Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
e-commerce
JD.com ouvrira
un entrepôt
en France



Et de deux ! Après l'annonce par Alibaba de l'ouverture d'une plate-forme logistique en France il y a deux semaines (voir NL n°2630), c'est au tour de JD.com d'investir le marché français. Un bureau vient d'ouvrir à Paris avec à sa tête un expert de la Chine, Florent Courau, qui occupera le poste de directeur général France de JD.com. Après avoir passé douze ans au sein du groupe LVMH en France et en Chine, ce diplômé de l'ESCP Europe et de l'INSEAD avait créé son propre cabinet de conseil pour accompagner les entreprises souhaitant accéder au marché chinois. Rappelons que le 9 janvier dernier, à l'occasion du déplacement du président Emmanuel Macron en Chine, un partenariat avec été signé entre JD.com et l'agence publique Business France avec à la clef la création d'un « guichet unique » en France permettant aux marques françaises de vendre plus facilement leurs produits aux consommateurs chinois. « Florent Courau sera en charge de la mise en œuvre de ce projet incluant la supervision d'un programme de formation et de familiarisation au marché chinois du e-commerce pour les cadres supérieurs français, ainsi que l'établissement d'un centre logistique en France pour faciliter le transport des produits français vers la Chine », indique JD.com. JF
Photo : Florent Courau, premier Directeur Général France de JD.com ©JD.com
 
 
 
 
Référencement
Etes-vous
dans l'annuaire
des fournisseurs
de la
Supply Chain ?
Si vous êtes fournisseur de solutions pour la Supply Chain (informatique, conseil, équipements, transport, entreposage, services...), vous avez la possibilité de figurer dans l'annuaire de la Supply Chain qui regroupe plus de 1.000 entreprises. Dans sa version papier, cet annuaire sera envoyé aux abonnés de Supply Chain Magazine en même temps que le numéro de mars, et sera également diffusé sur le salon SITL (20-23 Mars, Paris Nord Villepinte).
OBTENIR LE FORMULAIRE EN LIGNE
POUR FIGURER DANS L'ANNUAIRE 2018.

Vérifier vos coordonnées dans l'Edition 2017
en accès libre sur le site Internet
 
 
Plate-forme
transport
Convargo
se rebaptise
Everoad
et réaffirme
ses ambitions


Trois mois après avoir bouclé une 2e levée de fonds de
16 M€ (voir NL n°2583), Convargo change de nom et devient Everoad. « Un nom davantage en phase avec ses ambitions internationales » fait valoir le communiqué de la start-up créée mi-2016, dont la plate-forme vise à optimiser le transport routier de marchandise (TRM). « En pratique, nous avons commencé l'an dernier à travailler avec des transporteurs espagnols, allemands, anglais et italiens, ou même polonais et lituaniens, qui peuvent servir certains besoins des chargeurs français utilisant nos services. Nous avions déjà recruté des profils à même d'assurer cette recherche de nouveaux partenaires transport, et cela reste un axe prioritaire de notre développement, commente Maxime Legardez, fondateur et dirigeant de Convargo/Everoad. Quant au déploiement du service auprès de chargeurs des pays limitrophes, il est à l'agenda mais plutôt pour le 2e semestre 2018, quitte à ouvrir des bureaux sur place. La liste des pays ciblés n'est toutefois pas arrêtée », ajoute-t-il. Pour mieux assoir sa position dans l'Hexagone, Everoad compte en revanche décrocher dès février le statut de commissionnaire de transport, pour réaffirmer sa volonté de s'inscrire dans le paysage français du TRM, non seulement pour servir des besoins spot mais aussi pour accompagner certains grands donneurs d'ordre dans l'optimisation de leur plan de transport. Dans cette optique, Everoad annonce aussi de nouveaux services, comme un système de facturation simplifiée permettant aux expéditeurs d'ouvrir un compte fournisseurs pour gérer l'ensemble de leurs commandes via la plate-forme, ou une formule d'assurance ad valorem de la marchandise à hauteur de 50.000 euros. Et pour répondre à la question sensible des délais de paiement qui menacent la trésorerie de nombre d'entreprises du TRM, les opérations réalisées via la plate-forme ne seront plus réglées à 30 jours, mais à 72 heures. Enfin, la start-up annonce une évolution de son organisation interne, notamment avec la création d'une « cellule transport » constituée de professionnels rompus à la gestion de plans de transport ou à l'utilisation des outils de gestion d'appel d'offres. Ils seront aussi chargés d'étoffer la connaissance terrain des équipes et de veiller à la pertinence des solutions proposées. Cette cellule sera dirigée par une nouvelle recrue, Lilian Pichelingat, ancien responsable affrètement chez Gefco. Et deux autres arrivées sont annoncées : celle de Guillaume Bueninck comme Directeur commercial expéditeurs, en provenance de Microsoft, et celle de Sabrina Belkhiri comme Transport Manager, avec une expérience d'ingénieur d'études chez Geodis. Au total, l'équipe comptera sous peu 50 collaborateurs. MR
Photo : Lilian Pichelingat, Directeur de la cellule transport, Everoad
 
