, les ministres François de Rugy et Elisabeth Borne ont notamment convenu que l'unification de l'exploitation du terminal et de la navette était « un élément déterminant pour optimiser l'organisation du service de transport massifié ». JLR
Photo ci-dessous :©Haropa
Pour lire le référé
et la réponse associée

 
   
 
 
 
Intelligence
artificielle
Le projet
suppl.AI
de Vekia
sélectionné
par Bpifrance
La start-up lilloise Vekia fait partie des 40 projets innovants sélectionnés par Bpifrance dans le cadre de la première vague du « Concours d'innovation 2018 », qui vise à cofinancer des projetsR&D innovants, à fort potentiel pour l'économie française, et menés par des PME et des start-ups dans le numérique, la santé, la sécurité ou la cybersécurité. Vekia, qui a par ailleurs bouclé un tour de table de 12 M€ en septembre dernier (pour accélérer son développement en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis), bénéficiera donc pour ses projets de développement d'un nouvel investissement de 1,9 M€ financé par le Programme d'Investissements d'Avenir (PIA). Le jury, composé de membres de Bpifrance, d'Agrimer et de l'Ademe, a notamment retenu le potentiel industriel et économique de Suppl.AI, une solution en mode SaaS de Pilotage Logistique par Apprentissage Automatique. « Suppl.Ai est un projet qui vise à déployer une solution Cloud Big data en mode Saas dédiée à la Supply Chain fournissant des prévisions de haute fiabilité, pour accompagner les clients dans la transition digitale, durable et agile, grâce à un moteur unique d'intelligence artificielle » explique Manuel Davy, Président et fondateur de Vekia. JLR  
   
  Manuel Davy, Président et fondateur de Vekia  
 
 
 
Dernier
kilomètre
Mondial Relay
partenaire
d'Eura
Technologies
et de
Blanchemaille
En vertu d'un partenariat signé en août dernier, les start-up spécialisées en commerce connecté, digital et Retail Tech appartenant aux écosystèmes du cluster EuraTechnologies à Lille et de l'incubateur et accélérateur Blanchemaille à Roubaix vont bénéficier d'une offre « avantageuse » proposée par Mondial Relay pour l'expédition de leurs colis. « Accompagner les sociétés du e-commerce et notamment les TPE/PME dans leur développement fait partie de notre ADN. Cette proximité qui résulte de notre encrage nordiste commun va également nous permettre de co-créer ensemble une logistique plus innovante, pour répondre au plus près à l'évolution du marché » a déclaré Antoine Pottiez, le président de Mondial Relay. Rappelons que Blanchemaille créée à Roubaix en 2016 et focalisée sur les thèmes du commerce connecté, du digital et du RetailTech, est le premier essaimage d'EuraTechnologies. Les start-up des écosystèmes lillois et roubaisien expédient jusqu'à 5.000 colis par an. JLR
Photo : Antoine Pottiez, Président de Mondial Relay
 
 
 
 
Optimisation
de tournées
Citodi signe
avec Cerba
HealthCare

La solution d'optimisation de tournées temps réel de la start-up Citodi a été choisie par le groupe de biologie médicale Cerba HealthCare afin d'optimiser les rendez-vous à domicile de ses équipes de préleveurs en Europe et en Afrique. Elle repose sur un algorithme permettant de préparer au mieux ses tournées de livraison et de les ajuster en temps réel en fonction de divers paramètres (lieux et créneaux horaires de livraisons, types de véhicules utilisés, état du trafic routier...). « Elle optimise à ce jour les tournées d'environ 500 préleveurs Cerba HealthCare en France », précise Jonathan Bouaziz cofondateur et PDG de Citodi. La solution de la startup étant interfacée à son système d'information, il ne faut désormais au groupe de biologie médicale qu'une fraction de seconde pour dispatcher ses rendez-vous journaliers de prélèvements à domicile, contre parfois 1h30 auparavant. Les préleveurs à domicile ont accès de leur côté à une application mobile de consultation de missions. Une productivité supplémentaire de 30% a ainsi été constatée sur les premiers tests effectués entre Citodi et Cerba HealthCare. « Notre portefeuille clients compte déjà des entreprises comme Total, DPD, La Poste et Glasseo », note Jonathan Bouaziz. La start-up a bénéficié l'an dernier du programme d'accompagnement Test & Go de Cdiscount dans le cadre de son incubateur The Warehouse (voir NL n°2594) et elle ambitionne de procéder à sa première levée de fonds d'ici fin 2018. AD
Photo : Jonathan Bouaziz, cofondateur et PDG de Citodi
 
 
 
 
Préparation
de commandes
Un nouveau
cobot
signé Fanuc
La gamme CR de robots collaboratifs du fabricant nippon Fanuc s'enrichit avec un nouveau modèle intermédiaire entre les « petits » CR-4iA/CR-7iA et le « grand » CR-35iA. Il s'agit du cobot CR-15iA, qui comme son nom l'indique a une capacité de charge de 15 kg. Comme son cousin le M-10iD dont le design de la cellule robotique est identique, il est conçu pour des applications telles que la manutention et le conditionnement en logistique.
Il peut être assemblé verticalement, suspendu par le haut ou fixé au mur. Sa portée est de 1,441 m sur le plan horizontal, et sa hauteur de 2,413 m. A noter que le mode collaboratif peut être désactivé via la fonction DCS (Dual Check Safety) pour faire fonctionner le robot à plus grande vitesse. Le CR-35iA est exposé dans le showroom de la filiale française de Fanuc, à Lisses (91), et sera présenté au salon All4pack (26-29 Novembre 2018, Paris Nord Villepinte). JLR
 
