Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook

Compétition
Participez
au Grand Prix
de Karting des
professionnels
de la
Supply Chain !

Le 15 septembre 2017 Supply Chain Magazine et Actua Karting organisent le premier grand prix de karting à Saint-Laurent de Mure, à 5' de la gare TGV/Aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Accessible à toutes et à tous le karting ne demande aucune expérience particulière et vous propulse avec votre équipe dans une ambiance « course ». Sur un mode « grand prix » très convivial, la journée combine networking et compétition. Au programme, accueil des participants à 9h30, puis séance d'essai Challenge en équipe 4 pilotes. Briefing/Equipement des pilotes. Série chronométrée libre 40min. Sélection du meilleur pilote pour essais officiels. Série chronométrée Officielle (12min). Détermination de la grille de départ. A 12h30 Déjeuner, puis dans l'après-midi, course d'endurance et remise des prix. Ce grand prix de karting sera l'occasion de partager les plaisirs de la compétition en équipe, dans une ambiance détendue et extrêmement conviviale en se mesurant aux confrères et aux partenaires de la profession. Cette compétition est organisée en partenariat avec SPI Logistique, Actemium et Arthur Loyd Logistique.
Conditions de participation
et inscription en ligne.

 
 
 
 
Grande
distribution
Le site 3XL
de Carrefour
à Poupry livré
début 2018,
voire avant
Le chantier de la plus vaste plate-forme logistique construite d'un seul tenant avance tambour-battant sur la zone d'activités d'Artenay-Poupry, en Eure-et-Loir. Les habitués de l'A10 auront sans doute remarqué l'énorme bâtiment qui longe l'autoroute sur plusieurs centaines de mètres, à 30 km au nord d'Orléans. Commandé par Carrefour Property Management au contractant général GSE, il totalise 131.000 m² de surfaces logistiques réparties en 19 cellules en sec, et 4 cellules pour les produits dangereux. Sans compter quelques 6.000 m² de bureaux répartis entre 3 locaux dédiés et 10 bureaux de quai répartis dans l'entrepôt. D'ici quelques mois, il prendra le relais de 2 sites existants à Saran, à quelques kilomètres, pour assurer le stockage et la distribution sur la moitié de la France de produits hors-alimentaire (bazar, droguerie, bricolage, ameublement, etc.). Au fil de sa montée en charge, il desservira les 140 hypermarchés et 650 supermarchés que compte le groupe au nord d'une ligne Bordeaux-Besançon. Soit un peu plus l'entrepôt servant la zone sud depuis Laudun-L'Ardoise dans le Gard, récemment agrandi (voir NL n°2524). A Poupry, les opérations seront confiées à Kuehne+Nagel, déjà à la manœuvre à Saran. Il s'agit pour partie de flux stockés, vu l'important volant de marchandises en grand import, et pour le reste de flux en cross-docking, lorsque la réactivité des fournisseurs le permet.
Le prestataire prévoie de mobiliser plus de 300 personnes en propre, et de monter éventuellement jusqu'à 500 pour gérer les pics d'activité. Notons que ce site, déjà gigantesque, dispose d'une réserve foncière permettant d'envisager 3 cellules supplémentaires. MR
 
   
  Les 1ères cellules sont en cours d'achèvement, avec l'installation des éclairages. ©M.Rabiller  
   