 
 
 
Livre
Le prestataire
MDS retient
une solution
Inconso
Spécialiste de la distribution du livre, MDS s'est équipé de la solution de facturation InconsoLSA (Logistics Service Accounting), sur son entrepôt de 35.000 m² à Dourdan, en Essonne. Co-fondé par Dargaud, ce prestataire stocke sur place la multitude de références de ses éditeurs partenaires (bande dessinée, manga, littérature jeunesse ou art de vivre, guides touristiques, etc). MDS souhaitait un outil suffisamment souple pour gérer la facturation de ses nombreux clients tout en s'adaptant à leur spécificité.
Parmi les règles propres à l'édition qu'un logiciel classique peinait à prendre en compte, citons par exemple le calcul du prix de préparation et d'expédition au pro rata du prix public HT d'un livre. Le module InconsoLSA permet justement de facturer automatiquement les prestations et services en se basant sur des processus individualisés et les informations transmises par l'ERP. Chez MDS, la première phase de mise en œuvre, finalisée en septembre dernier, a permis d'optimiser les délais de facturation de près de 3 jours. MR
 
 
Messagerie
de la presse
Réorganisation
en vue
pour la filière
distribution
Dans un récent communiqué, le Conseil d'Administration des Messageries Lyonnaises de Presse (MLP) insiste sur le fait que son entreprise « n'a aucune responsabilité dans la situation financière délicate de Presstalis » et qu'elle « ne souhaite la disparition d'aucun acteur de la filière ». Se défendant de toute tentative d'ingérence dans les problèmes financiers que rencontre Presstalis, MLP se déclare toutefois déterminé à « participer à toute solution concernant le réseau de distribution, qui est le bien commun de toute la filière », dans le cadre d'une réflexion commune pour redéfinir les missions et l'organisation des dépositaires (N2). Selon MLP, les difficultés actuelles de la filière sont en grande partie imputables à « l'intégration de tiers logisticiens qui entraîne une hybridation entre la mission des messageries et celle des dépositaires ». Sa proposition : une organisation reposant sur des dépositaires indépendants (niveau 2). « Cette réorganisation n'est pas un saut dans l'inconnu. Son approche évolutive repose sur des faits vérifiables puisque ce modèle fonctionne, chaque jour, efficacement sur 50% du territoire national » conclut le communiqué. Le Groupement Alliance, acteur logistique du niveau 2 dans le système de distribution de la presse, s'est également déclaré favorable à cette solution d'un niveau 2 composé de dépôts indépendants. Il a même proposé de racheter les dépôts SAD et Soprocom de Presstalis. Ces prises de position interviennent alors que le leader Presstalis de la distribution de la presse au numéro en France est au bord de la cessation de paiement et qu'une mission gouvernementale sur la distribution de la presse été confiée depuis cet automne Gérard Rameix, conseiller maître à la Cour des comptes. JLR  
 
Messagerie
Mazet
se rapproche
de la zone
aéroportuaire
de Lille
Le Groupe Mazet, spécialiste de la messagerie colis
et palette de plus de 30kg, a déménagé début janvier son hub lillois de quelques kilomètres, passant de Seclin, où il était implanté depuis 1982, à Lesquin, dans la zone du Centre Régional de Transport près de l'aéroport.
Avec 7.500 m2 et 82 portes à quai, le nouveau hub messagerie et international est désormais le plus gros pôle d'activité messagerie du groupe. JLR
 
   
 
Immobilier
logistique
Jadéo et
Openbox
se partagent
les économies
C'est une grande première dans le monde de l'immobilier logistique. Après livraison du bâtiment, Openbox, le concepteur et constructeur de l'entrepôt de Vaulx Milieu, en Isère (voir NL n°2315), a remis un chèque d'un montant de 128.526 € à son client Jadéo, groupe français spécialisé dans la distribution de déguisements et d'articles de fête par internet (notamment sous la marque deguisetoi.fr). Il s'agit de la première restitution d'une partie des économies réalisées pendant le chantier, conduit suivant la méthode innovante du Co Design&Build proposée par la société lyonnaise Openbox (filiale de BEG Ingénierie). Contrairement au schéma classique dit de contractant général , ce mode collaboratif de co-construction instaure un échange d'informations total entre les deux parties, sur les solutions mises en oeuvre, les prix d'achats, les quantités, la situation réelle du planning et la comptabilité chantier. Le contrat, signé en juillet 2016, prévoyait la répartition entre Openbox et Jadéo des éventuelles améliorations de marge qui pourraient être réalisées tout au long du projet. JLR  
   
  Bertrand Chabanne, Fondateur et dirigeant d'OpenBox, remet un chèque de 128.526 € à Sylvain Ferreira, Pdg de Jadéo.  
 