   
 
Nomination
Un nouveau
responsable
SCM chez
itelligence
France
Après deux ans passés chez Faurecia en tant que manufacturing supply chain team leader, Benjamin Legoupil vient de rejoindre l'intégrateur itelligence France. Il y a pris la direction du pôle Supply Chain Management, succédant à Nicolas Bel, parti chez Saint-Gobain au poste d'Extended Warehouse Management Team Leader. Titulaire d'un Master 2 en management de projets logistiques de l'Université Panthéon Assas, Benjamin Legoupil connaît la maison : ia démarré sa carrière comme consultant chez Adelante et l'a poursuivi chez itelligence France après que ce dernier en ait pris le contrôle, rejoignant ensuite Faurecia. A son nouveau poste, il sera chargé de piloter et développer l'expertise SCM et logistique de l'intégrateur de solutions SAP et de suivre la mise en œuvre des projets chez les clients, par une équipe dédiée d'une trentaine de personnes.AD
Photo : Benjamin Legoupil
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
P3 loue
58.000 m²
au spécialiste
du meuble
XXXLutz
Parmi les 600.000 m² de développements annoncés lundi par P3 Logistics Parks (voir NL n°2785) figure son parc de Gottfrieding, proche de Munich où se tient actuellement le salon immobilier Expo Real. Ce 11e parc de P3 en Allemagne totalisera 58.000 m² d'entrepôts à son achèvement courant 2019. L'ensemble a été pré-loué au détaillant de meuble autrichien XXXLutz, le montage de la transaction ayant impliqué JLL, aux côtés de P3, et Realogis comme conseil du futur occupant. En pratique, dès novembre, inteviendra la livraison d'une première tranche de 27.700 m², répartis entre trois halls logistiques de 10 m de hauteur. Quant à la seconde tranche (6 halls et une mezzanine de près de 5.000 m²), elle doit être achevée avant l'été 2019. Cette location s'inscrit dans une relation de longue date entre P3 et XXXLutz : sa filiale MX Logistika compte parmi les occupants du P3 Park Bratislava D2, en Slovaquie, tandis que sa filiale Möbelix a récemment signé pour 2.100 m² du P3 Park Olomouc, en République Tchèque. L'investisseur et développeur d'immobilier logistique premium précise que ce créneau du commerce de détail et du e-commerce représente plus de 25% de son portefeuille d'actifs en location. Parmi ses autres références de cette catégorie : l'américain VF Corporation (propriétaire des marques Wrangler, Vans, North Face ou Timberland), qui dispose d'un centre paneuropéen de distribution de plus de 100.000 m² sur le P3 Park Prague D8, ou d'autres clients clés comme Zara, Puma, Moncler, JYSK ou Muziker. Sans compter les e-commerçants Alza, Mall.cz, Košík.cz et Sofa.com. MR  
   
 

Afrique
du Sud
Mr Price se dote
d'un méga
centre
logistique à
Durban
Le distributeur omnicanal sud-africain Mr Price (habillement, équipement pour la maison et vêtements de sport) s'est fait construire une plate-forme logistique de 60.000 m² à Durban, sur la côte Est du pays. Pour la conception et la maîtrise d'oeuvre de ce nouvel outil, qui remplace deux entrepôts existants, Mr Price a fait appel au groupe américain Fortna, à la fois intégrateur et société de conseil dans le domaine de la distribution. Après analyse des solutions du marché, les deux partenaires ont notamment sélectionné la société suisse Interroll (présent en Afrique du Sud depuis plus de 20 ans) pour la fourniture des lignes de convoyage, basées sur sa plate-forme modulaire de transitique (MCP). Le centre, qui affiche une capacité de stockage de plus de 24.000 palettes, traite environ 250 cartons à la minute, à destination des boutiques franchisées Mr Price et des clients des différents sites marchands du groupe (en Afrique et en Australie). JLR  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias
Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
9 octobre 2018

OCTOBRE 2018

Jeudi 11
Matinale BOARD
« Transformez
la Planification
et l'Analyse dans
le Retail »

Témoignage
et retour
d'expérience
de Nature
& Découvertes
avec
David Lachaud
DGA du Groupe
Nature & Découvertes
De 9h à 11h
Hôtel The Westin
Vendôme
Paris 1er

OCTOBRE 2018

Jeudi 11 et
vendredi 12
Formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

De 9h à 17h
Paris
La Défense


Mardi 16
Journée
SAP France /
Deloitte
« La Supply Chain
Intelligente,
au cœur de votre
transformation
vers
l'omnicanalité »

De 8h00 à 18h00
Tour SAP
Levallois-Perret


Jeudi 18
Matinée
COLIBRI
« Demand &
Supply Planning,
comment avoir
un retour sur
investissement
fort et rapide ? »

Partenaire :
SCMagazine
De 9h30 à 14h30
Mapiece Ainay
Lyon



NOVEMBRE 2018

Vendredi 9
Matinée ORACLE
« Le TMS
au coeur de la
Supply Chain
digitale »

Partenaires :
Deloitte et
SCMagazine
De 8h30 à 11h30
Hôtel de Sers
Paris 8e



DÉCEMBRE 2018

Mardi 11 et
Mercredi 12
SUPPLY CHAIN
EVENT
Salon/Expo
+ Congrès
+ RDV Business...
« Vers une
Supply Chain
digitale et
collaborative »

Partenaire :
Supply Chain
Magazine
Paris Porte
de Versailles
Pavillon 5.1