Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 

Une traçabilité
parfaite,
un graal
inaccessible ?
La semaine dernière les autorités ont demandé à l'enseigne Leclerc de rappeler du reblochon susceptible d'être porteur d'une dangereuse bactérie. Cette nouvelle affaire intervient après différentes crises sanitaires (notamment chez Lactalis en début d'année) et montre l'importance de la traçabilité pour suivre, et rapatrier si besoin, les produits défectueux. Notons qu'au sein des différentes filières, de nombreux efforts ont déjà été accomplis permettant d'identifier les produits et de les suivre à différentes étapes de la Supply Chain. Pour autant, et malgré l'émergence de nouvelles technologies (Internet des Objets, Blockchain, RFID...) et la mise en œuvre de standards de communication, la traçabilité globale apparait encore pour beaucoup comme un graal merveilleux mais totalement inaccessible. Pour faire un point et savoir précisément ce qu'il en est au sein des entreprises industrielles mais aussi chez les distributeurs et les transporteurs, Supply Chain Magazine en partenariat avec ESCP-Europe a choisi « la traçabilité de bout en bout de la Supply Chain » comme thème principal du 12e Forum d'été qui se déroulera le 5 juillet prochain au grand amphi d'ESCP-Europe. Dans un contexte de profonde transformation digitale, quelles technologies de captation et de traitement des données permettent d'assurer une traçabilité parfaite depuis le sourcing jusqu'au client final ? Quels sont les freins (ou les difficultés) rencontrés par les entreprises dans la mise en œuvre et le déploiement d'un suivi sans faille ? Tout au long de cette journée, universitaires, experts, professionnels de l'industrie et de la distribution viendront apporter leurs témoignages et débattre autour de ce sujet extrêmement sensible, et comme le prouve l'actualité… toujours très actuel. Le programme et les inscriptions seront ouverts début juin. Mais vous pouvez déjà bloquer la date ! JPG
 
 
 
 
Aéronautique
Airbus et Daher
inaugurent
Airlog II
à Toulouse



L'avionneur Airbus s'est doté d'une nouvelle plateforme logistique de 36.000 m² baptisée Airlog II, qui jouxte un premier site ouvert en 2014 à proximité de ses chaînes d'assemblage toulousaines, au sein de la zone de Barquil à Cornebarrieu. Alors qu'Airlog 1(48.000 m2) traite des flux logistiques d'éléments de structures et d'équipements de tous ses programmes avions, le nouveau hub est dédié aux éléments de cabine liés à l'aménagement des familles A350 XWB, A330, et A320, et rassemble des activités jusque-là réparties entre trois sites de la région. A la clé, selon Emmanuel de la Sayette, le chef de projet Airlog II : une accélération des flux d'entrée et de sortie et une plus grande réactivité pour répondre aux besoins des sites d'assemblage, ainsi qu'une réduction d'un demi-million de km de transport par an, soit 1.000 tonnes de CO2. Le projet se veut par ailleurs vertueux sur le plan environnemental, avec ses structures photovoltaïques visant à produire 1,1 Mwh/an, et une consommation énergétique inférieure de 56% à celle des bâtiments actuellement utilisés. Au total, l'avionneur a investi plus de 30 M€ dans cette réalisation -notamment via sa branche Airbus Real Estate- qui s'inscrit dans un plan initié en 2012 pour sécuriser le développement de ses opérations logistiques sur le long terme. Plus de 200 personnes travailleront sur le nouveau site, pour l'essentiel des collaborateurs du prestataire Daher, qui est devenu le 1er janvier dernier le logisticien attitré d'Airbus en France (voir NL n°2641). Pour autant les équipes de son prédécesseur K+N ont participé au développement de cette plateforme aux côtés des experts d'Airbus. Daher a pris le relais pour s'assurer de l'optimisation des implantations et prend en charge l'ensemble des opérations logistiques : réception des pièces des autres usines Airbus et des fournisseurs, gestion de l'entreposage, préparation des commandes et des chariots pour les livraisons en bord de ligne. « Nos équipes ont travaillé contre la montre pour s'assurer du maintien de la performance pendant le transfert du premier site », indique Nicolas Orance, directeur de la BU Aéronautique & Défense de Daher. Notons que depuis le début de l'année, le prestataire a intégré pas moins de 1.6000 nouveaux collaborateurs sur les différents sites français au service d'Airbus. MR
Photos ©Airbus/A. Doumenjou/master films
 