 
Grande
distribution
(suite)
Un chantier à
l'heure digitale
A Poupry, à peine 5 mois se sont écoulés entre l'implantation du 1er des 1.012 poteaux et la couverture de l'ensemble des cellules. « Et deux centrales à béton ont permis de couler jusqu'à 15.000 m² de dalle par semaine, contre 4.000 habituellement », explique Nicolas Flamme-Obry, Responsable du projet côté GSE. L'ensemble devrait pouvoir être livré à Carrefour avec plusieurs semaines d'avance, dès la fin 2017. Lors de la visite organisée la semaine dernière, le chantier comptait environ 2 mois d'avance sur le planning contractuel, en partie en raison des moyens déployés par le constructeur, mais aussi grâce au recours au BIM (Building Information Modeling, voir notre dossier dans SCMag n° 113). « Dès l'appel d'offres, nous avions exigé le recours à une maquette numérique 3D, comme nous le faisons depuis 18 mois pour l'ensemble de nos projets de construction », indique Maud Georgelin, Directrice technique pour les projets logistiques de Carrefour Property Management. A ce titre, elle mène actuellement de front 32 projets partout en France. Cette maquette numérique et la visite de certains espaces en réalité virtuelle proposée par GSE l'ont notamment amené à demander des modifications dans les espaces de bureaux, afin d'améliorer la qualité des ambiances de travail pour les occupants. Mais côté GSE, le BIM a non seulement permis d'améliorer le zonage et le planning du projet, mais aussi d'optimiser les quantitatifs à acheter, de mieux intégrer les lots des différents corps d'état ou de prévenir tout clash entre les différents réseaux lors de la réalisation. Toutes les semaines, le comité de pilotage du projet recoupait d'ailleurs les éléments du planning contractuel, ceux remontés par le planning en BIM et des vues ariennes prises par drone. Et GSE est même allé plus loin sur ce projet, en proposant une solution en réalité augmentée développée avec la start-up nantaise Bloc In Bloc qui permet de déambuler dans certains espaces en comparant de visu la correspondance entre les travaux effectuées et les indications de la maquette numérique. Une solution qui pourrait à terme également permettre d'effectuer plus efficacement les incontournables levées de réserves. MR
 
   
  Réalités virtuelle et augmentée au programme
chez GSE. ©M.Rabiller
 
 
 
 
Retail
s.Oliver Group
met en œuvre
sa stratégie
multicanale
Alors que les consommateurs attendent une expérience d'achat toujours plus fluide, que ce soit en ligne ou en magasin, l'enseigne de mode s.Oliver Group a choisi Manhattan Associates pour l'aider à la mise en œuvre de la prochaine étape de sa stratégie omnicanale. L'entreprise, basée en Allemagne, déploie actuellement les solutions Distributed Order Management et Store Fulfilment pour orchestrer les commandes et offrir aux clients plus de fiabilité et de choix en matière de livraisons. Le distributeur utilisera les autres solutions logicielles de Manhattan pour regrouper et gérer la disponibilité les stocks sur l'ensemble de ses canaux de distribution, e-commerce et magasins. Cette nouvelle approche a pour objectif d'améliorer la disponibilité des articles et d'offrir une expérience client sans couture. L'accélération des flux de marchandises ainsi induite devrait améliorer également la rotation des stocks réduisant les pertes liées à l'excédent d'inventaire. « Il est aujourd'hui essentiel de pouvoir s'appuyer sur un OMS (Order Management System ) qui alloue les commandes selon l'état réel des stocks et basé sur une logique de livraison optimisée », estime Ansgar Weber, directeur IT & Operations Digitales chez s.Oliver Group. JPG  
 
Innovation
Relex Solutions
parmi les
110 éditeurs
de solutions
SaaS les plus
prometteuses
en Europe
Accel Partners, société d'investissement basée à Palo-alto et reconnue pour ses prises de participation dans des sociétés innovantes (Cloudera, Dropbox, Spotify...) a publié sa liste des 100 sociétés offrant des solutions SaaS les plus prometteuses en Europe. Parmi ses éditeurs positionnés sur les marchés verticaux et sur le Retail figure Relex Solutions. Ce jeune éditeur finlandais créé en 2005 s'est depuis implanté dans 17 pays, et a séduit près de 200 clients de la distribution dans le monde. La toute dernière filiale, la France, fête d'ailleurs son anniversaire puisqu'elle a été créée en juillet 2016. « Ce classement parmi les 100 sociétés les plus prometteuses récompense non seulement la croissance soutenue et continue de Relex, mais aussi et surtout son immense potentiel, estime David Ritel, DG France. Relex a une vision très claire des changements nécessaires, induits par la digitalisation et l'intelligence Artificielle. De mon point de vue, notre force est d'utiliser la puissance de ces outils tout en simplifiant l'intégration et en repositionnant les utilisateurs sur des tâches à haute valeur ajoutée. »
Vous aurez l'occasion de découvrir plus en détail l'approche de Relex, à l'occasion de leur première conférence en France, le 12 octobre à l'ambassade Finlande. Un événement en partenariat avec Supply Chain Magazine. JPG
 
 
 
 
Nominations
Le comité
exécutif
de Gefco
évolue
Le groupe Gefco fait évoluer son Comité Exécutif avec la nomination d'un nouveau membre et la prise de nouvelles fonctions pour deux de ses membres actuels. Ainsi Emmanuel Cheremetinski se voit confier en plus de l'Overland, les activités Warehousing & Reusable Packaging (WRP) et Finished Vehicles Logistics (FVL). Dans son nouveau rôle, il aura pour mission d'assurer le leadership fonctionnel et stratégique sur les métiers OVL, FVL et WRP. Il en définira les orientations, pilotera la performance et apportera le support nécessaire aux filiales. Auparavant Vice-président exécutif Europe centrale, Balkans & Moyen-Orient (CEBAME), Pierre-Jean Lorrain prend également la direction de la région Euromed. A ce titre, il pilotera la performance intégrée des deux régions et participera à la création de synergies et à la mutualisation de ressources. Pierre-Jean Lorrain a démarré sa carrière au sein d'unilog comme Chef de projet informatique. Enfin Emmanuel Delachambre est nommé Vice-président exécutif de Gefco France et membre du Comité exécutif. Emmanuel Delachambre a rejoint le Groupe Gefco en 2013 en tant que Directeur adjoint chargé de la performance et de l'amélioration continue pour la France. Il a été nommé, en 2015, DG délégué de Gefco France. Ce diplômé de l'Edhec Business School a débuté sa carrière dans le secteur de l'audit comptable et a exercé diverses fonctions chez Fret SNCF jusqu'en 2006 avant de rejoindre VFLI, acteur majeur du fret ferroviaire, puis d'intégrer Euro Cargo Rail en tant que directeur général. JPG  
   
  Emmanuel Cheremetinski, Emmanuel Delachambre
et
Pierre-Jean Lorrain
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

USA
CMA CGM vend
un terminal
à Los Angeles
CMA CGM a signé un accord de vente avec EQT Infrastructure et son partenaire P5 Infrastructure pour la cession de 90% du capital du terminal Global Gateway South (GGS) à Los Angeles pour un montant en numéraire de 817 M$. Après l'issue de cette transaction, CMA CGM restera actionnaire minoritaire avec 10% du terminal GGS acquis l'an dernier dans le cadre du rachat de Neptune Orient Lines (NOL). « Ce terminal continuera à jouer un rôle important au sein de notre réseau logistique (...). Tout au long du processus de vente, EQT Infrastructure et P5 ont mis l'accent mis sur la croissance, et promu une approche actionnariale responsable et engagée qui bénéficieront à notre futur partenariat » commente Farid Salem, DG délégué de CMA CGM. Le GGS est en effet considéré comme un actif clé pour l'armateur français afin d'offrir une qualité de service satisfaisante à ses clients américains. Il recevra donc 817 M$ payables à la clôture de l'opération, les termes de la transaction prévoyant également un paiement additionnel dont le montant et le séquencement dépendront des performances opérationnelles et financières futures de GGS. Visant à finaliser son plan de désendettement (annoncé en décembre 2015 lors de l'annonce de l'acquisition de NOL) tout en renforçant son activité de transport maritime, l'opération est soumise à l'approbation des autorités de la concurrence et réglementaires, parmi lesquelles l'accord du Comité sur les investissements étrangers aux Etats-Unis (CFIUS). Elle devrait intervenir d'ici la fin de l'année 2017. PM
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Chef de publicité
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
11 juillet 2017

JUILLET 2017

Mardi 11
FORUM D'ETE
« Les nouveaux
Business Models
en Supply Chain »

Organisé par
SCMagazine
En partenariat avec
ESCP Europe
De 9h00 à 17h00
ESCP Europe
Paris 11e

PARTENAIRES
FORUM D'ETE

SEPTEMBRE 2017

Jeudi 7
Webinar TXTChain
TXT RETAIL
« 4 bonnes
pratiques pour
une Supply Chain
plus agile »

En collaboration avec SCMagazine
De 13h30 à 14h



OCTOBRE 2017


Jeudi 12
Forum RELEX
« Efficient Supply Chain For Retail »
Partenaires :
MARTEC International
et SCMagazine
DE 14h30 à 18h30
Ambassade
de Finlande
Paris 7e