Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Supply Chain
augmentée
Say Partners
veut
réinventer
le métier
du conseil
L'omnicanalité oblige les entreprises à repenser leurs organisations, et dans le même temps le digital permet une remontée massive des informations. Partant de ce double constat, le cabinet Say Partners propose une nouvelle approche du consulting en s'appuyant sur un outil informatique (Scale, pour Supply Chain Agile et Lean) dont l'objectif est d'engager avec l'utilisateur (industriel ou distributeur) une analyse fine de sa Supply Chain à partir de ses propres données. « L'objectif est de revisiter la manière de restructurer sa Supply Chain et par extension le métier du Conseil », indique Hervé Hillion, Président de Say Partners. Le principe est d'appréhender la Supply Chain de bout en bout avec la possibilité d'analyser à la référence, sans préjugé ni parti-pris sur les agrégats. « A partir d'une approche globale, il s'agit d'identifier les leviers d'amélioration et de répondre à des questions de type « what if », poursuit Hervé Hillion. Nous ne venons pas avec des slides. Tout se passe sur l'écran. Nous partons des analyses et l'on voit en direct ce qui se passe si l'on change telle ou telle règle. C'est de la simulation en live ». JPG (voir suite)  
   
  Hervé Hillion, Président de Say Partners  
 
 
 
Supply Chain
augmentée
(suite)
Scale aide
à mieux
comprendre
une
Supply Chain

Pour les consultants de Say Partners, cette approche du métier de conseil en SCM permet aux entreprises de revenir aux fondamentaux et de découvrir, à partir de données à la référence, les dérives provoquées par « l'effet Bullwhip ». Elle offre également la possibilité de mieux comprendre leur Supply Chain et de la projeter dans le futur. Ce qui différencie Scale des autres logiciels, c'est qu'il ne propose pas de solutions toutes faites. Il ne fait qu'accompagner la démarche : « ce n'est pas une boite noire. Et l'on ne doit pas être captif de l'outil. Les résultats que l'on obtient doivent être exploitables directement, sans révolutionner ce qui se passe chez le client. Souvent la transformation commence par un POC. L'objectif étant ensuite de déployer à son rythme ». Hervé Hillion insiste sur un point : « Dans les opérations, ce que l'on pense n'est pas forcément le reflet de la réalité. Par exemple la segmentation est souvent connectée à la production ou à la distribution. Or, les comportements de flux n'ont rien à voir avec ce type de segmentation. Dès lors, la véritable question à se poser est de définir les caractéristiques d'une bonne segmentation pour une Supply Chain. Il faut constamment repenser l'operating Model en Supply Chain et apporter des réponses claires à des solutions complexes ». Say Partners intervient dans de multiples secteurs comme le luxe, l'aéronautique, l'automobile ou l'optique. JPG  
   
 
Dernier
kilomètre
XPO Logistics
lance
une offre pour
les produits
volumineux


Malcolm Wilson, le Président du directoire de XPO Logistics Europe, nous l'avait indiqué en avant-première en novembre dernier (voir NL n°2590) : XPO Logistics lance progressivement sur le Vieux Continent des services de livraison du dernier kilomètre pour les produits volumineux. Cette activité « last mile » pour produit encombrants est très développée par le prestataire aux Etats-Unis, où il est numéro un, avec 13 M de livraisons par an, et le projet d'ouvrir sur le territoire américain quelque 30 nouveaux hubs dédiés à ce service d'ici la fin de 2018, en plus des 55 existants. En Europe, les marchés cibles sur lesquels XPO se lance sont le Royaume-Uni, l'Irlande, les Pays-Bas, l'Espagne et la France.
L'objectif de cette année est de réaliser globalement
en Europe plus de 750 000 livraisons Last Mile,principalement pour les secteurs de la distribution et du e-commerce.
« Les consommateurs achètent de plus en plus
de produits volumineux en ligne, comme des meubles
ou des appareils électroménagers. Ces livraisons
à domicile requièrent souvent des services haut de gamme, notamment d'assemblage, d'installation et de test des équipements »
a déclaré Troy Cooper, chief operating officer de XPO Logistics. JLR
Photo ci-contre : Troy Cooper, Chief Operating Officer
de XPO Logistics.
 