   
   
 
Dernier
kilomètre
UPS va tester
les camions
électriques
Arrival
à Londres
et Paris
L'expressiste américain UPS prévoit de commencer à déployer avant la fin de l'année à Londres et Paris une flotte35 véhicules électriques modulaires ultralégers conçus par la société britannique Arrival. Selon UPS, ces petits camions connectés, au design innovant et au pare-brise panoramique, disposeraient d'une autonomie record de 240 km, ainsi que de systèmes avancés d'aide à la conduite. Les deux partenaires travaillent ensemble depuis 2016 à développer des prototypes de différentes tailles. Neufs prototypes de camions électriques Arrival de 3,5 à 7,5 t sont également en tests depuis près d'un an par la Poste britannique, Royal Mail. A ce jour, UPS a déployé plus de 300 véhicules électriques en Europe et aux États-Unis, et près de 700 véhicules électriques hybrides. JLR  
   
 
 
 
Planification
Demand Driven
Technologies
parie sur
le DD S&OP
Un nouveau module de planification avancée va être lancé par l'éditeur américain Demand Driven Technologies, spécialisé dans les logiciels liés au concept de Demand Driven Material Requirement Planning (DDMRP). Lors de sa conférence utilisateur européenne, qui se tiendra les 7 et 8 juin à Nice, il va annoncer que son applicatif Replenishment+ pourra aussi être exploité avec le nouveau module Advanced Planning Module (APM). Les fonctionnalités de Replenishment+ - elles permettent de répartir des stocks tampons ou « buffers » aux postes adéquats de sa supply chain en définissant pour chacun d'eux des niveaux d'importance et d'alertes - s'étendront ainsi au Demand Driven Sales and Opérations Planning (DD S&OP), un processus tactique de réconciliation entre le S&OP et le DDMRP. Pour Agilea, le cabinet de conseil en supply chain qui est actuellement le partenaire exclusif de Demand Driven Technologies en France, « Replenishment+ APM permet aux organisations d'aligner leur modèle opérationnel piloté par la demande (Demand Driven Operating Model ou DD Operating Model) avec les attentes du marché et des entreprises, leur permettant des gains substantiels ». Agilea a déjà déployé Replenishment+ auprès d'une vingtaine d'entreprises en France. AD  
 
Engins de
manutention
Bretagne
Service
Manutention
rejoint
le réseau
Aprolis
Le loueur Aprolis vient de nouveau de renforcer ses positions dans l'ouest de la France. En effet, après avoir fait l'acquisition de plusieurs sociétés dans la région au cours de ces 18 derniers mois, il a annoncé la prise de contrôle de l'entité Bretagne Service Manutention (BSM). Cette dernière, spécialisée dans la vente, la location et la maintenance de matériels de manutention, évoluait jusqu'ici dans le périmètre du groupe TPM.
Implantée à Rennes depuis 1987 et concessionnaire de la marque Unicarriers en Bretagne, la société BSM emploie 11 collaborateurs et a réalisé un chiffre d'affaires de 3,2 M€ en 2017. Elle continuera son activité sous sa propre dénomination, restera dirigée par Stéphane Morin et rejoindra le nouveau réseau Aprolis de maillage local créé en 2017. Ce réseau représente 55 M€ de CA et a vu le jour après le rachat des sociétés Vivier Manutention, Ardenn Diesel Manut, Afrelec, MPM, Oman Ouest Manutention et Fabre Manutention. AD
 
 
 
 
Nomination
Naïm Denis
devient directeur
Commercial
et Marketing
de Mutual
Logistics

