Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Cherche
transporteur
pour venir
en aide
aux Antilles
Suite au passage de l'Ouragan IRMA qui a dévasté les iles de Saint-Bathélémy et de Saint-Martin, le réseau des Banques Alimentaires recherche un mécène logistique. L'ONG a déjà puisé dans ses stocks pour mettre à disposition spontanément des produits secs : plats cuisinés en conserve, sardines, produits bébé, produits laitiers, biscuits, etc...Mais on sait qu'en pareilles circonstances la logistique constitue un facteur déterminant pour acheminer les produits vitaux dans des délais courts aux bons endroits. En 24h, 150 palettes, soit 75 tonnes, ont déjà été proposées. Mais pour acheminer les denrées de métropole, les Banques Alimentaires se heurtent cependant à un problème de transport et recherchent un soutien logistique gracieux pour cette opération de solidarité exceptionnelle. Aussi Supply Chain Magazine lance un appel urgent en direction des entreprises de transport pour acheminer les palettes au port de départ et mettre à disposition deux containers de 24 pieds à destination de Point-à-Pitre. Sur place, les produits seront acheminés avec le reste du matériel de première nécessité. Merci de votre solidarité !
Contact : Service approvisionnement : 01 49 08 04 78
ffba.appro@banquealimentaire.org
 
 
 
 
INVITATION
Restitution
de l'enquête
« Tracking
des flux
de transport »
à la Maison
du Danemark
Shippeo et Supply Chain Magazine vous invitent mercredi 27 septembre de 9h30 à 12h à La Maison du Danemark (Paris 8ème) à une matinée de conférences et de débats sur le tracking des flux de transport. Cette matinée débutera par un retour sur les travaux du groupe de travail « Tracking Transport » par Xavier Hua, directeur général de l'Institut du Commerce, puis par la restitution de l'enquête « Tracking des flux de transport : Etudes des enjeux et des bénéfices pour les acteurs de l'industrie et de la distribution », par Lucien Besse, co-Fondateur et Directeur de Shippeo. Cette étude sera ensuite commentée par un panel de professionnels : Jérôme Thivend, Head of Supply Chain Retail & Professionnal Henkel, Alexandre Stark, Directeur logistique de Nestlé France, Alain Courroyan, logistics et customer Service manager JDE Coffee, Benoit Thiebaud, Directeur des opérations d'Interlog Logistic, Samy Kchok, Directeur des programmes Appro 360 Carrefour, Alban de Villeneuve, Directeur des activités transport d'ID Logistics. Cette Table Ronde sera animée par Jean-Philippe Guillaume, Président de Supply Chain Magazine.
Programme complet
et inscription en ligne.

 
 
Acquisition
Le Management
de Staci rachète
le capital
de l'entreprise
Le management de Staci, accompagné par Cobepa et Société Générale Capital Partenaires (SGCP), annonce avoir signé fin juillet 2017 l'acquisition du capital du Groupe Staci auprès d'ICG (Intermediate Capital Group). Rappelons que Staci est spécialiste de la logistique publi-promotionnelle et la préparation de détail B2B et multicanal. Le Groupe propose des solutions logistiques sur-mesure pour les produits code-barrés (box ADSL, téléphonie, accessoires, cosmétique, équipement, FMCG, high-tech, alimentaire…) et non code-barrés (PLV, merchandising, imprimés, consommables…). Avec 25 sites logistiques en Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, aux Pays-Bas et au Royaume- Uni, il a réalisé un chiffre d'affaires de 154 M€ en 2016 (en hausse de plus de 10% par rapport à 2015), pour un effectif de 1.300 collaborateurs.
Jean-Marie Laurent Josi, CEO de Cobepa, et Charles-Henri Chaliac, membre du Comité Exécutif, ont déclaré : « Thomas Mortier et son équipe nous ont impressionnés avec leur savoir-faire spécifique dans la gestion de la complexité logistique et leur vision claire et ambitieuse pour l'avenir de Staci. Nous sommes convaincus que le Management a la capacité de maintenir un rythme de croissance soutenu pour permettre à Staci de consolider sa place de leader en Europe dans la logistique de picking ». JPG
 
 
 
 
Fret ferroviaire
La journée OFP
du 15 novembre
veut parler
d'avenir
« Et maintenant, osons l'avenir ! », tel est le thème de la septième journée Fret ferroviaire et OFP qui se tiendra le 15 novembre prochain à la Mairie de Levallois. Objectif OFP, l'association organisatrice qui vise à encourager un plus large développement d'opérateurs ferroviaires de proximité (OFP), a visiblement choisi cette année de positiver, dans un contexte de « changement politique majeur dans notre pays ». Après une session d'ouverture le matin, qui fera le point sur la situation du fret ferroviaire et tentera d'esquisser des propositions d'actions, les deux sessions suivantes, durant l'après-midi, traiteront des infrastructures territoriales et portuaires et de l'impact du numérique. Les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes aux participants (340 en 2016), qu'ils soient directement engagés dans la création ou le management d'OFP, mais aussi chargeurs, logisticiens, entreprises ferroviaires, gestionnaires d'infrastructures nationales ou locales, etc. La nouveauté de cette année : il est possible de poser à l'avance des questions aux intervenants de la journée et de contribuer aux débats (sans obligation de s'inscrire) en allant sur l'onglet « Forum » du site d'inscription. JLR
Pour
s'inscrire
 
 
Engins de
manutention
Still lance
sa gamme de
préparateurs
de commandes
OPX
Augmenter la productivité, baisser la pénibilité, c'est avec ces deux idées en tête que les ingénieurs de chez Still ont conçu la nouvelle gamme de préparateurs de commandes OPX, qui comprend pas moins de 10 modèles (dont un tracteur, le LTX 50, qui peut tracter jusqu'à 5t). Côté ergonomie, la nouveauté la plus voyante vient de l'Easy Drive, un volant réglable en hauteur (en option), qui intègre les commandes et l'afficheur. Et pour les modèles équipés d'un mât, d'une levée initiale ou d'une plate-forme relevable (équipée d'amortisseurs pneumatiques), le système Easy Move permet aussi bien d'actionner les fourches que de relever la plate-forme à partir des commandes sur le volant. A noter également l'extraction latérale des batteries grâce à des rouleaux intégrés au plancher du châssis. L'OPX 20 (2 t de charge utile et jusqu'à deux palettes Euro dans le sens de la longueur) et l'OPX 25 (2,5 t de charge utile) existent tous deux en version Plus (14 km/h au lieu de 12 km/h pour les très longs trajets). L'OPX-D 20 (2 t de charge admissible) propose un double niveau pour transporter simultanément deux palettes l'une sur l'autre, sans risque d'écrasement des produits fragiles (une palette sur les bras porteurs et l'autre sur les fourches). Quant à l'OPX-L 20 S et l'OPX-L 16, respectivement avec des charges admissibles de 2 et 1,6 t, ils disposent d'une levée à ciseaux leur permettant de prendre deux palettes dans le sens de la longueur sans que l'opérateur n'ait à se baisser pour poser les marchandises. L'étendue de la gamme OPX permet par ailleurs de répondre à de nombreuses demandes spécifiques, c'est notamment le cas avec la plate-forme élevable hydrauliquement jusqu'à 1,2 m (en option) pour ceux qui préparent des commandes au premier niveau. JLR  
   
   
 
 
 
Nomination
SPIL engage
un directeur
business
solutions

SPI Logistic, la filiale de prestations logistiques du groupe SPI, vient d'annoncer la nomination de Jean-Philippe Bidard au poste de directeur business solutions. Agé de 47 ans, cet ingénieur diplômé de l'INSA Lyon et de l'Ecole Supérieure de Commerce de Tours a commencé sa carrière dans le monde de la logistique en tant que chef de projet chez Intermarché (entre 1996 et 1999), où il a notamment travaillé sur la mécanisation d'un entrepôt de 65.000 m, puis a rejoint Norbert Dentressangle (maintenant XPO Logistics)en tant que responsable des bureaux d'études et méthodes groupe (entre 1999 et 2003) avant d'être embauché chez Kuehne + Nagel comme directeur business solutions Europe du sud-ouest (entre 203 et 2011). Dernièrement, il était directeur business development de la région Europe de l'Ouest chez DB Schenker. Au sein de SPIL, il prend la direction des réponses techniques aux appels d'offres, en s'appuyant sur les compétences des experts en robotique et en automatismes des équipes ingénierie du groupe, et il pilotera par ailleurs les projets d'amélioration continue des activités existantes. JLR
Photo : Jean-Philippe Bidard, SPIL
 
