Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Allez la
France !

Legris vient donc de céder la société Savoye au Chinois Noblelift Intelligent Equipment Co (NL n°2749 de vendredi). Cette annonce n'est finalement qu'une demi-surprise puisque l'on savait que le groupe industriel avait missionné une banque d'affaires pour trouver un repreneur. Et d'ailleurs dès 2016 la vente de sa pépite Retrotech à la société Egemin nous laissait entrevoir « une vente par appartements ». Ce qui en l'occurrence n'a rien d'infâmant : les entreprises familiales ont parfaitement le droit d'adapter leur stratégie aux évolutions du marché comme à leur situation personnelle. Ce qui est un peu plus étonnant c'est le choix du repreneur. Le communiqué fait état d'une « opportunité de développement sur le marché chinois ». Sans doute est-ce vrai. Mais à qui profitera-t-elle ? Est-ce la petite unité de production et les collaborateurs dijonnais qui fourniront ce vaste marché ou d'autres solutions seront-elles envisagées ? Depuis deux ou trois ans le contexte très porteur de la mécanisation et de l'automatisation pousse les entreprises à se réorganiser pour conquérir de nouveaux territoires. Ainsi les sociétés bretonnes Alstef et BA Systèmes ont fait le choix d'unir leurs forces et leurs technologies pour donner naissance à une entreprise ambitieuse et conquérante. Le groupe industriel français Fives, déjà présent dans le monde entier, s'est rapproché de la société Syleps, basée à Lorient, pour former une société performante dans le domaine des automatismes et de la robotique. On peut juste regretter que la belle PME Savoye n'ait pas trouvé de solution à l'intérieur de l'hexagone, ou même de l'Europe, pour préserver son savoir-faire et se développer à l'international. Comme nous le disions déjà l'édito de 2016 (NL n°2208) : « espérons que les nouveaux actionnaires sauront préserver les intérêts de cette belle PME industrielle française ». Il n'y a pas de raison que l'univers du foot soit le seul à crier : Allez la France ! JPG  
 
 
 
Evénement
Beau succès
pour le
Forum d'été







Le Forum d'été organisé par Supply Chain Magazine en partenariat avec ESCP-Europe a rassemblé jeudi dernier plusieurs centaines de participants autour d'une thématique « la traçabilité de bout en bout de la Supply Chain ». De nombreux intervenants se sont exprimés sur ce sujet en évoquant notamment les nouvelles avancées technologiques (Blockchain, IoT, plateformes collaboratives…) qui permettent une plus grande visibilité et un meilleur suivi des flux de produits depuis le sourcing jusqu'au client final. En tout début de matinée Valérie Moatti et Sandrine Macé, enseignantes à l'ESCP-Europe ont fait point sur la maturité des entreprises et sur l'évolution des technologies avec un focus particulier sur l'IoT. Guillaume Ardillon, Directeur Digital Groupe Terrena et Nicolas Pauvre, Chef de projets, GS1 France ont partagé avec le public l'expérience de Terrena, première coopérative agricole polyvalente française avec 29.000 agriculteurs et 15.800 employés qui a mis en place avec sa marque « La Nouvelle Agriculture » une plateforme collaborative de Traçabilité. « La blockchain aurait-elle évité le scandale de la viande de cheval ? » C'est la question qu'a posé Glaunez Thibault, membre de la Chain Tech en apportant ses propres éléments de réponse. Juste après, Matthieu Hug, CEO de Tilkal, a décortiqué les mécanismes de la Blockchain en expliquant comment elle peut répondre à des problématiques de traçabilité et faire face à la complexité et à la fragmentation croissante des chaines d'approvisionnement. Fabrice Bonneau, directeur général France d'Argon Consulting s'est attaché à parler de l'Internet des objets à travers de deux cas d'école : La traçabilité des flux maritimes du groupe Michelin et ceux des flux amont et des encours de production au sein de différents groupes industriels. Au cours de l'après-midi deux tables rondes ainsi que les interventions de Leclerc, GS1, Wordline et Bureau Veritas ont permis d'apporter une vision complète de la thématique. Les slides présentés au cours du forum d'été seront mis en ligne sur notre site Internet à partir de septembre. JPG
Photos de haut en bas : Valérie Moatti,
Fabrice Bonneau
, directeur général d'Argon Consulting
et Matthieu Hug de Tilkal
 