Le prestataire Mutual Logistics a officialisé aujourd'hui la nomination de Naïm Denis au poste de directeur Commercial et Marketing, et membre du comité de direction du groupe. Agé de 30 ans, le fils de Vincent Denis, président de Mutual Logistics, était jusqu'à présent directeur Marketing et Développement. Ce diplômé de la Skema Business School et titulaire du Master Global Supply Chain Management de l'ISLI-Kedge Business School a débuté sa carrière chez Deloitte en tant qu'auditeur senior avant de rejoindre à la fin 2013 le groupe fondé par son père, où il a d'abord occupé le poste de contrôleur financier.
A la tête de la direction commerciale et marketing,
Naïm Denis aura pour mission de mettre en œuvre l'ambitieuse stratégie de développement de Mutual Logistics, qui vise à doubler son activité dans les cinq ans (avec un objectif de C de 100 M€ en 2021, voir NL n°2346) en poursuivant le déploiement d'entrepôts multi-clients et les services de transport associés, mais aussi éventuellement par croissance externe. Mutual Logistics, qui emploie 450 collaborateurs, a réalisé en 2017 un CA de 52 M€. JLR
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Royaume-Uni
Gazeley
développe le
1er entrepôt
à 3 niveaux
du pays
Le développeur d'immobilier logistique Gazeley a lancé au printemps le développement d'un centre logistique innovant sur du foncier acquis à Silvertown, au sein du port de Londres. Baptisé Gazeley Park London Docklands, le site sera dédié à des opérations de logistique ultra-urbaine, avec plus de 1.000 emplois à la clé. Mais il s'agira surtout du premier entrepôt à trois niveaux du pays, pour une surface totale approchant les 40.000 m². Situé à 4 km de la City, ce hub de logistique du dernier km vise surtout les acteurs du e-commerce et de la distribution, chacun des étages pouvant être mono ou multi-utilisateurs. « Ce type de développement n'a pas de précédent au Royaume-Uni », assure Alex Verbeek, managing director UK de Gazeley, en faisant valoir qu'un bâtiment de 3 étages dans une zone aussi centrale sera très précieux pour que les Londoniens puissent bénéficier de livraisons en temps record, pas moins de 5,6 millions de personnes vivant à moins de 30 minutes de trajet. « Londres est en pointe de la révolution digitale, mais ces services requièrent une supply chain tout aussi innovante pour les rendre possibles », ajoute-t-il. En pratique, chaque étage de 13.000 m² pourra être desservi par les véhicules, avec 4 portes d'accès et 26 portes à quai à chacun des niveaux. Des points dédiés au chargement des véhicules électriques sont par ailleurs prévus au sein de ce bâtiment qui vise la certification BREEAM Very Good. En tenant compte des différents délais d'autorisation et de construction, la livraison est annoncée pour la toute fin 2019. On notera que ce premier entrepôt à étages n'a rien d'une première pour le nouvel actionnaire de Gazeley depuis fin 2017, le singapourien Global Logistics Properties (voir NL n°2567), qui revendique une expérience significative dans ce type de développement sur de multiples marchés dans le monde. MR  
   
 

Pakistan
Daraz Group
racheté
par Alibaba
Alibaba a annoncé la semaine dernière l'acquisition (pour un montant non divulgué) de la plate-forme pakistanaise de e-commerce Daraz Group. Le n°1 du e-commerce chinois continue ainsi d'étendre encore son empreinte géographique hors de Chine. Fondée en 2012, le groupe Daraz est présent au Pakistan, au Bangladesh, au Sri Lanka, au Myanmar et au Népal. Selon Alibaba, 2 millions de produits (produits électroniques, équipements de la maison, beauté, mode, articles de sport, épicerie) sont disponibles sur cette plate-forme et distribués à 5 millions de clients. Rappelons qu'Alibaba a également doublé son investissement dans sa filiale Lazada implantée en Asie du sud-est il y a tout juste deux mois (voir NL n°2678). JF  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
co-Fondateur
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Nathalie Bier

Directrice de clientèle
tel : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
14 mai 2018

Mai 2018

Jeudi 17

Webinar
DYNASYS
« Comment
intégrer
le  DDMRP
dans un modèle
de Supply Chain
Planning
End-to-End ? »

Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys certifié
CDDP
De 11h30
à 11h45

Jeudi 31
Webinar
DYNASYS
« Questions/
Réponses
Live »

Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys
certifié CDDP
De 11h30 à 12h



JUIN 2018

Jeudi 7
ASLOG
« Les rencontres
internationales
de la
Supply Chain »

De 8h30 à 17h
Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Jeudi 7 et
vendredi 8
Formation
EURODECISION
« Formation,
méthodes
et pratiques
de la prévisions
des ventes »

De 9h à 17h
Paris-La Défense
Session suivante :
octobre 2018


Lundi 11
29e Trophée
de Golf
Transport et
Logistique

Organisé par :
LOfficiel des
Transporteurs et
Supply Chain
Magazine
Golf de St Cloud
DE 11h à 19h15


Jeudi 14
Webinaire BOARD
« La puissance
du Décisionnel
au service de
la Planification
Industrielle »

Début : 11h
En français


Mercredi 20

Invitation
PROLOGIS
« Deuxième édition
des
rencontres
Prologis 2018 »

Sur invitation