 
Immobilier
logistique
Deux locations
d'entrepôts
conseillées
par EOL
en Essonne
La société de conseil en immobilier logistique EOL a annoncé que la signature par la société ACE d'un bail ferme de six ans pour la location à la société SIV de 4.800 m2 dans la ZI de Courtaboeuf à Villejust (91). Cela permet à la société spécialisée dans le transport, la logistique et l'installation de matériels de bureautique et d'électronique grand public, d'étendre à environ 20.000 m2 la surface d'entreposage dont elle dispose au niveau national. EOL était conseiller du preneur comme du bailleur. Toujours dans l'Essonne, la société Toulouse Services Palettes (groupe Enviris), spécialisée dans la fabrication et le reconditionnement de palettes, a loué 9.240 m² d'entrepôts et bureaux à Marolles en Hurepoix dans le cadre d'un bail ferme de cinq ans. Le bailleur était conseillé par EOL et le preneur par Nexity Conseil & Transaction. JLR
 
   
  L'entrepôt ACE à Villejust  
   
  L'entrepôt de Toulouse Services Palettes à Marolles
en Hurepoix
 
 
 
 
Sécurité
Quel est le coût
du terrorisme
sur la
Supply Chain ?
La fréquence des actes de terrorisme impactant la SC est en augmentation selon la British Standards Institution (BSI). Si 3,1 attaques par semaine ont été recensées ces 10 dernières années, la BSI en a dénombré 346 en 2016, un chiffre en augmentation de 16% sur le S1 2017. Détournements de marchandises, attaques sur les infrastructures (pétrolières notamment), cyber-attaques, leur forme se diversifie de même que leurs domaines de prédilection : sur les trois dernières années, les attaques portant sur les denrées alimentaires ont triplé et celles à l'encontre de sites industriels ont doublé. 58 pays ont été affectés depuis 2007, la Colombie, l'Inde et la Turquie formant le malheureux tiercé gagnant. Extorsion, destruction, perturbation… ces attaques coutent cher. A titre d'exemple, les contrôles douaniers sur le transport routier entre la Belgique et la France (après les attaques de novembre 2015 à Paris) ont couté plus de 50 € par camion retardé, soit plus de 3 M€ durant les 30 jours qui ont suivi. A cause du conflit syrien, les autorités libanaises ont dû rediriger pour plus d'1Md€ de flux de marchandises, coutant au passage plus de 700 M€ aux transporteurs jordaniens. Si la BSI note une demande de conseil grandissante de la part de ses adhérents et une réelle prise de conscience chez les grandes entreprises, les dépenses en mesures de sécurité ne suivent pas la tendance haussière des attaques, notamment au Bengladesh et en Inde ou le trafic aérien a augmenté de 120% en 10 ans. Il va pourtant falloir s'y résoudre : « Le terrorisme va encore impacter l'Europe de manière significative pendant les prochaines décennies » estime David Fairnie, Principal Consultant Supply Chain Security de la BSI. PM  
 