 
  Le forum d'été 2018 a fait salle comble  
   
  La table ronde à laquelle participaient : Lucien BESSE, COO et co-funder SHIPPEO ; Guillaume MULLIER, Head of Business Development ADAMEO ; Danny LABRANA, Solutions Consultant AMBERROAD; Benoit BOSSUET Head of Marketing France de NEOPOST; Jean-Luc ROGNON  
 
 
 
IoT
Total lance
une offre
de gestion
de parc roulant
avec Sigfox
Le Groupe Total lance aujourd'hui une solution IoT dédiée à l'optimisation du matériel roulant reposant sur une gestion géolocalisé via le réseau Sigfox. Baptisée « Où est ma remorque », l'offre s'adresse aux transporteurs souhaitant optimiser l'utilisation de leur parc, et a été développée par Stela Produits Pétroliers, filiale du groupe spécialisée dans la distribution de carburants vrac et de services associés sur le marché du transport routier de marchandises (elle-même relevant de Total Marketing France, en charge de l'approvisionnement et de la commercialisation des carburants et de l'exploitation des stations-services hexagonales). Testée depuis un an avec des clients transporteurs, le service repose sur l'installation d'un boîtier connecté, autonome en énergie, localisé dans le cadre d'un partenariat mondial entre Total et l'opérateur de réseau bas débit Sigfox. En pratique, « Où est ma remorque » permet de suivre le matériel équipé, avec la possibilité de paramétrer des alertes. Le tout est restituée via un portail client assorti d'une cartographie et de tableaux de bord permettant de retracer l'historique des temps d'arrêts, les opérations d'accrochage-décrochage entre tracteur et remorque, d'anticiper des opérations de maintenance, ou de détecter des mouvements non autorisés sur des plages horaires paramétrables. Pour les entreprises utilisatrices, le service doit notamment permettre d'identifier ses matériels sous-utilisés, voire perdus ou volés. Proposée par abonnement, la formule se veut plus simple et moins couteuse que d'autres solutions existantes, et se déploie d'abord en France, puis dans un deuxième temps à l'échelle européenne. D'autres fonctionnalités seront également proposées. MR  
   
  Une capture d'écran du portail client
d'« Où est ma remorque »
 
 
Géolocalisation
Ekolis lance
une offre
de suivi
de semi à 7 €
L'expert en télématique embarquée pour semi-remorques, remorques et unités mobiles a lancé une nouvelle offre de géolocalisation et de gestion de parcs baptisée Essentiel. Permettant de géolocaliser et de suivre le kilométrage de ses véhicules, elle exploite le réseau GPRS et est proposée à 7 € par mois et par véhicule (le suivi de la pression des pneumatiques est accessible pour 2 € de plus). « Le réseau GPRS de téléphonie classique reste le meilleur réseau pour garantir une couverture européenne complète », note Guillaume Perdu, fondateur et dirigeant d'Ekolis. AD  
   