   
 
 
 
Avant-première
SITL
BA Systèmes
lance un
nouvel AGV
haute
performance
Lors de la SITL Europe (20-23 mars, Paris Nord Villepinte), BA Systèmes présentera le dernier né de sa gamme d'AGV, baptisé GF2. Il s'agit d'un véhicule à guidage automatique permettant d'assurer des transferts horizontaux, avec prise/dépose au sol et sur convoyeur, ou dans le cadre de stockage de masse. Particulièrement compact et conçu sur une base modulaire, une première, il peut s'adapter à différents contextes d'utilisation même s'il vise particulièrement les environnements de production à très forte cadence, comme ceux de l'agroalimentaire ou plus particulièrement du marché de l'embouteillage. Le GF2 a également été pensé pour assurer le chargement automatique de camions aux Etats-Unis, avec la possibilité de transporter une ou deux charges simultanément, côte à côte. Comme les autres AGV de la gamme BA Systèmes, il est l'un des plus rapides du marché avec ses 2 m/s, et dispose d'équipements de sécurité horizontaux, latéraux et verticaux à 360 degrés qui s'adaptent au type de charges transportées. Il peut ainsi évoluer en toute sécurité au sein de l'environnement industriel et en cohabitation avec les opérateurs, sachant qu'il n'est volontairement pas très haut pour que ces derniers conservent un large champ de vision et se sentent plus à l'aise face à un dispositif capable de transporter des charges imposantes.
A voir au sein de l'espace Intralogistics dans le Hall 6, sur le stand M71 (le GF2 sera aussi présenté lors du Cemat de Hanovre, du 23 au 27 avril)
 
   
 
Immobilier
logistique
PRD développe
42.000 m²
en blanc
à Angers
Preuve que la logistique grand format déborde de la dorsale : le promoteur et constructeur PRD développe une plate-forme de 42.000 m² à l'ouest de l'agglomération d'Angers, au sein du parc de l'Atlantique. Ce projet lancé en blanc est le fruit d'un partenariat étroit avec l'agence de développement économique locale, l'Aldev, qui entend conforter la position d'Angers Loire Métropole comme carrefour logistique du Grand Ouest, à la croisée de trois autoroutes (A11, A87 et A85) et à moins de 100 kilomètres de cinq grands bassins de population : Rennes, Nantes, Le Mans, Tours et Poitiers. Au sein de cette communauté urbaine qui regroupe 31 communes et 300.000 habitants, la logistique représente déjà plus de 2.500 emplois, dans plus de 60 entreprises. Pour la plate-forme dont la construction vient d'être lancée, PRD avait pris position sur un terrain de 10 hectares et s'est chargé du montage du dossier technique et administratif, tandis que les 25 M€ d'investissements sont pris en charge par Stam Europe, qui investit dans l'immobilier pour de grands comptes institutionnels. Basé à Paris, ce dernier totalisait plus d'1M de m² sous gestion dans le secteur de la logistique fin 2017. Alors que la commercialisation du futur bâtiment angevin vient de débuter, des locataires potentiels s'y intéressent déjà, l'objectif de Stam Europe étant évidemment de le louer avant sa livraison prévue en décembre prochain. MR
 
   
  La plate-forme de 42.000 m² et plus de 10 m de haut disposera de 48 quais de chargement. ©Les Ateliers 4+  
 
 
 
Immobilier
logistique
Lea Logistique
loue 6.000 m
2
sur le P3 Park
de Rivesaltes
Lea Logistique vient de louer à P3 Logistic Parks un entrepôt de 6.000 m² sur le P3 Park de Rivesaltes, à quelques km de son site historique de 3.000 m2, situé à Perpignan au pôle international Saint-Charles. Il s'agit pour prestataire perpignanais spécialisé depuis 2008 dans la logistique et la commission de transport des vins et spiritueux d'accompagner la montée en puissance de son activité. JLR
Photo ©P3
 