INFOS INTERNATIONALES  

USA
Amazon
veut ouvrir
un deuxième
siège social
L'énorme siège social d'Amazon à Seattle, agrandi en 2016, est devenu trop étriqué le forçant à pousser les murs. Problème : Amazon occupe déjà près du quart des surfaces de bureau présentes en centre-ville à Seattle. Une seule solution, ouvrir un second siège. A la recherche de la meilleure solution foncière et financière, Amazon se lance donc dans une opération séduction, ou plus concrètement un appel d'offres à 5 Md$ (coût estimé du projet), en direction des métropoles américaines en détaillant son impact économique, énorme il est vrai, sur Seattle depuis son implantation « downtown » en 2010. A Seattle, Amazon occupe 33 bâtiments, 752.500 m² de bureaux, compte 40.000 collaborateurs 24 restaurants et cafés plus huit autres services (crèches notamment). En sept ans, il y a dépensé 3,7 Md$ en infrastructures plus 1,4 Md$ en dépenses opérationnelles (électricité, télécom, entretien...), 25,7 Md$ en salaires, 43 M$ en indemnités de transport pour les employés, et a réservé 233.000 nuitées d'hôtel. Ca n'est pas tout. La firme estime également l'impact indirect de sa présence à 53.000 emplois, 38 Md$ d'investissements et 17 Md$ d'augmentation de revenus par des personnes et employés extérieurs. Enfin, le nombre de Fortune 500 disposant d'un centre d'ingénierie ou R&D à Seattle est passé de 7 à 31 en l'espace de 7 ans. HQ2, son nouveau siège, sera en quelque sorte un jumeau du premier avec jusqu'à 50.000 collaborateurs et pèsera le même poids dans le fonctionnement de l'entreprise. Il ne devra pas être obligatoirement un campus en centre-ville comme le premier mais l'implantation se fera dans une agglomération, ville ou banlieue, d'au moins 1M d'habitants, offrant un environnement favorable au commerce et apte à attirer et converser les meilleurs talents techniques. Tout un programme ! PM
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
11 septembre 2017

SEPTEMBRE 2017

Jeudi 14
Webinar TXTChain
TXT RETAIL
« 4 bonnes
pratiques pour
une Supply Chain
plus agile »

En collaboration avec SCMagazine
De 13h30 à 14h

Mardi 26
Conférence
DYNASYS
« Du S&OP vers
l'IBP :
Accélérez
la transformation
digitale de votre
Supply Chain! »

Intervenants :
Dynasys
Wavestone
  et Retour
d'expérience :
Sanofi Pasteur
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 12h15
Mercure Lyon Centre Château Perrache


Mercredi 27
Matinée
SHIPPEO
« Tracking des flux
de transport :
enjeux et
bénéfices pour
les acteurs de
l'industrie et de
la distribution »
Participation de:
SCMagazine,
De 9h30 à 12h
Maison
du Danemark
Paris 8e


OCTOBRE 2017


Jeudi 5
Séminaire
E2OPEN
« L'Oréal :
Intégrer ses
fournisseurs
sur le cloud
dans un contexte
de demande
toujours plus
imprévisible »

Témoignage :
L'OREAL
Partenaire :
SCMagazine
De 8h00 à 10h20
Hôtel W
Paris-Opéra
Paris 9e


Mercredi 11

Conférence
BOARD
« Transformer la
Planification
et l'Analyse
dans le Retail
avec BOARD ! »

Témoignage client
de Marc Schillaci, Président d'Oxatis
De 15h à 18h
Centre de
conférences
Paris Victoire
Paris 8e


Jeudi 12
Forum RELEX
« Efficient Supply Chain For Retail »
Partenaires :
MARTEC International
et SCMagazine
DE 14h30 à 18h30
Ambassade
de Finlande
Paris 7e


Mardi 17
Conférence
ORACLE
« La digitalisation
au service
de l'excellence
transport »

Partenaires :
IBM, BP2R,
SCMagazine
De 8h30 à 11h30
Hôtel Intercontinental
Marceau
Paris 8e


Jeudi 19 et
Vendredi 20

Formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques de
la prévision
des ventes »

De 9h à 17h
Paris-La Défense


Jeudi 19
TXT Retail
Thinking Retail
Forum
De 9h à 13h
« Planifier pour
la Renaissance
de la
Distribution »

avec l'intervention
de GiFi
De 14h à 16h30
« Conférence
PLM et SC
Collaboration »

avec l'intervention
de Dior
Maison de
l’Amérique Latine
Paris 7e