Nomination
Ludovic Simonnot
devient
Directeur
transport chez
DHL Supply
Chain France

Depuis le 8 janvier, la direction transport de DHL Supply Chain France a été confiée à Ludovic Simonnot, qui fait également partie du Comité de Direction du prestataire. Ce titulaire d'un DUT en Gestion Transport et Logistique et d'un Master Advanced Management Programme de l'EM Lyon a une bonne expérience du domaine du transport et de la logistique, tant du côté prestataires que chargeurs. Il a débuté sa carrière chez Intermarché, au poste de responsable amélioration continue, avant de rejoindre GLS où il a occupé le poste de Directeur des Opérations pendant 7 ans. Puis en 2000, il rejoint la société Coca Cola Entreprise comme Responsable Logistique et Achat Transport. Huit ans plus tard, il est nommé Directeur des Operations chez Geodis Beverage, avant d'intégrer en 2013 Orangina Suntory où il a occupé successivement le poste de Directeur des Opérations et Directeur de Production. Placé sous la responsabilité hiérarchique de Laurent Massin-Le Goff, le nouveau Pdg de DHL Supply Chain France, Ludovic Simonnot aura notamment en charge de développer les solutions Transport, en particulier l'offre de pilotage de bout en bout Lead Logistics Provider (LLP). JLR  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Chine
Alibaba investit
Xi'An
Dans la droite ligne de sa stratégie « New Retail » (NL n°2588), lancée en 2015, le géant chinois de l'e-commerce Alibaba a annoncé la semaine dernière l'ouverture de 3 supermarchés « Hema » à Xi'An (capitale de la province du Shaanxi) en 2018. Cette nouvelle fait aussi écho à l'ouverture du premier supermarché (7Fresh) de son concurrent JD.com il y a quelques jours (voir NL n°2628). Alibaba a déjà ouvert 26 magasins Hema dans 7 villes chinoises (Shanghai, Pékin, Ningpo, Hangzhou, Shenzhen, Suzhou et Guiyang) et a déjà prévenu de l'ouverture imminente de 30 magasins supplémentaires à Pékin. Le géant chinois s'engage à livrer des commandes à domicile en 30 minutes pour les clients habitant dans un rayon de moins de 3 km. Cette annonce intervient en parallèle de la signature de plusieurs accords entre le e-commerçant et la ville chinoise, avec notamment à la clef la construction d'un autre siège social pour Alibaba (le siège historique est à Hangzhou) présenté comme « le siège de la route de la soie ». La logistique sera un des domaines de collaboration. Cainiao Network (la branche logistique d'Alibaba) prévoit d'investir 1 milliard de RMB (environ 130 M€) dans la construction d'un hub logistique dit « intelligent » qui abritera des technologies de pointe (lignes automatisées, AGV, bras robotisés, etc.). « Les délais de livraison dans la région centre-ouest ont ainsi une chance de devenir comparable à ceux des régions de l'Est », a déclaré Tianhua Zhong, vice President du groupe Alibaba. JF  
   
  Signature du pacte entre les représentants de Cainiao et du gouvernement de la ville de Xian. ©Alibaba  
 

Suède
Le turc Ekol
s'implante en
Scandinavie
Après la France en novembre dernier, le prestataire turc Ekol Logistics poursuit sa politique d'expansion en ouvrant un bureau à Göteborg, en Suède. « Ekol Nordics proposera des services de transport en lots complets, lots partiels et de groupage. Au départ, nous relierons les pays nordiques à la Turquie, au Moyen-Orient et aux autres pays dans lesquels nous sommes implantés en direct. La prochaine étape consistera à connecter la région au reste de l'Europe » confirme Jarmo Halonen Directeur Régional d'Ekol Nordics. Le 3PL se focalisera dans un premier temps sur les clients des secteurs automobile, électronique, retail, papier et bois sur lesquels il fait état de nombreuses références. Son plan de croissance est ambitieux, il anticipe d'ici 2010 30 recrutements et se donne pour objectif de réaliser 30 M€ de CA dans la région. PM
Photo : Ekol Nordics
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
ou : jean-luc.rognon@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
23 janvier 2018

MARS 2018

Mardi 20 au
vendredi 23
SITL
Europe 2018/ Intralogistics
Europe

Parc des
expositions
Paris Nord
Villepinte
Hall 6

AVRIL 2018

Jeudi 5

Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Lundi 23 au
vendredi 27

CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne