Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Transformation
digitale
Robots et IA
remplaceront-ils
l'humain en
entrepôt ?

« J'espère que ma société sera un jour complètement automatisée (...), 100% opérée par l'intelligence artificielle et les robots » : c'est en ces termes que s'est exprimé Richard Liu, le CEO du e-commerçant chinois JD.com, à l'occasion du World Retail Congress qui s'est tenu à Madrid fin avril. Sa vision comprend des « entrepôts sans humains », gérés par l'IA, où des robots préparent des commandes qui sont ensuite livrées par des drones en 30 minutes chrono, ainsi que des boutiques sans caisse dans lesquelles les clients font leurs courses aidés par des caddys suiveurs autonomes, et règlent leurs achats via un système de reconnaissance faciale. Toutes ces technologies sont déjà testées en Chine, notamment dans une boutique de son siège pékinois. Et pour accomplir cette vision, JD.com investit plusieurs milliards dans son « AI Center » à Guangdong ainsi que dans son centre de recherche JD-X Robotics situé dans la Silicon Valley. Mais n'ayez crainte, tout cela se fera de façon progressive : « Nous avons 160.000 employés à plein temps actuellement. Dans 10 ans, j'espère en compter moins de 80.000. Les gens travailleront moins mais gagneront plus. Ce sera plus facile, plus fun, et moins dangereux ». Nous voilà rassurés. PM
Sources : Forbes
Photo : Richard Liu, le CEO
du e-commerçant chinois JD.com
 
 
 
 
Stockage
Le site nordiste
de Conté
aménagé par
AR Racking
A l'automne dernier, le fabricant d'articles de papèterie Conté (Groupe Bic) a regroupé les activités de ses sites nordistes de Boulogne-sur-Mer et de Samer vers le second, agrandi de deux nouveaux bâtiments. L'un est consacré à la production, l'autre à la maintenance et à la logistique, sur 6.600 m². C'est le spécialiste du rayonnage AR Racking qui a été retenu pour concevoir et aménager la zone de stockage, qui occupe les 2/3 de la surface. Celui-ci a notamment installé des racks classiques permettant de stocker environ 3.000 palettes, en ajoutant sur une partie des emplacements un système de tiroir facilitant la manutention de produits lourds, comme les seaux d'encre. Par ailleurs AR Racking a monté sur place un système de stockage dynamique d'une capacité d'environ 600 palettes, récupéré sur un site du groupe Bic en Catalogne. Le tout s'inscrit dans le cadre d'un investissement d'une douzaine de millions d'euros destiné à porter le site de Samer à près de 30.000 m², par lequel Conté SA entend réaffirmer son engagement dans une production « Made in France », même si 92% de ses ventes se font hors de l'Hexagone. MR  
   
  Des tiroirs à palette facilitent la manutention des produits
les plus lourds.
 
 
Emploi
Les CDI
en hausse
lors d'un
remplacement,
selon
Fed Supply
La confiance est de retour dans le secteur de la supply chain. Il ressort du dernier baromètre trimestriel du cabinet de recrutement Fed Supply que la part des CDI dans les remplacements de collaborateurs est passée de 32% au T4 2017 à 37% au T1 2018. Celle des CDD s'est établie à 9%, soit un gain d'un point par rapport à la période précédente, et celle de l'intérim s'est affichée à 14%, en repli de 2 points. Dans le cadre d'un accroissement d'activité, ces deux derniers types de contrats moins pérennes ont en outre été un peu moins sollicités : dans ce cas-là, ils ont tous deux enregistré un repli de deux points, à 14% pour l'intérim et à 4% pour les CDD. Quant à la part des embauches correspondant à des créations de postes en CDI, elle est restée stable entre le T4 2017 et le T1 2018, à 22%. AD  
   
 
 
 
Immobilier
Montea lance
un Airbnb de
l'entreposage
Le groupe immobilier d'origine belge Montea lance un Airbnb au service du secteur logistique. Les entreprises disposant d'un excédent d'espace de stockage peuvent désormais profiter de la plate-forme en ligne Stockspots pour proposer ces surfaces à celles qui en ont besoin. À l'inverse, celles qui cherchent de l'espace d'entreposage supplémentaire pour une courte période, peuvent désormais le trouver facilement en ligne. Pour mettre en place ce concept, Montea a co-investi dans une start-up néerlandaise. Aux Pays-Bas la plate-forme est active depuis l'an dernier et les emplacements de stockages recensés seraient de l'ordre de 500. « Le monde est en plein changement et la logistique doit suivre », considère Peter Demuynck le CCO de Montea, en relevant qu'il existe de nombreuses entreprises ayant des besoins limités tant en termes d'emplacements comme de durée. La « Sharing Logistics » serait un élément de réponse, avec plus de flexibilité à la clé. JPG  
 
Formation
(rappel)
Apprendre
à maîtriser
ses prévisions
de ventes
Le cabinet Eurodécision, organisme de formation agréé, propose les jeudi 7 et vendredi 8 juin prochains au Pôle Universitaire Léonard de Vinci de Paris-La Défense la 22e session de son stage payant sur deux jours (de 9h à 17h) intitulé « Méthodes et pratiques de la prévision des ventes ». La formation, qui a été suivie par près de 250 participants depuis 2009, est dirigée par Régis Bourbonnais, directeur du Master Supply Chain Internationale de l'Université de Paris-Dauphine, et auteur de plusieurs ouvrages de référence sur le sujet. Les objectifs de ce stage, proposé à 1.750 € HT, sont d'aborder les différentes méthodes de prévision des ventes, d'en appréhender les limites respectives, et d'apprendre à mettre en place et à maîtriser l'utilisation d'un système de prévision le mieux adapté selon le secteur d'activité de votre entreprise. Avec une grande interactivité : les stagiaires utilisent l'ordinateur pour résoudre eux-mêmes les études de cas présentées (sur Excel). Ils peuvent même apporter leurs propres historiques de ventes pour les traiter en commun lors de la formation. Le cours prévoit aussi d'aborder la problématique du choix des solutions informatiques à adopter, ainsi que des études de cas, dans différents secteurs : agroalimentaire, textile-habillement, appareillage électrique, grande distribution, distribution de fournitures dans l'automobile, etc. La session suivante aura lieu en octobre.
Programme complet
et inscription en ligne
 
 
 
 
Nominations
Descartes
renforce
son équipe
en France
Afin d'accélérer son développement dans l'Hexagone, l'éditeur de TMS canadien Descartes a recruté Lise Ezvan, Than Dao Nguyen et Fabien Petitjean, nommés respectivement aux postes de key account manager France & Europe, senior sales account manager France et senior solutions consultant. Lise Ezvan a débuté sa carrière il y a 25 ans, et notamment occupé des fonctions de direction commerciale chez Avery Dennison et ADP (Automatic Data Processing). En 2011, elle avait intégré une filiale de SAP, avant de rejoindre deux ans plus tard Zebra Technologies comme regional sales manager, pour mettre en œuvre la stratégie commerciale des solutions IoT et logicielles pour l'Europe du Sud et l'Afrique. De son côté, Than Dao Nguyen a débuté sa carrière comme marketing project manager chez EADS Matra Division en 1999, avant d'occuper des fonctions commerciales puis d'account manager au sein des sociétés SAS et Motorola Solutions. Depuis 2016, il était sales manager France & Europe du Sud de l'éditeur de solutions de navigation et de cartographie ALK Technologies. Fabien Petitjean a pour sa part entamé sa carrière chez PSA où il a été notamment été ingénieur supply chain au sein d'un département R&D. Il a ensuite rejoint Altran comme consultant supply chain, puis intégré Mecalux comme responsable projets et avant-vente de solutions WMS. De 2011 à 2017, il a officié chez Acteos, notamment comme responsable produits TMS. AD  
   
  Lise Ezvan, Than Dao Nguyen et Fabien Petitjean, respectivement key account manager France & Europe, senior sales account manager France et senior solutions consultant chez Descartes.  
 
Environnement
Un véhicule au
GNV Renault
livre l'usine…
Renault
Pour réduire l'impact de l'approvisionnement des usines en pièces, puis la distribution vers le réseau commercial, les équipes Supply Chain de Renault testent un nouveau véhicule au gaz naturel. Celui-ci offre deux avantages : il est plus écologique que le diesel et plus économique car le gaz naturel pour véhicules (GNV) est moins cher à la pompe que le diesel, notamment car il est moins taxé. Le test se déroule dans les conditions réelles de transport, avec un camion de Transalliance, le transporteur qui effectue habituellement cette prestation. L'expérimentation s'est déroulée pendant 3 semaines sur un parcours quotidien de 520 km entre le fournisseur de pièces et l'usine Renault de Batilly, en Meurthe-et-Moselle. Les résultats étant encourageants, la Supply Chain Renault souhaite voir cette offre de transport se développer... et le nombre de stations au gaz naturel se multiplier. JPG  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Italie
Stef
en croissance
externe dans
le surgelé
Le spécialiste de la logistique en température contrôlée Stef a officialisé la semaine dernière l'acquisition d'une partie des activités de Gruppo Marconi, un des leaders italiens de la logistique des surgelés. C'est à travers sa foncière spécialisée dans l'immobilier frigorifique ImmoStef Italia que le groupe acquiert une des plus grandes plateformes de logistique de surgelés d'Europe, situé à Fidenza près de Parme, ainsi qu'un entrepôt situé à Ascoli Piceno, dans les Marches. Le tout représente un volume d'entreposage de 1,3 millions de m³, et s'accompagne de la reprise des activités logistiques et transport sur place, qui génèrent environ 55 M€ de CA. L'opération marque l'entrée de Stef Italia sur le marché du froid négatif (-25°C), et les deux nouveaux sites s'ajoutent aux 29 que compte déjà l'entreprise dans la botte italienne, dédiés aux produits frais ou thermosensibles, ainsi qu'aux produits de la mer. Le groupe Stef poursuit ainsi le développement de son réseau européen pour la logistique et le transport de produits alimentaires surgelés, sachant qu'avec ses 227 plateformes et entrepôts dans 7 pays, il a frisé les 3 Mrd€ de CA en 2017. MR  
   
  Plate-forme frigorifique de Fidenza, près de Parme.  
 

USA
Les objets
lourds
intéressent
UPS
UPS s'intéresse au marché croissant de la livraison des objets lourds (>68kg) commandés sur internet. Selon un proche du dossier qui s'est confié à Reuters, l'expressiste serait entré en contact avec un grand transporteur américain afin de sous-traiter l'opération pour pénétrer ce marché à moindre frais et offrir une gamme de services de livraison complète. Il pourrait s'agir de Werner Entreprises qui propose ce service depuis 2016 et n'a cessé d'étendre sa disponibilité géographique depuis. La liste des candidats potentiels inclut également J.B. Hunt, Seko Logistics, Ryder Systems et Schneider National. Interrogé à ce sujet par Reuters, Jim Barber, COO d'UPS, n'a pas confirmé la supposée prise de contact avec un sous-traitant mais a admis son vif intérêt pour ce segment du marché en pleine croissance : « Des articles de plus en plus volumineux circulent sur les réseaux à travers le monde. Nous devons tenter de trouver la bonne façon de les acheminer dans le bon réseau à l'avenir » affirme-t-il. Aux Etats-Unis, UPS compte parmi ses clients plusieurs cibles potentielles telles qu'Ikea, Amazon, Walmart, Target ou Wayfair. PM  
 

Inde
L'IA au service
du dernier km
FarEye, éditeur indien d'une solution logicielle dédiée à la gestion des ressources de livraison, lance Foodeligent, une plate-forme SaaS spécifiquement développée pour le transport des plats préparés. Foodeligent se base sur le machine learning, qui relève de l'intelligence artificielle, pour améliorer la prédictibilité des livraisons en prenant en compte la densité des commandes et les délais de livraison. Le système est en outre capable de coupler une livraison et un livreur en fonction de l'heure estimée de son retour en magasin, réduisant ainsi au minimum les temps d'attente. Une fois intégrée au SI d'une société, cette technologie pourrait, selon Kushal Nahata, dirigeant et co-fondateur de FarEye, accélérer la livraison de 15% avec à la clé des économies pécunières équivalentes, une gestion optimisée des heures de pointe et une meilleure satisfaction client. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
co-Fondateur
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Nathalie Bier

Directrice de clientèle
tel : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
16 mai 2018

Mai 2018

Jeudi 17

Webinar
DYNASYS
« Comment
intégrer
le  DDMRP
dans un modèle
de Supply Chain
Planning
End-to-End ? »

Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys certifié
CDDP
De 11h30
à 11h45

Jeudi 31
Webinar
DYNASYS
« Questions/
Réponses
Live »

Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys
certifié CDDP
De 11h30 à 12h



JUIN 2018

Jeudi 7
ASLOG
« Les rencontres
internationales
de la
Supply Chain »

De 8h30 à 17h
Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Jeudi 7 et
vendredi 8
Formation
EURODECISION
« Formation,
méthodes
et pratiques
de la prévisions
des ventes »

De 9h à 17h
Paris-La Défense
Session suivante :
octobre 2018


Lundi 11
29e Trophée
de Golf
Transport et
Logistique

Organisé par :
LOfficiel des
Transporteurs et
Supply Chain
Magazine
Golf de St Cloud
DE 11h à 19h15


Jeudi 14
Webinaire BOARD
« La puissance
du Décisionnel
au service de
la Planification
Industrielle »

Début : 11h
En français


Mercredi 20

Invitation
PROLOGIS
« Deuxième édition
des
rencontres
Prologis 2018 »

Sur invitation