 
Automobile
Le secteur
récompense
les meilleures
innovations
en SC
En marge de la Conférence de la Logistique Automobile qui s'est tenue à Bonn (Allemagne) à la mi-juin, 14 prix ont été décernés au cours de la première édition des Automotive Logistics Awards. Parmi ceux-ci, le prix de la « Meilleure visibilité » a été remis à Opel / Vauxhaul et au 4PL 4flow pour leur pour leur Centre de Contrôle de Transport. Cette suite de solutions IT et d'optimisation du transport a réduit la fragmentation du réseau, amélioré la visibilité à travers la SC complète et aidé à bâtir des relations à long terme avec les prestataires de transport. Le prix « Service et performance dans la logistique après-vente » est revenu à Neovia Logistics pour avoir remplacé les anciens tableaux et marqueurs dans les entrepôts par des tablettes à écran tactile améliorant la difusion de l'information et l'efficacité des formations en interne. L'Alliance Renault-Nissan et NVD ont reçu le prix « FLV* high performance » pour l'implémentation d'un système de digitalisation des flux outbound facilitant la synchronisation entre le constructeur et son prestataire. Seat a pour sa part obtenu le prix « FVL top quality » pour la mise en place d'une stratégie de distribution basée sur le suivi des véhicules et une série d'actions préventives qui lui ont valu de réduire de 3% à 0,9% le nombre de véhicules endommagés durant le transport, soit une économie annuelle de 3 à 700.000 € en coûts d'assurance.
Enfin, DHL a été décoré du prix « Supply chain resilience » pour son outil Resilience 360 de suivi et de visualisation des opérations transport, et Ubimax du prix « Collaboration in logistics » pour l'implémentation de lunettes connectées améliorant le séquençage des composants, le picking et le make to order chez le fournisseur Schnellecke. PM
*Logistique de véhicules finis
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Turquie
Alibaba
poursuit
son offensive
à l'Ouest
On dirait bien que le géant chinois du e-commerce a des velléités de développement de plus en plus marquées à l'ouest de la Chine… Après le rachat du e-commerçant pakistanais Daraz Group au mois de mai (voir NL n°2711), Alibaba s'apprête à prendre une participation dans la principale plate-forme de commerce électronique en Turquie, Trendyol, qui compte plus de 16 millions de clients.
Les termes financiers de cette opération n'ont pas encore été révélés. Selon la Turkish Informatics Industry Association, le marché du e-commerce en Turquie en 2017 a représenté 42,2 milliards de livres turques (9,19 Md$) contre 30,8 milliards de livres turques l'année précédente. Par ailleurs, avec seulement 3,5% des ventes Retail réalisées aujourd'hui en ligne, les perspectives de croissance pour le e-commerce sont nombreuses dans ce pays. JF
Photo ©Alibaba
 
   
 

Djibouti
Inauguration
de la
plus grande
zone franche
en Afrique
La première phase de ce qui sera, à terme, la plus grande zone franche internationale en Afrique a été inaugurée jeudi dernier. Ce démarrage se matérialise par trois bâtiments sur une superficie de 240 hectares. La construction de la Zone franche internationale de Djibouti (Djibouti International Free Trade Zone - DIFTZ) devrait s'étaler sur 10 ans et couvrir une superficie de 4.800 hectares pour un investissement total estimé à 3,5 Md$. Avec la création de 350.000 emplois à la clef. La méga zone accueille d'ores et déjà 21 entreprises. Cette DIFTZ se situe à proximité du port de Doraleh et de son terminal à conteneurs ainsi que de l'une des principales gares de la ligne de chemin de fer qui relie Djibouti à Addis-Abeba (la capitale éthiopienne). Elle est gérée par le DIFTZ Project Preparatory Group, constitué de l'Autorité des ports et des zones franches de Djibouti (DPFZA) et de trois partenaires chinois, China Merchants Group, Dalian Port Authority et IZP. Djibouti est en effet une étape clef des Nouvelles Routes de la soie (voir notre dossier dans SC Magazine n°8). Rappelons que Djibouti a lancé un plan stratégique baptisé « vision 2035 » qui vise à transformer le pays en hub logistique mondial. La construction de trois ports ultramodernes et d'une ligne de chemin de fer transnationale a déjà démarré l'année dernière. D'autres investissements sont encore prévus pour améliorer le transport et la logistique : nouvelle compagnie aérienne nationale, aéroports, autoroutes, etc. JF
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
co-Fondateur
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
9 juillet 2018

SEPTEMBRE 2018

Lundi 10 au
mercredi 12
Paris Retail Week
« Le rendez-vous
dédié à
la communauté
du commerce
global. »

De 9h30 à 17h
Paris Expo
Porte de Versailles
Pavillon 1


SEPTEMBRE 2018

Vendredi 14
Grand prix
de KARTING de
la Supply Chain

« Participez à
cette course en commandant
dès à présent
votre kart »

Partenaire :
SUPPLY Chain
Magazine
De 9h30 à 16h30
Circuit de Lyon
Saint-Laurent
de Mure


DÉCEMBRE 2018

Mercredi 11 et
jeudi 12
SUPPLY CHAIN
EVENT
Salon/Expo
+ Congrès
+ RDV Business...
« Vers une
Supply Chain
digitale et
collaborative »

Partenaire :
Supply Chain
Magazine
Paris Porte
de Versailles
Pavillon 5.1