Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
3PL
Bilan
très positif
pour Log's
en 2016



2016 aura été une bonne année pour le prestataire logistique Log's, qui a poursuivi son plan de développement 2014-2019, initié, il y a 2 ans par l'équipe de direction. Les premiers succès se sont traduits par la mise en œuvre, en février, de la solution Scallog, pour accueillir à Leers un acteur majeur de la vente de vêtements haut de gamme sur internet. Le prestataire a également accompagné Vente-privée.com, avec le déploiement d'une solution mécanisée d'emballage et de tri petit colis en une trentaine de directions. A noter, toujours en 2016, le Revamping du Magasin Grande Hauteur automatisé sur le site Log's de Neuville en Ferrain. Par ailleurs, de nouveaux dossiers sont venus renforcer les positions du logisticien nordiste : mise en œuvre d'un hub de tri colis sur Bordeaux pour le compte de Relais Colis, mise en production à Arras d'un nouveau bâtiment de 50.000 m² extensible à 120.000 m² pour Orchestra, géré par un WMS signé Manhattan. Mais aussi nouvelles activités pour le groupe Renault sur Douai et Sandouville. Pour Laurent Beauvoir, directeur du développement, les résultats obtenus par l'entreprise seraient le fruit d'un savoir-faire spécifique mais aussi d'une impulsion nouvelle : « Les succès de 2016 sont aussi liés à la culture collaborative de Log's, comme par exemple la mise en place d'une solution innovante pour Jardiland, avec les Transports Bert et Linkepilot, via notre département 4PL ; ou encore, une solution de transport multimodal vers les ports belges de l'usine de malterie du Groupe Soufflet. Une réalisation en collaboration avec Logiseine, à partir du port fluvial du site Valenciennois ». JPG
Photo : Laurent Beauvoir
 
 
 
 
3PL
(suite)
Log's s'apprête
à ouvrir
des entrepôts
en Russie et
en Espagne


Les succès engrangés par Log's en 2016 se traduisent
par un CA prévisionnel autour des 95 M€, (+13%), et un Ebitda de l'ordre de 16 M€ (+14%) avec un effectif de 1300 ETP. « 2017, année de notre 15ème anniversaire, marquera notre entrée dans le club des prestataires à plus de 100 millions d'euros de CA, en avance sur notre plan de marche, ce qui nous permet d'aborder nos développements nationaux et internationaux avec sérénité », poursuit Laurent Beauvoir. De fait, les perspectives pour 2017, sont d'ores et déjà bonnes, avec pas moins de 5 nouveaux sites en phase d'ouverture à l'agenda, sur les régions parisienne, lyonnaise et sud-ouest. Mais pour le prestataire, le moment fort de ce début d'année est sans aucun doute son démarrage en Russie avec la mise en place, à Moscou, d'une équipe animée par Arthur Borcovs (ex Gefco) chargée d'ouvrir son 1er entrepôt hors de France. Enfin un site pourrait également ouvrir d'ici quelques mois, au nord de Madrid. « En 2016 nous avons fortement investi sur la démarche Lean et la formation de nos équipes afin d'être prêt à répondre aux enjeux Supply Chain de nos partenaires clients », commente Franck Grimonprez, Président de l'entreprise. Une stratégie offensive et intelligente qui inscrit cette entreprise fortement ancrée sur son territoire, dans une trajectoire internationale. JPG
Photo : Franck Grimonprez
 
 
Grande
distribution
90.000 m²
en construction
pour Leclerc à
Castelnaudary
La Socamil, centrale d'achat régionale du groupe Leclerc dans le sud de la France, a posé vendredi dernier la 1ère pierre de sa future plateforme logistique à Castelnaudary (Aude). Un projet de presque 90.000 m² initié début 2014 et développé avec Faubourg Promotion (groupe Idec) sur une parcelle de 58 Ha du parc d'activités économiques Nicolas-Appert. A terme, cette plateforme regroupera les opérations assurées jusque-là sur les sites de Tournefeuille (Haute-Garonne) et Grisolles (Tarn-et-Garonne), avec l'avantage d'être au barycentre des 39 magasins et 39 drives qu'approvisionne la Socamil de l'Auvergne à l'Andorre, pour un CA dépassant 1 Md€. Sans compter qu'une demi-douzaine de nouvelles implantations se profilent. Pour ce futur centre logistique, l'investissement devrait approcher les 150 M€ : outre l'acquisition du terrain, 3 entrepôts totalisant plus de 80.000 m² sont à construire, ainsi qu'un bâtiment administratif et un restaurant d'entreprise, le site devant accueillir plus de 350 salariés. Le bâtiment dédié au sec dominera l'ensemble, avec les 35 m de sa zone de stockage automatisé de grande hauteur (transstockeurs) de 12.000 m², à laquelle sont accolés 18.000 m² de zones de préparation. Côté frais, plus de 20.000 m² sont en froid positif, avec une optique de cross-docking, et entre 3.000 et 4.000 m² en froid négatif, avec 20 m sous plafond. Enfin pour le non-alimentaire, l'entrepôt bazar occupera 22.000 m², organisés en 3 cellules. Ces installations accueilleront différentes solutions d'automatisation, auxquelles plus de 50 M€ seront consacrés, avait indiqué courant 2016 Pascal Payraudeau, le président de la Socamil. Vendredi dernier, il a ajouté que le tout avait été confié à « un industriel allemand, n°1 mondial en la matière ». Tout désigne Witron, qui compte déjà plusieurs références dans le réseau Leclerc, notamment ScapAlsace et ScapEst. D'autant qu'encore une fois la description des installations reprend la terminologie-maison, comme déjà relevé pour d'autres projets chez Intermarché (voir NL n°2380 et n°2407). MR  
   
  Un projet approchant les 150 M€ pour la Socamil
©Faubourg Promotion
 
 
 
 
Informatique
L'équipe
Matrix-Sync
en recherche
active
d'un repreneur





Créée il y a 5 ans, la start-up Matrix-Sync connaît actuellement une situation délicate puisqu'elle a été placée en redressement judiciaire depuis le 10 janvier par le Tribunal de commerce de Versailles. Mais plutôt que de céder au découragement ou à la peur de ne pas trouver un repreneur ou un investisseur d'ici le 16 février prochain (date limite de dépôt de candidature), le PDG Matthieu Torras et son équipe dynamique d'une quinzaine de personnes ont décidé de prendre le taureau par les cornes et de communiquer largement sur la situation et les atouts de la société, auprès de leurs clients et fournisseurs, mais aussi via les réseaux sociaux. « Notre monde est stressant, de plus en plus incertain, nous voulons montrer comment les jeunes générations s'y adaptent en travaillant la résilience, la gestion de l'ego, des peurs, etc. Nous sommes fiers de ce que nous avons accompli » déclare très simplement Matthieu Torras sur Linkedin. Outre le WMS Matrix, qui est le premier produit qu'elle a commercialisé, la société s'est étoffée il y a environ deux ans en se lançant dans le développement et l'industrialisation de Flux-Sync, une plateforme numérique permettant de gérer les flux de la Supply Chain opérationnelle de bout en bout, de la prise de commandes jusqu'aux livraisons clients. Cet outil est conçu pour s'interconnecter facilement et rapidement avec les logiciels existants tels que le site web, l'ERP, le WMS et le logiciel de gestion de transport (Matrix-Sync a notamment un partenariat sur ce sujet avec TDI, l'éditeur du module Expédito). Flux-Sync, dont la mise au point a nécessité un investissement de 1 M€, est déjà opérationnel chez plusieurs clients, dont L'Oréal. Pour poursuivre son développement, Matrix-Sync avait envisagé en fin d'année dernière de réaliser une levée de fonds de 400.000 €, avec la participation de la BPI, de la plate-forme de crowdfunding Wiseed et d'un groupe industriel, qui a finalement annoncé fin décembre qu'il ne pouvait pas confirmer son investissement dans les délais. D'où la situation actuelle de la start-up.
« Depuis une semaine, une quarantaine de sociétés nous ont directement appelés, en plus de la vingtaine qui ont contacté l'administrateur judiciaire, AJAssociés, qui a mis en place une data room électronique. Nous sommes confiants pour la suite, il faut que ça réussisse »
nous a confié Beatriz Bistue, la Directrice Opérationnelle de Matrix-Sync. Le rendez-vous au tribunal est prévu le 20 février. JLR
Photo 1 : Matthieu Torras, le Pdg et fondateur
Photo 2 : Beatriz Bistue, la Directrice Opérationnelle
de Matrix-Sync

Pour en savoir plus :
Le message de Matthieu Torras sur Linkedin

 
   
  Les locaux-Matrix  
  La fiche de Matrix-Sync dans notre dernier
« Pour Vos Appels d'offres » WMS (octobre 2016)
 
 
Internet
des objets
Objenious
couvre
la France…
et au delà
Elle s'y était engagée, elle l'a fait. La start-up Objenious, filiale de Bouygues Telecom, vient d'annoncer la disponibilité partout en France de son réseau dédié à l'Internet des objets. Il s'agit du premier réseau public LoRa avec une couverture nationale. Ses 4.000 antennes couvrent plus de 30.000 communes (84% de l'Hexagone) et 93% de la population, avec des usages outdoor, indoor et deep indoor. La stratégie d'expansion géographique du service ne va pas s'arrêter là. Un accord d'itinérance (dit aussi de roaming, comme pour les réseaux de téléphonie mobile) vient d'être signé avec Digimondo, la filiale d'E.ON, pour couvrir toute l'Allemagne. Ce partenariat s'ajoute à celui conclu en mai dernier avec la société Senet, qui opère aux Etats-Unis un réseau également basé sur la technologie LoRa avec actuellement la couverture de 225 villes et 23 états américains (plus de 50 millions de personnes). Objenious s'appuie sur un réseau indirect de partenaires (grossistes, revendeurs, intégrateurs, fabricants de terminaux) pour commercialiser son offre. La société leur propose par ailleurs une série de solutions « tout en un » permettant de mettre en place rapidement des projets IoT regroupant la connectivité, la gestion de parc, ainsi que l'offre Data Vision, qui permet de configurer et personnaliser les tableaux de bords de sa plateforme SPOT (Smart Portal Of Things) grâce à une riche bibliothèque de widgets et d'outils d'analyse, selon des usages métiers spécifiques. Côté Supply Chain, des entreprises comme Carrefour et le spécialiste de la construction de routes Colas (groupe Bouygues) se sont déjà lancés dans des projets de déploiement de boîtiers de localisation utilisant le réseau Objenious. JLR
 
   
 
INVITATION
Satisfaire
la demande
c'est Prévoir...
ou être Agile ?
Anticiper, optimiser, prendre la meilleure décision, tels sont les challenges permanents des Directions Générales, Supply Chain et Financières. Dans une conjoncture difficile, avec la diversification des portefeuilles produit et la volatilité croissante de la demande, les meilleures entreprises atteignent une qualité de prévision de 80%, autrement dit, elles se trompent de 20%! Finalement, plutôt que d'utiliser l'énergie des équipes à élaborer une prévision, ne vaudrait-il pas mieux concentrer ses efforts sur un modèle opératoire agile et tiré par les commandes réelles ? C'est la question à laquelle Patrick DOLE APS DynaSys – Principal Business Consultant et Patrice Cointe Groupe Orange – Directeur Supply Chain Groupe tenteront de répondre lors de la soirée du 30 janvier (19h -21h) à l'Hôtel d'Iéna de la Société des Ingénieurs Arts et Métiers 9bis, avenue d'Iéna 75016 Paris.
Pour en savoir plus
sur la présentation
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
Volkswagen
distingue Knapp
comme
Top Innovator

Ce sont ses systèmes de navettes flexibles autonomes qui ont valu à Knapp d'être distingué lors de la 11e Journée de l'innovation logistique 2016, organisée en fin d'année au siège du Groupe Volkswagen, à Wolfsburg. Au départ, pas moins de 130 sociétés s'étaient engagées dans un processus de sélection qui s'est penché sur plus de 170 solutions innovantes, à grand renfort de présentations, d'auditions, voire de visites d'usine. Puis fin novembre, environ 230 experts logistiques représentant les 119 entreprises du géant automobiles se sont réunis pour ce « Logistics Innovation Day ». D'une part pour présenter leurs projets pilotes et partager leur vision de l'évolution de la logistique automobile, portée par la digitalisation ou le recours aux systèmes autonomes. D'autre part pour passer en revue les 18 solutions finalistes, dont celle de gestion des flux de marchandises « Take Away » de Knapp, qui lui a valu le titre de Top Innovator. Celle-ci revient à combiner le système de navettes Ylog-Shuttle et le système de transport autonome Open Shuttle et permet d'automatiser l'ensemble de l'entrepôt pour assurer et fiabiliser l'approvisionnement en pièces des postes de travail au sein de la ligne de production.
Notons que d'autres solutions ont retenu l'attention, dont des exosquelettes ou des lunettes intelligentes. A charge pour les experts logistiques de VW d'en évaluer le potentiel pour leurs installations et leurs marques. MR
 
   
  Les navettes autonomes Open Shuttle en démonstration
chez VW ©Knapp
 
 

Espagne
El Palet Verde
racheté par
Pooling
Partners
Début janvier, le néerlandais Pooling Partners a annoncé son acquisition du madrilène El Palet Verde, spécialiste du pooling de palettes actif sur l'ensemble de la péninsule ibérique. Ce dernier sert plus particulièrement les besoins en palettes de la grande distribution en Espagne et au Portugal, et génère environ 5 M€ de CA. Ses 32 dépôts seront pleinement intégrés au pool réseau IPP Logipal de Pooling Partners, notamment pour servir le développement du groupe auprès des grands clients internationaux. MR  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
18 janvier 2017

JANVIER 2017

Jeudi 19
FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
« Présentation
des 8 dossiers
en compétitio
n
pour
les Trophées »

De 9h à 18h
Salons de l'Aveyron
Paris 12e



Jeudi 19
Les partenaires
du Forum
des ROIS de la
Supply Chain


Jeudi 19
SOIRÉE
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN à
l'Elysée Montmartre
Le Trianon
Paris 18e

Les partenaires
de la remise
des Trophées
2017




FÉVRIER 2017


Jeudi 2

Conférence
DESCARTES
« Livraison
à domicile :
Le client assigné
à résidence ? »

Intervenants
Butagaz,
Cogepart
et Houra
Partenaire :
SCMagazine
De 15h30 à 19h
Paris
Salons de l'hôtel
des Arts et Métiers



Jeudi 2
Webinaire ACTEOS
« Prévoir
la demande
de transport
pour anticiper
la planification
des opérations
logistiques »

De 14h30 à 15h
Inscription
ci-dessus



MARS 2017

Jeudi 23 et
Vendredi 24
Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses approvision-
nements pour
une meilleure
gestion
des stocks ?
»
Lieu :
Eurodecision
Versailles (78)