 
 
Supports de
manutention
Réajustement
en vue du prix
de la palette
bois

Signe tangible de reprise économique, le marché de
la palette en France et dans les principaux pays européens se porte bien : 115,8 millions de palettes EUR / EPAL fabriquées et réparées de palettes, c'est un record en 2017, avec une croissance de +10%. Mais dans un contexte de forte demande en bois et en sciages, la Commission Palettes Sypal de la FNB (Fédération Nationale du Bois) rappelle que les hausses des prix des sciages à palettes qui avaient été annoncées à l'automne 2017 se sont confirmées et que l'augmentation du prix du bois se poursuivant (il pèse pour 70% du prix de vente d'une palette), il y aurait mécaniquement des répercussions sur les prix de vente des palettes. « De nouvelles négociations tarifaires devront se mettre en place pour un ajustement des prix de vente des palettes réaliste avec le prix des sciages » peut-on lire dans son communiqué. Autres facteurs aggravants : le renchérissement des prix du transport routier en 2017 (dans une fourchette de 8 à 10%), qui devrait se poursuivre en 2018, et la pénurie de conducteurs qualifiés, qui pourrait entraîner des retards de livraison de sciages. « Des difficultés sont à prévoir et subsisteront dans la chaîne d'approvisionnement » prévient le Sypal. JLR
Photo ©PGS
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Royaume-Uni
KFC ferme
700 restaurants
suite à
des problèmes
de livraison
« Désolé, nous sommes fermés. Notre poulet est livré frais dans nos restaurants, mais nous avons eu quelques couacs avec la livraison aujourd'hui », peut-on lire sur la porte d'un KFC à Manchester, rapporte un journaliste de la BBC. Un poisson d'avril ? Non, il est encore un peu tôt pour cela. L'enseigne de restauration rapide a été contrainte hier de fermer les portes de plus des deux tiers de ses restaurants au Royaume-Uni (environ 700 sur les 900) en raison de problèmes de livraison de poulet... DHL, son nouveau prestataire en charge de la livraison, est pointé sévèrement du doigt. La société allemande a immédiatement réagi en présentant ses plus plates excuses et en précisant travailler activement pour rétablir la situation. Plus que jamais cette histoire de volaille prouve l'impact (parfois désastreux comme ici) de la Supply Chain sur le business des entreprises. JF  
 

Etats-Unis
Les chargeurs
manquent
de visibilité
sur leurs
expéditions
Les pratiques des chargeurs américains en matière de gestion du fret international sont archaïques, c'est ce qu'affirment les responsables de la plate-forme Freightos à la lumière d'une enquête qu'ils ont menée auprès de 500 entreprises de taille moyenne. En effet, si les plus grands chargeurs utilisent des solutions modernes telles que les plates-formes collaboratives de transport, 50% des PME ont encore recours à des tableurs Excel. Et celles qui s'appuient sur des commissionnaires de transport ne sont que 11,7% à estimer que leur prestataire leur met à disposition une solution moderne de gestion et de suivi du transport. Résultat, 83% d'entre elles indiquent n'avoir qu'une visibilité limitée sur leurs expéditions et 18,4% répondent n'en avoir aucune. Conséquence logique, seuls 35% des importateurs déclarent que leurs marchandises arrivent dans les délais prévus. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Contact, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou le mensuel papier)
Sandrine Papin
Directrice commerciale
Tél : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
20 février 2018

MARS 2018

Mardi 20 au
vendredi 23
SITL
Europe 2018/ Intralogistics
Europe

Parc des
expositions
Paris Nord
Villepinte
Hall 6

Mardi 27
Journée DSCP
Dynasys
« Transformation
digitale : votre
Supply Chain
est-elle
tendance ? »

Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 17h15
Palais Brongniart
Paris




AVRIL 2018


Jeudi 5

Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Lundi 23 au
vendredi 27

CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne